Publius Crassus


Publius Crassus
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Publius Licinius Crassus.

Publius Licinius Crassus Dives est l'homonyme de son grand-père, Publius Licinius Crassus Dives, qui fut consul en - 97, censeur en -89, et qui décéda en -87. Publius Crassus est le second fils de Marcus Licinius Crassus, le triumvir immensément riche. Le cognomen dives (riche en latin) laisse entendre que la famille était, d'ores et déjà, aisée.

Sommaire

Biographie

Publius Crassus suit une éducation classique dont il apprécie les cours de rhétorique. Il admire profondément Cicéron et amène son père, qui pourtant le haïssait, à se rapprocher du consul en pleine conjuration de Catilina (63-62 av. J.-C.).

En 59 av. J.-C., Publius apparaît dans les « Commentaires sur la Guerre des Gaules » sous la formule « le jeune[1] Publius Crassus ». Il est, quand les opérations débutent en mars 58 av. J.-C., l’un des légats qui secondent César. Lors de la bataille de l'Ochsenfeld, qui oppose les Romains aux Germains d’Arioviste dans la plaine d’Alsace, il commande la cavalerie et prend l’initiative d’envoyer la troisième ligne des légions à l’appui de l’aile gauche qui perd pied. Cette initiative assure la victoire sur Arioviste[2].

L’année suivante (57 av. J.-C.), Publius Crassus est envoyé avec la 7e légion en Armorique, la partie occidentale de la Gaule entre Seine et Loire. Les peuples côtiers lui font soumission et lui livrent des otages[3] et il en profite pour traverser la Manche, mettre un pied en Bretagne et pousser jusqu’aux îles Cassitérides, les actuelles Scilly[réf. nécessaire]. Publius Crassus passe l’hiver 57/56 avec sa légion chez les Andes, (actuelle région de l’Anjou), et envoie des tribuns militaires chercher du ravitaillement chez les nations gauloises voisines. Les Vénètes retiennent captifs les tribuns espérant les échanger contre les otages qu'ils avaient dû livrer à Crassus et incitent les autres peuples à les imiter. Informé, César entame une campagne contre les Vénètes, et envoie Publius Crassus en Aquitaine avec douze cohortes et une nombreuse cavalerie, avec comme mission d’empêcher les peuples d’Aquitaine d’apporter leur aide aux Vénètes[4].

En Aquitaine, Crassus renforce son armée en mobilisant des vétérans résidant à Toulouse et à Narbonne, assiège les Sotiates dans leur capitale et en obtient la reddition. Il défait ensuite les Vocates et les Tarusates, soutenus par un contingent de Cantabres venus d’Espagne, et assure ainsi à Rome la soumission de l’Aquitaine[5].

Fin 56 av. J.-C., Publius Crassus est envoyé à Rome par César avec des soldats soutenir la candidature au consulat de son père Crassus et de Pompée[6]. En 55, Publius Crassus épouse Cecilia Metella (ou Cornelia Metella), fille de Quintus Caecilius Metellus Pius Scipio Nasica, très jeune, mais belle et fort cultivée[7].

Fin 54, il quitte définitivement la Gaule pour rejoindre son père Marcus, le triumvir, en Syrie avec mille cavaliers gaulois[8]. Marcus veut, en attaquant les Parthes, gagner la gloire obtenue par ses collègues triumvirs, César et Pompée. Les Crassus traversent l’Euphrate en 53 avec 30.000 hommes et leurs cavaliers gaulois et tombent en juillet dans le piège tendu par les Parthes. C’est la bataille de Carrhes (aujourd’hui Harran).

Dans la seconde phase des combats du premier jour, le 9 juillet, Publius Crassus, piégé en menant une contre-attaque, est tué ou se suicide. Sa tête est alors plantée sur une pique et portée sous le regard de son père, qui suivra son fils dans la mort le surlendemain[9].

La veuve de Publius épousera Pompée l’année suivante, en 52[7].

Sources

Notes

  1. Jules César emploie le qualificatif adulescens, qui en latin désigne un homme jeune, entre 17 et 30 ans
  2. Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, livre I, 52
  3. Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, livre II, 34
  4. Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, livre III, 7-9, 11
  5. Jules César, Commentaires sur la Giuerre des Gaules, livre III, 20-27 ; Dion Cassius, Histoire romaine, livre XXXIX, 46
  6. Dion Cassius, Histoire romaine, livre XXXIX, 31
  7. a et b Plutarque, Vie de Pompée, 58
  8. Plutarque, Vie de Crassus, 21
  9. Plutarque, Vie de Crassus, 35 ; Dion Cassius, livre XL, 22-24

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Publius Crassus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Publius crassus — Pour les articles homonymes, voir Publius Licinius Crassus. Publius Licinius Crassus Dives est l homonyme de son grand père, Publius Licinius Crassus Dives, qui fut consul en 97, censeur en 89, et qui décéda en 87. Publius Crassus est le second… …   Wikipédia en Français

  • Publius Crassus — Publius Crassus, the short form of the name of various Romans, all related, from the gens Licinius. This version of their name uses the first name and the cognomen, and would have been comprehensible to the average Roman (provided that there was… …   Wikipedia

  • Publius Licinius Crassus Dives (consul 205 BC) — Publius Licinius Crassus Dives Pontifex Maximus (d. 183 BC) was consul in 205 BC with Publius Cornelius Scipio Africanus (Scipio Africanus Major); he was also Pontifex Maximus since 213 or 212 BC (until his death), and held several other… …   Wikipedia

  • Publius Licinius Crassus — is the name of several Romans of the Middle and Late Republic, some with the additional cognomen Dives. [The names, dates, and offices of the Publii Licinii Crassi listed here are based on T.R.S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic… …   Wikipedia

  • Publius Licinius Crassus (Legat) — Publius Licinius Crassus († Juni 53 v. Chr. bei Carrhae) war der jüngere Sohn des römischen Politikers Marcus Licinius Crassus Dives aus der Familie der Licinier. Gallischer Krieg Crassus kämpfte 58 v. Chr. als praefectus equitum (Reiterführer)… …   Deutsch Wikipedia

  • Crassus (cognomen) — Crassus was a cognomen of the gens Licinia. Prominent Romans who carried the name include: Marcus Licinius Crassus, triumvir Publius Licinius Crassus Dives For prosopographical lists of others with the name Crassus, see: Licinii Crassi Marcus… …   Wikipedia

  • Crassus (disambiguation) — Crassus may refer to: *Marcus Licinius Crassus, triumvir *Marcus Licinius Crassus (disambiguation), others with that name *Publius Licinius Crassus *Publius Licinius Crassus Dives *Publius Crassus, others with that name * …   Wikipedia

  • Crassus — Pour les articles homonymes, voir Crassus (homonymie). Crassus …   Wikipédia en Français

  • Publius Licinius Crassus Dives Mucianus — (born c. 180 BC, died 130 BC) [ Crassus Dives Mucianus, Publius Licinius. (2007). In Encyclopædia Britannica. Retrieved August 27, 2007, from Encyclopædia Britannica Online: http://www.britannica.com/eb/article 9026775 ] was the son by blood of… …   Wikipedia

  • Publius Petronius (Präfekt von Ägypten) — Publius Petronius (* um 75 v. Chr.; † nach 20 v. Chr.), fälschlich auch Gaius Petronius genannt,[1] war ein römischer Ritter und von etwa 25 bis 20 v. Chr. Präfekt von Ägypten. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Familie 2 Die Vorgänger …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.