Rethondes


Rethondes

49° 25′ 00″ N 2° 56′ 19″ E / 49.416781, 2.938499

Rethondes
Administration
Pays France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement Attichy
Code commune 60534
Code postal 60153
Maire
Mandat en cours
Gérard Desmarest
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du canton d'Attichy
Site web http://www.rethondes.com/
Démographie
Population 709 hab. (2007)
Densité 75 hab./km²
Aire urbaine 804 833 hab. ()
Géographie
Coordonnées 49° 25′ 00″ Nord
       2° 56′ 19″ Est
/ 49.416781, 2.938499
Altitudes mini. 33 m m — maxi. 110 m m
Superficie 9,48 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Rethondes est une commune française, située dans le département de l'Oise et la région Picardie.

Sommaire

Géographie

Rethondes est situé à une dizaine de kilomètres au nord-est de Compiègne sur les bords de l’Aisne.

Histoire

Charles Coustant de Belle-Assise, vers 1700, est seigneur de Belle-Assise, fief né de défrichages au mois de novembre 1601 de parties de la forêt de Laigue qui entourent la ferme de Belle-Assise, situé sur le territoire du village de Rethondes.

Malgré son nom originel de clairière de Rethondes, le lieu de signature des armistices de 1918 et 1940, bien qu'à proximité du village, se trouve sur l’autre rive de l’Aisne, sur la commune voisine de Compiègne dans la forêt homonyme (voir plus bas).

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1994 2008 Gérard Desmarest    
1947 1983 Henriette de Grammont-Crillon (fille de Charles des Acres de l'Aigle)    
1908 1935 Charles des Acres de l'Aigle AD Député
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

D’après le recensement Insee de 2007, Rethondes compte 709 habitants (soit une augmentation de 6 % par rapport à 1999). La commune occupe le 12 495e rang au niveau national, alors qu'elle était au 12 168e en 1999, et le 229e au niveau départemental sur 693 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Rethondes depuis 1793. Le maximum de la population a été atteint 2007 avec 709 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 451 462 539 488 629 576 551 561 529
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 481 471 437 421 395 385 395 379 399
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 380 401 389 312 379 318 302 414 353
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 388 451 458 504 591 668 706 709 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[1], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[2],[3]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,4 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,3 %, 15 à 29 ans = 12,5 %, 30 à 44 ans = 29,7 %, 45 à 59 ans = 19,8 %, plus de 60 ans = 14,6 %) ;
  • 51,4 % de femmes (0 à 14 ans = 21,5 %, 15 à 29 ans = 14,6 %, 30 à 44 ans = 23,7 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 19 %).
Pyramide des âges à Rethondes en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,3 
3,5 
75 à 89 ans
4,4 
10,8 
60 à 74 ans
14,3 
19,8 
45 à 59 ans
21,2 
29,7 
30 à 44 ans
23,7 
12,5 
15 à 29 ans
14,6 
23,3 
0 à 14 ans
21,5 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Héraldique

Armes de Rethondes

Les armes de Rethondes se blasonnent ainsi :

De gueules à la crosse d’or senestée d’une lance de tournoi du même portant à senestre un guidon d’argent chargé d’une aigle bicéphale de sable, le tout accosté de deux fleurs de lys d’or

Lieux et monuments

Confusion sur la clairière de Rethondes

La clairière de Rethondes, de son nom officiel clairière de l'Armistice, ne se trouve pas dans la commune de Rethondes. Certes située non loin de ce village, elle se trouve sur le territoire de la commune voisine de Compiègne, dans la forêt de Compiègne. Son nom vient de l'ancienne gare de Rethondes, une petite gare située sur la commune de Compiègne nommée alors ainsi pour la différencier de la gare principale de la ville. C'est de cette gare que partait la voie menant à deux épis ferroviaires cachés dans une futaie, utilisés pendant la guerre pour le tir de longue portée sur les lignes allemandes. Début novembre 1918, recherchant un endroit calme et isolé, le train du maréchal Foch (ainsi que le train spécial mis à disposition de la délégation allemande) y sera acheminé pour servir de lieu de négociations et de signature de l'armistice de la Première Guerre mondiale le 11 novembre 1918. Sur ce site, aménagé entretemps en clairière avec monument, et dans ce même wagon, sera également signé l'armistice du 22 juin 1940 suite à la bataille de France au début de la Seconde Guerre mondiale.

Voir aussi

Notes et références

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 2 novembre 2010
  2. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 2 novembre 2010
  3. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 2 novembre 2010
  4. Évolution et structure de la population à Rethondes en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 2 novembre 2010
  5. Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 2 novembre 2010
  • Bonnard Jean-Yves, Rethondes, le jour où l'Histoire s'est arrêtée (11 novembre 1918 - 21 juin 1940), editions du trotteur ailé, 2008.

Liens externes




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rethondes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rethondes — Saltar a navegación, búsqueda Rethondes País …   Wikipedia Español

  • Rethondes — com. de France (Oise); 593 hab. Près de Rethondes, la France et l Allemagne ont signé les armistices du 11 novembre 1918 et du 22 juin 1940 …   Encyclopédie Universelle

  • Rethondes — is a village and commune in the Oise département of northern France.ee also*Communes of the Oise department …   Wikipedia

  • Rethondes — Rethondes, comuna del departamento de Oise en la region de Picardía. La comuna es celebre por haber sitio el sitio donde se encontraba el vagon de tren en el que se firmo el armisticio entre Francia y Alemania tras el final de la Primera Guerra… …   Enciclopedia Universal

  • Rethondes — geographical name village N France E of Compiègne …   New Collegiate Dictionary

  • Rethondes — Re·thondes (rə tôɴdʹ) A village of northern France west northwest of Rheims. The armistice ending World War I was signed here on November 11, 1918. * * * …   Universalium

  • Clairière de Rethondes — Clairière de l Armistice Clairière de l’Armistice avec la dalle centrale, à gauche l’emplacement où se trouvait le wagon de Foch lors de la signature des deux armistices et au fond, l’allée et le monument des Alsaciens Lorrains …   Wikipédia en Français

  • Armistice de Rethondes — Armistice du 22 juin 1940 Hitler (la main au côté) et ses généraux regardant la statue du maréchal Foch avant la signature de l armistice …   Wikipédia en Français

  • Convention d'armistice franco-allemande à Rethondes — Armistice du 22 juin 1940 Hitler (la main au côté) et ses généraux regardant la statue du maréchal Foch avant la signature de l armistice …   Wikipédia en Français

  • Armistice de Rethondes — Delegation der Entente vor dem Salonwagen in Compiègne, dem Unterzeichnungsort des Waffenstillstands, der den Ersten Weltkrieg beendete. Zweiter von rechts in der vorderen Reihe: der französische Delegationsleiter Marschall Foch Waffenstillstand …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.