Principe (philosophie)


Principe (philosophie)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Principe.

Un principe est une chose ou idée source ou fondement d'autres choses ou idées. On parle ainsi de l'âme comme principe de vie.

Histoire du concept

Le concept de principe est peut-être un des concepts les plus anciens de la philosophie occidentale. Les philosophes présocratiques s’étaient donnés pour tâche de connaître le principe de toute chose. Ils entendaient par là l’étude de ce qui était le fondement de l’existence de l’ensemble des réalités empiriquement observables.

Les grands principes, selon les pythagoriciens (surtout Philolaos, vers 400 av. J.-C.), sont la Limite et l'Illimité.

Le principe le plus élevé, selon Platon, est l'Un, identique au Bien et à Dieu (La République, 509b, 526e, 597b). Le Bien est la source de toute existence et de toute connaissance, il est lui-même supérieur à l'essence (509b). C'est la lumière qui éclaire les Idées et permet à l'âme de les contempler (508de, 509a). C'est le principe, au-delà de toute hypothèse, qui fonde en certitude toute science (511b, 533c). Sa beauté est au-dessus de toute expression (509a).

Mais ce n’est qu’à partir de la Métaphysique d’Aristote que le terme de principe entre dans la terminologie philosophique. Les principes sont les causes premières. Selon Aristote "la philosophie est la science des principes" dont la connaissance forme la sagesse (ou sophia).

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Principe (philosophie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philosophie générale — Philosophie Auguste Rodin, Le Penseur, 1880 82 : représentation fameuse d un homme plongé dans ses méditations …   Wikipédia en Français

  • Philosophie malsaine — Philosophie Auguste Rodin, Le Penseur, 1880 82 : représentation fameuse d un homme plongé dans ses méditations …   Wikipédia en Français

  • PHILOSOPHIE — Nul ne se demande «pourquoi des mathématiciens?», dès lors que les mathématiques sont reconnues comme science. Mais «pourquoi des philosophes?» ne revient pas à la question beaucoup plus classique «pourquoi la philosophie?» à laquelle il est… …   Encyclopédie Universelle

  • Philosophie de la science — Philosophie des sciences La philosophie des sciences est la branche de la philosophie qui étudie les fondements philosophiques, les systèmes et les implications de la science, qu il s agisse de sciences naturelles (physique, biologie, etc.) ou de …   Wikipédia en Français

  • Philosophie des Sciences — La philosophie des sciences est la branche de la philosophie qui étudie les fondements philosophiques, les systèmes et les implications de la science, qu il s agisse de sciences naturelles (physique, biologie, etc.) ou de sciences sociales… …   Wikipédia en Français

  • PHILOSOPHIE ANALYTIQUE — Des philosophes se sont dits et se disent encore analystes, à Cambridge, Lwow, Varsovie, Vienne, Prague, Oxford, Pittsburgh, Princeton... Avec l’appellation, ils ont en commun l’idée qu’un certain type d’analyse est philosophique, voire que la… …   Encyclopédie Universelle

  • Philosophie de l'Inde — Philosophie indienne Histoire de la Philosophie Origines de la philosophie (article) Philosophie occidentale : Philosophie présocratique …   Wikipédia en Français

  • principe — [ prɛ̃sip ] n. m. • 1265 « origine »; lat. principium « commencement, origine » I ♦ Cause, origine ou élément constituant. 1 ♦ Cause première active, primitive et originelle. « il faut commencer par la recherche de ces premières causes, c est à… …   Encyclopédie Universelle

  • Principe de contradiction — Principe de non contradiction La loi ou principe de non contradiction nie la conjonction d une proposition p et de sa négation non p : on ne peut penser à la fois p et non p, donc si l une est vraie, l autre est fausse. Deux propositions… …   Wikipédia en Français

  • Philosophie morale de Kant — Philosophie pratique de Kant La Philosophie pratique de Kant désigne l usage de la raison pratique, par contraste avec l usage de la raison théorique, qui faisait l objet de la Critique de la raison pure. Elle englobe ainsi aussi bien la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.