Revolte des Cabochiens


Revolte des Cabochiens

Révolte des Cabochiens

Révolte des cabochiens

La révolte des Cabochiens est un épisode de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Au printemps 1413, Jean sans Peur, duc de Bourgogne parvient à soulever le peuple de Paris et à imposer une réforme appelé ordonnance des cabochiens. Mais après quelques mois les Parisiens aspirent à un retour à l'ordre et les Armagnacs reprennent l'ascendant.

Histoire de France
Adhémar de Monteil à Antioche.jpeg

Antiquité

Moyen Âge

Époque moderne

Époque contemporaine

Voir aussi :

Chronologie de la France

Sommaire

Les cabochiens

Après l'assassinat, le 23 novembre 1407, du duc Louis d'Orléans, frère cadet du roi Charles VI de France, par une bande de malfrats masqués, au service de Jean sans Peur, duc de Bourgogne, ce dernier domine Paris et s'est acquis une grande popularité auprès du peuple.

Il s'allie avec une faction populaire commandée par Simon Caboche de son vrai nom Simon le Coutelier, d'où le nom donné de cabochiens à ses partisans. Ils sont originaires pour l'essentiel des classes populaires de la cité parisienne mais aussi de la corporation des bouchers, gens riches mais mal intégrés parmi les notables. On les nomme donc également les écorcheurs, Simon ayant lui-même exercé la profession de boucher-écorcheur. Ceux-ci, qui portaient un capuchon blanc signe distinctif de leur parti, se livrent à des massacres dans les prisons et les rues de Paris. Ils commettent nombre d'assassinats, s'emparent de la Bastille le 27 avril 1413, mettent à mort le prévôt de Paris Pierre des Essarts, pénètrent jusqu'au palais du roi, et pendant quelque temps sont les maître de Paris.

L'ordonnance cabochienne

Des universitaires en profitent pour préparer et proposer une réforme administrative, connue sous le nom d'« ordonnance cabochienne », et qui tend à brider le pouvoir monarchique, avec par exemple le contrôle accru des États généraux sur la fiscalité. Elle est promulguée le 27 mai. Cette ordonnance porte ce nom car à ce moment Caboche fait régner la terreur sur Paris mais elle est l'œuvre en réalité des conseillers de Jean sans Peur qui l'impose au roi Charles VI.

En janvier 1413, le roi est obligé de convoquer les États généraux, de signer l'ordonnance, et de coiffer le capuchon des cabochiens, en signe d'acceptation. Mais les exactions des Bourguignons et des cabochiens rendent le peuple de Paris très mécontent et l'incitent à se soulever. De nombreux maîtres de l'Université réunis autour du duc de Bourgogne (Courtecuisse, Cauchon...) et la haute bourgeoisie parisienne emmenée par l'avocat Jean Jouvenel des Ursins favorisent le retour des Armagnacs à la fin du mois d'août.

La répression

Or, le poète Charles d'Orléans, fils du duc Louis d'Orléans, assassiné en 1407, avait épousé Bonne d'Armagnac, la fille du comte Bernard VII d'Armagnac. Le comte Bernard VII, est un seigneur brutal et redouté et qui dispose de nombreux soldats originaires des pays de l'Adour et de la Garonne.

Il se met à la disposition de son gendre, se rend maître de Paris. Les cabochiens qui ne parviennent pas à s'enfuir sont exécutés et l'ordonnance est cassée le 5 septembre 1413. Simon Caboche réussit cependant à prendre la fuite avec Jean sans Peur.

Pour remercier Bernard VII, la reine-mère Isabeau de Bavière, qui préside le Conseil de Régence qui gouverne le pays depuis que le roi a été frappé de folie, quinze ans plus tôt, le nomme connétable.

Liens internes

Lien externe


  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de Paris Portail de Paris
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « R%C3%A9volte des Cabochiens ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Revolte des Cabochiens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Révolte des cabochiens — La révolte des Cabochiens est un épisode de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Au printemps 1413, Jean sans Peur, duc de Bourgogne parvient à soulever le peuple de Paris et à imposer une réforme appelé ordonnance des cabochiens.… …   Wikipédia en Français

  • Révolte des Cabochiens — La révolte des Cabochiens est un épisode de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Au printemps 1413, Jean sans Peur, duc de Bourgogne parvient à soulever le peuple de Paris et à imposer une réforme appelé ordonnance des cabochiens.… …   Wikipédia en Français

  • Révolte des jeunes — Révolte Pour les articles homonymes, voir Révolte (homonymie). La révolte est un sentiment d’indignation et de réprobation face à une situation. Une révolte est aussi, dans un sens plus précis, le refus actif d obéir à une autorité. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Cabochiens — Révolte des Cabochiens Révolte des cabochiens La révolte des Cabochiens est un épisode de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Au printemps 1413, Jean sans Peur, duc de Bourgogne parvient à soulever le peuple de Paris et à imposer… …   Wikipédia en Français

  • Revolte — Révolte Pour les articles homonymes, voir Révolte (homonymie). La révolte est un sentiment d’indignation et de réprobation face à une situation. Une révolte est aussi, dans un sens plus précis, le refus actif d obéir à une autorité. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Révolte contre Dieu — Révolte Pour les articles homonymes, voir Révolte (homonymie). La révolte est un sentiment d’indignation et de réprobation face à une situation. Une révolte est aussi, dans un sens plus précis, le refus actif d obéir à une autorité. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Révolte contre l'ordre — Révolte Pour les articles homonymes, voir Révolte (homonymie). La révolte est un sentiment d’indignation et de réprobation face à une situation. Une révolte est aussi, dans un sens plus précis, le refus actif d obéir à une autorité. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Révolte de jeunesse — Révolte Pour les articles homonymes, voir Révolte (homonymie). La révolte est un sentiment d’indignation et de réprobation face à une situation. Une révolte est aussi, dans un sens plus précis, le refus actif d obéir à une autorité. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Révolte populaire — Révolte Pour les articles homonymes, voir Révolte (homonymie). La révolte est un sentiment d’indignation et de réprobation face à une situation. Une révolte est aussi, dans un sens plus précis, le refus actif d obéir à une autorité. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Révolte étudiante — Révolte Pour les articles homonymes, voir Révolte (homonymie). La révolte est un sentiment d’indignation et de réprobation face à une situation. Une révolte est aussi, dans un sens plus précis, le refus actif d obéir à une autorité. Elle… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.