Projet Montréal


Projet Montréal
Projet Montréal
Projet Montréal.jpg
Parti municipal actif
Fondation : 28 mai 2004[1]
Chef : Richard Bergeron
Président : Magda Popeanu
Permamence : 4000 Notre-Dame O.
Montréal, Québec
H4C 1R1
(514) 390-0792

permanence@projetmontreal.org

Idéologie politique : social-démocratie, Développement durable, écologisme, Démocratie participative
Couleurs : vert et Bleu
Site Web : projetmontreal.org

Projet Montréal est un parti politique montréalais dont le chef est Richard Bergeron. Axé sur la qualité de vie, l'urbanisme durable et l’intégrité de l’administration, Projet Montréal vise la relance économique, démocratique, urbaine et démographique de Montréal.

Sommaire

Histoire de Projet Montréal

Projet Montréal a été fondé en 2004 par Richard Bergeron, chef de Projet Montréal et Claude Mainville.

Aux élections de 2005, Richard Bergeron fut le seul élu de sa formation à accéder au conseil de ville au poste de conseiller de la ville (Le Plateau-Mont-Royal).

En 2008, la conseillère d’arrondissement Josée Duplessis (Le Plateau-Mont-Royal) et le conseiller d’arrondissement Pierre Mainville (Ville-Marie) rejoignirent les rangs de Projet Montréal.

Le 2 mai 2009, Richard Bergeron, le chef de Projet Montréal, a porté plainte à la Sûreté du Québec concernant le contrat des compteurs d'eau octroyé par la Ville de Montréal et le lien apparent entre celui-ci et la vente du site Contrecoeur par la SHDM. Il a demandé à la police de se pencher sur le rôle joué par certains élus, hauts fonctionnaires ou dirigeants de l’administration en place dans ces dossiers.

Les 23 et 24 mai 2009, Projet Montréal a tenu son Congrès 2009 dans le quartier Petite-Bourgogne à Montréal. À cette occasion, les membres réunis ont achevé et adopté le Programme 2009 du parti, auquel environ 300 personnes avaient déjà contribué au cours des mois précédents.

Le 25 juin 2005, la première du documentaire La fin du néendertal du réalisateur Bruno Dubuc fut présenté au Cinéma du Parc à Montréal. Le documentaire montre l'évolution du parti Projet Montréal de son origine jusqu'au début de l'année 2009.

Le 10 août 2009, Richard Bergeron a annoncé que l’honorable John H. Gomery sera le président d’honneur de la campagne de financement de Projet Montréal dans le cadre de l’élection 2009. M. Gomery, juge à la retraite, est connu pour sa présidence de la Commission d'enquête sur le programme de commandites et les activités publicitaires. Le même jour, le chef de Projet Montréal a annoncé cinq mesures prenant effet immédiatement afin de garantir le respect des normes de transparence et d’éthique du parti :

  1. Au cours des 48 heures suivant la réception d’un don de plus de 100 $, Projet Montréal publiera le nom du donateur sur son site internet. D’ici à l’élection du 1er novembre, tout citoyen qui le désire pourra donc en tout temps consulter la liste complète des donateurs de plus de 100 $ à Projet Montréal.
  2. Pour tout don de 250 $ à 1 000 $, l’agent officiel de Projet Montréal effectuera un suivi auprès du donateur pour s’assurer qu’il s’agit d’un don totalement désintéressé. En cas de doute, le chèque ne sera pas encaissé mais retourné au donateur.
  3. Projet Montréal ne tiendra aucune activité de financement dont le coût de participation serait fixé à plus de 100 $.
  4. Même si la loi électorale permet à un parti politique municipal de recueillir jusqu’à 20 % du total de ses revenus autonomes sous la forme de dons anonymes, Projet Montréal refusera toute somme supérieure à 25 $ pour laquelle un reçu en bonne et due forme ne serait pas émis.
  5. Bien que la loi autorise chaque parti à faire des dépenses électorales totalisant plusieurs millions de dollars, Projet Montréal plafonnera volontairement ses revenus et dépenses de campagne électorale 2009 à 500 000 $.

Par ces mesures qui sont beaucoup plus contraignantes que la loi régissant le financement sur les partis politiques, Projet Montréal entend respecter non seulement la lettre mais aussi l’esprit de cette loi et lutter ainsi contre les dérives qui ont marqué la vie politique montréalaise.


Aux élections du 1er novembre 2009, Richard Bergeron est arrivé troisième à la course à la mairie de Montréal. Le parti est cependant passé d'un seul candidat élu en 2005 (Richard Bergeron) à 14 candidats (sur 103) en 2009. De ces 14 candidats, dont deux sont maires d'arrondissement (sur 19) et 10 siègent sur le conseil de ville (sur 65). Le parti Projet Montréal a également remporté l'ensemble des 7 postes de l'arrondissement Plateau Mont-Royal.


Programme de Projet Montréal

Le programme 2009 de Projet Montréal comprend des engagements touchant le logement, la famille, l’environnement et le verdissement de la ville, le transport, l’économie, les arts et la culture, la démocratie montréalaise, la participation citoyenne, l'intégrité et la qualité de l'administration[2].

La création de quartiers mixtes conviviaux, arrimés au transport, la disponibilité de logements à prix acceptables, l'aménagement de quartiers verts reliés par un réseau vert, ainsi que la promotion de l’art et de la culture dans la ville font partie des moyens préconisés par le parti[3]. Projet Montréal propose aussi de mettre en valeur l’entrée maritime de Montréal et de recouvrir la partie ouverte de l’autoroute Ville-Marie ainsi qu’une section l’autoroute Décarie afin d’y aménager par exemple des terrasses et des marchés publics. Par ces moyens et d’autres, Projet Montréal souhaite mettre fin à l’exode des familles, diminuer graduellement la dépendance de Montréal au pétrole et faire de Montréal un pôle industriel nord-américain des nouveaux transports urbains. Une autre priorité du parti est l'intégrité de l'administration municipale. Pour éviter la corruption et la collusion, Projet Montréal propose notamment que les dons aux partis politiques municipaux soient limités à 300 $ par année, que les réunions du Comité exécutif de la Ville se tiennent en public et que la Ville reprenne la maîtrise d’œuvre de ses projets.

Résultats électoraux

Résultats de l’élection générale municipale de la ville de Montréal de 2009

Date Type d'élection Poste Candidat Rang obtenu % de votes Taux de participation
Novembre 2009 Élection générale Mairie de Montréal Richard Bergeron 3e 25,45 % 39,44 %
Novembre 2009 Élection générale Maire de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville Pierre Gagner 1er 35,09 % 45,09 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller de la ville - District électoral d'Ahuntsic Émilie Thuillier 1er 34,17 % 50,06 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller de la ville - District électoral de Sainte-Marie Pierre Mainville 1er 64,94 % 39,62 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller de la ville - District électoral de Notre-Dame-de-Grâce Peter McQueen 1er 41,82 % 40,85 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller de la ville - District électoral de Saint-Édouard François Limoges 1er 46,52 % 43,57 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller de la ville - District électoral d'Étienne-Desmarteau Marc-André Gadoury 1er 39,17 % 47,51 %
Novembre 2009 Élection générale Maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal Luc Ferrandez 1er 44,76 % 43,45 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller de la ville - District électoral du Mile End Alex Norris 1er 47,51 % 42,59 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller d'arrondissement - District électoral du Mile End Richard Ryan 1er 48,52 % 42,60 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller de la ville - District électoral de De Lorimier Josée Duplessis 1er 49,51 % 47,61 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller d'arrondissement - District électoral de De Lorimier Carl Boileau 1er 48,12 % 47,61 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller de la ville - District électoral de Jeanne-Mance Nimâ Valérie Machouf (colistière de Richard Bergeron) 1er 38,13 % 39,57 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller d'arrondissement - District électoral de Jeanne-Mance Piper Huggins 1er 42,57 % 39,58 %
Novembre 2009 Élection générale Conseiller d'arrondissement - District électoral de Saint-Henri–La Petite-Bourgogne–Pointe-

Saint-Charles

Sophie Thiébaut 1er 30,92 % 34,52 %

Les victoires sont indiquées en gras


Élections 2005

Date Type d'élection Poste Candidat Rang obtenu % de votes Taux de participation
Novembre 2005 Élection générale Mairie de Montréal Richard Bergeron 3e 8,53 % 34,95 %
Novembre 2005 Élection générale Conseiller de ville - district De Lorimier dans l'arrondissement Plateau-Mont-Royal Carl Boileau (colistier de Richard Bergeron) 1er 36,53 % 35,45 %

Les victoires sont indiquées en gras

Notes et références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Projet Montréal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Projet Montréal — Infobox Canada Political Party party name = Projet Montréal party wikicolourid = Green status = active class = mun party leader = Richard Bergeron president = Magda Popeanu foundation = May 28, 2004 dissolution = ideology = sustainable urbanism… …   Wikipedia

  • Projet Québec — Projet:Québec Portail   …   Wikipédia en Français

  • Montreal municipal election, 2009 — 2005 ← November 2, 2009 → 2013 …   Wikipedia

  • Montreal — Skyline von Montreal …   Deutsch Wikipedia

  • Montreal — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

  • Montréal, QC — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

  • Montréal, Québec — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

  • Montréal (Québec) — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

  • Montreal municipal election, 2005 — The 2005 Montreal municipal election was held on November 6, 2005, to elect a city mayor, borough mayors, city councillors, and borough councillors in Montreal, Quebec, Canada. In the contest for mayor of Montreal, Gérald Tremblay was elected to… …   Wikipedia

  • Montréal — Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal Vue du port et du centre ville de Montréal …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.