Radio numérique


Radio numérique

La radio numérique suppose communément une radiodiffusion numérique hertzienne et terrestre, c’est-à-dire la diffusion de programmes de radio sous forme numérique. En pratique la radio numérique couvre un spectre bien plus large puisque sa diffusion existe par satellite et par internet depuis la fin des années 90.

Sommaire

Principe

Contrairement à la radio analogique hertzienne (AM ou FM) où le son sous forme de signal électrique était transporté tel quel dans l'onde porteuse, la radio numérique envoie un son qui est d'abord numérisé ; le son numérique non compressé prenant trop de place, il sera compressé avant d'être envoyé.

Le signal envoyé est donc sous forme binaire (1 et 0), ces informations binaires sont envoyées aussi sous forme de signal électrique qui est transporté dans une onde porteuse, mais le signal est maintenant constitué que de deux états (des 1 ou des 0). À la réception, les bits reçus sont décodés et décompressés, et le signal électrique du son est reconstitué. La transmission se fera toujours par les anciens moyens de transmission (avec en plus internet, où la plupart des radios y sont déjà diffusées). Cependant, les auditeurs devront posséder un récepteur radio numérique.

Avantages

  • Meilleure qualité de diffusion et de réception : le signal envoyé ne comportant plus que deux états et grâce aux systèmes de correction d'erreurs, la qualité de réception sera beaucoup moins sensible aux perturbations et interférences. Par conséquent les parasites qui existaient (et qu'on entendait) en analogique, seront totalement absents en numérique.
  • Beaucoup plus de radios : il est possible de diffuser plusieurs radios sur la même fréquence en compressant le signal.
  • Qualité du son théoriquement meilleure (le son numérique envoyé étant compressé, il faut que le débit de celui-ci soit acceptable).
  • Possibilité de véhiculer de l'information associée (musique : titre et auteur du morceau, données complémentaires d'information par exemple les coordonnées GPS d'un accident dans un flash routier...)
  • Une fréquence unique partout à l'intérieur d'un pays pour chaque radio[1].

Inconvénients

  • Avec le passage au numérique, les radios devront nécessairement passer par un nouveau prestataire technique appelé « multiplexeur », chargé de coordonner la diffusion de neuf programmes sur une même fréquence. Le multiplexage signe donc la fin de l’autodiffusion, totalement indépendante.
  • Signal compressé handicapant l'écoute de stations comme France Musique ou Radio Classique.
  • Au niveau de l'entité qui a un message à diffuser, le coût et l'environnement technique changent.
  • Écouter la radio numérique nécessite un matériel spécifique, encore rare.
  • Les tuners (syntoniseurs) des chaînes hi-fi deviendront obsolètes.

Déploiement

Déjà lancée aux États-Unis, en Asie et dans des pays européens comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni, la radio numérique devrait connaître un développement comparable à celui de la TNT pour la télévision.

En France, le Gouvernement a choisi la norme de diffusion T-DMB, dérivée de la technologie DAB. Le T-DMB, norme conçue pour la télévision mobile, permet de diffuser de la vidéo associée à l'audio.

Une expérimentation est en cours à Paris depuis 2007, et à Nantes. Un moratoire de 3 ans a cependant été annoncé le 12 mai 2011, car la migration est jugée trop coûteuse. Depuis le 19 mai, la RNT est en test à Lyon, avec 15 radios proposées en numérique via la société VDL et 8 via TDF.

Signalons qu'en France aucune date d’extinction de la radio analogique n’a été annoncée, contrairement à la télévision analogique[2].

Pays

France

Normes

Il existe plusieurs procédés de diffusion de radio numérique. Certains sont le fruit de travail de collaboration entre fabricants, centres de recherches et diffuseurs et sont ouverts, ceux-ci sont généralement standardisés par des organismes de standardisation comme l'union internationale des télécommunications (UIT) ou l'ETSI. D'autres sont développés par des entreprises et sont donc propriétaires. On distingue également des différences entre pays et continents.

Quelques standards ouverts :

  • DAB (Digital Audio Broadcasting). Standard européen pour la radiodiffusion dans les ondes ultra-courtes (VHF, UHF) et micro-ondes (SHF). Elle a donné naissance à des variantes, comme le DAB+ ou le T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting).
  • DRM (Digital Radio Mondiale). Standard mondial pour la diffusion numérique en ondes courtes, moyennes et longues (<30MHz).
  • DVB (Digital Video Broadcasting). Standard à la base pour la télévision mais qui inclut la diffusion radio. Il se décline en une version destinée à la diffusion par satellite : DVB-S, c'est le plus courant actuellement, à la diffusion terrestre : DVB-T, à la diffusion terrestre vers les mobiles : DVB-H et à la diffusion par câble : DVB-C.
  • SDR : standard pour la radio diffusion par satellite, normalisé pour l'Europe par l'ETSI depuis novembre 2006

Quelques standards propriétaires ou partiellement ouverts :

Systèmes propriétaires de diffusion par satellite:

Quelques systèmes abandonnés ou en voie de disparition:

  • ADR, Astra Digital Radio, système de diffusion par satellite.
  • DSR, Digital Super Radio, système de diffusion par câble et satellite. Le son n'est pas compressé et donc la bande passante occupée sur le canal de transmission est grande.

Équipement

La radio numérique peut être captée en voiture, sur un terminal de poche ou à la maison avec un récepteur radio compatible. Reste que l'auditeur doit impérativement acquérir un poste compatible avec la norme de diffusion adoptée par les stations de son pays.

Pour harmoniser l'offre dans ce domaine, des organismes s'efforcent d'encourager les industriels à développer des récepteurs en commun. Par exemple, le consortium WorldDAB, qui regroupe les intérêts du DAB, a passé en 2003 un accord avec le consortium DRM pour le développement dans le futur de récepteurs DAB/DRM.

Un autre espoir de convergence réside dans l'évolution de la radio logicielle (software radio). L'Association pour la Radio Numérique DR, aux côtés du Syndicat national des radios libres[3], milite pour la radio numérique multistandard, dont les premiers récepteurs (compatibles DRM/DAB/AM/FM/MP3) sont actuellement en test.

Un label commun a été créé pour la promotion de la radio numérique en France et en Belgique/Luxembourg.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Radio numérique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Radio Numérique — La radio numérique désigne communément la radiodiffusion numérique, c’est à dire la diffusion de programmes de radio par voie numérique. Sommaire 1 Principe 2 Avantages 3 Inconvénients …   Wikipédia en Français

  • Radio numerique — Radio numérique La radio numérique désigne communément la radiodiffusion numérique, c’est à dire la diffusion de programmes de radio par voie numérique. Sommaire 1 Principe 2 Avantages 3 Inconvénients …   Wikipédia en Français

  • Radio numérique terrestre française — La Radio Numérique Terrestre ou RNT est l équivalent de la TNT pour la radio. En France, l arrêté du 3 janvier 2008 relatif à la radio diffusée en mode numérique par voie hertzienne terrestre ou par voie satellitaire en bande L ou en bande S… …   Wikipédia en Français

  • Radio plus — Création 1997 Slogan « La ch tis radio pas comme les autres » Langue Français Pays …   Wikipédia en Français

  • Radio-France — Logo de Radio France Création 1974 Création de Radio France et reprise des activités de l ORTF …   Wikipédia en Français

  • Radio france — Logo de Radio France Création 1974 Création de Radio France et reprise des activités de l ORTF …   Wikipédia en Français

  • Numerique — Numérique Voir « numérique » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Radio-canada — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Radio Canada peut faire référence à : La Société Radio Canada, société d État du Canada de langues française et anglaise active dans les services de… …   Wikipédia en Français

  • Radio-canadien — Radio Canada Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Radio Canada peut faire référence à : La Société Radio Canada, société d État du Canada de langues française et anglaise active dans les …   Wikipédia en Français

  • Radio-canadienne — Radio Canada Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Radio Canada peut faire référence à : La Société Radio Canada, société d État du Canada de langues française et anglaise active dans les …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.