Radar Secondaire


Radar Secondaire

Radar secondaire

Antenne SSR du contrôle militaire à Neubrandenbourg en Mecklembourg, Allemagne

Un radar secondaire ou SSR (Secondary Surveillance RADAR) est un dispositif radar de contrôle aérien qui "interroge" le ciel. Le sigle IFF, (Identification Friend or Foe), désigne un dispositif électronique embarqué développé par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale permettant, par interrogation radar, d'identifier les aéronefs "amis" ou "ennemis".

Ce dispositif a été amélioré depuis, du moins pour un usage civil, et a donné naissance aux transpondeurs (interrogation par radar secondaire en mode A, B ou C).

Suivant le mode utilisé, l'opérateur radar au sol peut identifier un appareil par un code attribué à l'avance (squawk) et ainsi obtenir sa position, son niveau de vol (référence altimétrique 1013hpa): mode C. Sa route et sa vitesse est calculée par le radar secondaire. Les transpondeurs des avions qui sont à sa portée lui répondent. Les réponses des avions sont capturées par l’antenne du radar secondaire, sont analysées et traitées électroniquement et par la suite visualisées sur les écrans des contrôleurs aériens.

Sommaire

Caractéristiques

Ce type de radar permet de déterminer, comme tous les radars, la position de l'avion à l'aide d'un gisement et d'une distance relatifs à l'antenne. Le radar secondaire a plusieurs avantages qui lui sont propres. Comme un transpondeur est nécessaire pour être détecté par un radar secondaire, seuls les plots pertinents seront visualisés, les obstacles ou oiseaux n'apparaîtront pas, évitant ainsi une "pollution visuelle". Un autre avantage est le fait que des données peuvent être transmises au système radar. Les données dépendent du mode du transpondeur utilisé par l'avion, et des capacités de l'antenne radar. L'IFF permet entre autres d'obtenir l'altitude de l'appareil par mode d'interrogation. Le mode d'interrogation 3/C est directement relié à l'altimètre de l'appareil. De par sa conception, le radar IFF est de taille très réduite, d'autre part le trajet de l'information est divisé par deux comparé à n'importe quel radar.

Mode A (Alpha)

Le mode A est le plus simple des modes de transmission de données entre l'avion et le sol. La seule information transmise est un code SSR, de quatre chiffres entre 0 et 7 inclus. Le code sera affiché sur la visualisation radar du contrôleur. Chaque avion se voit attribuer un code unique, donc ce code permet d'établir une relation entre un plot et un avion, d'identifier avec certitude que ce plot correspond a cet avion. On appelle cela l'identification radar. Avec le mode A, le contrôleur dispose donc de la position de l'avion, et d'un moyen d'identification radar.

Mode C (Charlie)

Le mode charlie est le plus utilisé actuellement sur le territoire français. Il s'agit en fait d'un mode A amélioré, en ajoutant une information d'altitude. Cette donnée est mesurée dans l'avion, transmise au radar, puis visualisée sur l'écran du contrôleur. Souvent désigné par "Alt" sur les transpondeurs actuels.

Mode S (Sierra)

Le mode S est encore une évolution du radar secondaire. Le nombre de codes disponibles en mode A et C est limité (4096 codes seulement) et devient insuffisant pour les besoins actuels. Le mode S permettra donc une véritable liaison de données. Au lieu d'un code, l'immatriculation ou indicatif de l'avion pourra être transmis. Au lieu de l'altitude, n'importe quelle donnée pourra être transmise, aussi bien de l'avion vers le sol que du sol vers l'avion. Les applications sont nombreuses.

Modes Militaires

L'IFF effectue dans les avions militaires les mêmes fonctions que le transpondeur. Il ajoute une fonction militaire d'identification ami/hostile. Il existe différents modes militaires: 1, 2, 3, 3C, 4 et 5. Le mode 3 et 3C sont les équivalents militaires aux modes Alpha et Charlie. Les modes 1, 2, 4 et 5 sont exclusivement militaires. Les modes 4 et 5 sont cryptés et le mode 5 permet un véritable dialogue informatique.

Traitement des informations radar

Une fois les données transmises à l'antenne, elles sont envoyées au centre ayant besoin de ces informations. Elles subissent un traitement qui remplit plusieurs fonctions. La première est d'augmenter la précision des informations en mélangeant les informations provenant de plusieurs radars. En recoupant les informations, on affine la position de l'aéronef. Ensuite une comparaison avec les informations précédentes est effectuée, afin de déterminer la route de l'avion, et sa vitesse. Ces informations seront ensuite affichées sur la visualisation radar.

Le fait qu'un équipement de bord soit nécessaire pour être visualisé rend le radar secondaire impropre à une utilisation militaire. Pour une détection exhaustive, on préfèrera le radar primaire.

Voir aussi


  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail de l’électricité et de l’électronique Portail de l’électricité et de l’électronique
Ce document provient de « Radar secondaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Radar Secondaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Radar secondaire — Antenne SSR du contrôle militaire à Neubrandenbourg en Mecklembourg, Allemagne Un radar secondaire ou SSR (Secondary Surveillance RADAR) est un dispositif radar de contrôle aérien qui interroge le ciel. Le sigle IFF, (Identification Friend or… …   Wikipédia en Français

  • radar secondaire — antrinis radaras statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Radijo nustatymo sistema, kurios veikimas pagrįstas atskaitos signalų ir radijo signalų, retransliuotų iš vietos, kurią reikia nustatyti, palyginimu. atitikmenys: angl.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • RADAR — Pour les articles homonymes, voir Radar (homonymie). Cette antenne radar longue portée, connue sous le nom ALTAIR, est utilisée pour détecter et pister les objets spatiaux …   Wikipédia en Français

  • Radar embarqué — Radar Pour les articles homonymes, voir Radar (homonymie). Cette antenne radar longue portée, connue sous le nom ALTAIR, est utilisée pour détecter et pister les objets spatiaux …   Wikipédia en Français

  • Radar Primaire — typique d un aéroport Un radar primaire (Primary Surveillance Radar ou PSR en anglais) est un capteur radar classique qui illumine une large portion d’espace avec une onde électromagnétique et qui reçoit en retour les ondes réfléchies par les… …   Wikipédia en Français

  • Radar primaire — typique d un aéroport Un radar primaire (Primary Surveillance Radar ou PSR en anglais) est un capteur radar classique qui illumine une large portion d’espace avec une onde électromagnétique et qui reçoit en retour les ondes réfléchies par les… …   Wikipédia en Français

  • Radar OTH — Radar trans horizon Un radar trans horizon, ou Over the horizon radar (OTH) est un équipement radar qui permet le repérage d une cible à très longue distance, de l ordre de quelques milliers de kilomètres. Sommaire 1 Principe de fonctionnement 2… …   Wikipédia en Français

  • Radar a synthese d'ouverture — Radar à synthèse d ouverture Un radar à synthèse d ouverture (RSO) est un radar imageur qui effectue un traitement des données reçues afin d améliorer la résolution azimutale. Le traitement effectué permet d affiner l ouverture de l antenne. On… …   Wikipédia en Français

  • Radar À Ouverture De Synthèse — Radar à synthèse d ouverture Un radar à synthèse d ouverture (RSO) est un radar imageur qui effectue un traitement des données reçues afin d améliorer la résolution azimutale. Le traitement effectué permet d affiner l ouverture de l antenne. On… …   Wikipédia en Français

  • Radar À Ouverture Synthétique — Radar à synthèse d ouverture Un radar à synthèse d ouverture (RSO) est un radar imageur qui effectue un traitement des données reçues afin d améliorer la résolution azimutale. Le traitement effectué permet d affiner l ouverture de l antenne. On… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.