Residents


Residents

The Residents

The Residents
Pays d’origine États-Unis États-Unis
Genre(s) Avant-garde
Post-punk
musique expérimentale
Années actives depuis 1969
Label(s) Ralph Records
Cordless Recordings
Mute Records
Site Web www.residents.com

Membres inconnus

The Residents est un groupe de musique d'avant-garde américain. Très peu de choses sont connues à leur sujet : les membres du groupe ont réussi à préserver leur anonymat durant toute leur carrière, et le mystère qui entoure l'histoire du groupe est presque total. Leur costume de marque (depuis les années 1980) consiste en smokings, hauts-de-forme et masques représentant des globes oculaires.

Le groupe a également produit plusieurs courts-métrages, CD-ROM et DVD.

Sommaire

Histoire

Les Residents seraient originaires de Shreveport, en Louisiane, où ils se seraient rencontrés dans les années 1960. En 1966, ils se seraient rendus en Californie, se livrant à diverses expériences plus ou moins liées à « l'art ». Ils auraient alors acquis une certaine renommée, qui aurait incité le guitariste Phil Lithman, surnommé par la suite « Snakefinger », et le mystérieux N. Senada (dont l'existence n'est même pas certaine) à les rejoindre.

Les premières bandes inédites des Residents dateraient de 1969. Deux ans plus tard, ils envoient une bande à Hal Halverstadt, de la Warner, mais celui-ci, guère impressionné, les rejette, tout en reconnaissant leur originalité. Aucune adresse de retour n'ayant été communiquée pour la bande, la note indiquant son rejet est simplement adressée aux « Residents », un nom qu'adopte le groupe. L'année suivante, ils partent pour San Francisco et fondent Ralph Records.

Le single Santa Dog, considéré par les fans et les Residents eux-mêmes comme le début de leur discographie « officielle », sort en décembre 1972, bientôt suivi par leur premier album, Meet the Residents, dont la pochette est un pastiche du second album américain des Beatles, Meet the Beatles!. La plupart des radios de la côte ouest refusent de le promouvoir, et seul Bill Reinhardt, directeur des programmes d'une station de Portland, diffuse le single et participe à la promotion de l'album.

Les Residents traversent une mauvaise passe et décident, en 1974, d'enregistrer le futur Not Available, qui illustre la théorie de l'obscurité de N. Senada : une fois enregistré, l'album est placé en lieu sûr, pour n'être rendu public que lorsque tout le monde l'aura oublié. Toutefois, des obligations contractuelles forcent sa sortie en 1978.

Le deuxième album des Residents, peut-être leur plus connu, sort en 1976. The Third Reich 'n' Roll pastiche le rock des années 1960 : ses deux longs titres se basent sur des enregistrements de classiques du rock 'n' roll (Beatles, Cream, Doors, Rolling Stones...) découpés, doublés, aux paroles et aux instrumentations modifiées. Les chansons originales ont ensuite été retirées des bandes, laissant les seules performances nouvelles. L'album est surtout connu pour sa pochette, qui représente le présentateur Dick Clark en uniforme nazi, entouré de svastikas et de petits Hitler.

Les Residents sortent encore quatre albums jusqu'en 1980 : Fingerprince (1976), Duck Stab/Buster and Glen (1978), Eskimo (1979) et The Commercial Album (1980). Chacun, à sa façon, poursuit la recherche de formes non conventionnelles de musique : Eskimo se compose de simples sons, de percussions et de voix, The Commercial Album contient quarante chansons qui ne durent qu'une minute. Étant l'un des groupes pionniers dans le domaine du clip vidéo, ils sont parmi les plus diffusés par la chaîne MTV à ses débuts.

En 1981 sort Mark of the Mole, premier album d'une trilogie d'albums-concept, suivi de The Tunes of Two Cities l'année suivante. Mark of the Mole s'accompagne d'une tournée de promotion qui voit la première apparition du costume emblématique des Residents. Cette tournée est suivie du 13th Anniversary Tour au Japon et aux États-Unis, durant laquelle le masque de Mr. Red Eye est dérobé. Il est par la suite remplacé par un masque représentant un crâne noir. D'autres tournées s'ensuivent : Cube E, une histoire de la musique américaine, de la country (Buckaroo Blues) à Elvis Presley (The King & Eye), Wormwood, à la thématique biblique...

Les Residents commencent à s'intéresser à l'informatique au début des années 1990, avec leur projet Freak Show, qui regroupe un album, essentiellement conçu à partir de divers procédés MIDI, un CD-ROM, des représentations théâtrales et une bande dessinée. Les Residents sortent par la suite les albums Demons Dance Alone (2002) et Animal Lover (2005), sur lesquels ils s'appuient particulièrement sur la voix de la chanteuse Molly Harvey. D'autres artistes ont fréquemment travaillé avec les Residents durant les dernières années.

En 2006, les Residents lancent un projet de téléchargement sur Internet, River of Crime, puis un projet vidéo sur YouTube, Timmy, en 2007.

Discographie

Pochette du vinyle Commercial album, et platine tourne-disques

Images

  • 1992 : Freak Show, jeu sur CD-ROM.
  • 1995 : Bad Day on the Midway, jeu sur CD-ROM.
  • 2001 : Icky Flix, DVD.
  • 2002 : Demons Dance Alone, DVD.
  • 2006 : Cube E Show Tour, DVD.

Annexes

Bibliographie

  • Reynolds, Simon, Rip it up and start again, éditions Allia, Paris, 2007.[1] (ISBN 978-2-84485-232-8)
  • Shirley, Ian, Meet the Residents - America's most eccentric band!, SAF Publishing, Wembley, 1998, (ISBN 0 946719 12 8)

Liens externes

  • Portail du rock Portail du rock
Ce document provient de « The Residents ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Residents de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Residents — Residents, die Abkömmlinge von amerikanischen Tories auf den Bahamas, s.d. 1) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • residents — index populace, population Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Residents — The Residents sind eine 1969 gegründete amerikanische Avantgarde Band aus San Francisco, deren Markenzeichen die Anonymität der Mitglieder, die markanten Verkleidungen und die bizarre Verwendung von Fremdkompositionen ist. Inhaltsverzeichnis 1… …   Deutsch Wikipedia

  • Residents — …   Википедия

  • residents — residence …   American English homophones

  • residents — res·i·dent || rezɪdÉ™nt n. inhabitant, one who lives in a particular location; doctor who is training in a medical specialty; diplomat who lives in a foreign court adj. residing in a particular place; not migratory; intrinsic, existing (about… …   English contemporary dictionary

  • Residents Rally — was an Australian political party that elected candidates to the first Australian Capital Territory Legislative Assembly in 1989. They were led for their entire lifespan by Canberra human rights lawyer Bernard Collaery. Defining themselves as a… …   Wikipedia

  • Residents' association — Residents associations are formed by groups of people from a specific locality who come together to address issues within their local area and act as a voice for their local community and make the experience of living in or around their… …   Wikipedia

  • residents' association — residents’ association UK US noun [countable] [singular residents’ association plural residents’ associations] british an organization of people who live in the same building or area, established in order to improve conditions for people living… …   Useful english dictionary

  • Residents Suites Liberty — (Liberty,США) Категория отеля: 1 звездочный отель Адрес: 2626 Highway 90, Liberty, TX …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.