Rigoberta Menchu


Rigoberta Menchu

Rigoberta Menchú

Rigoberta Menchú, 2008

Rigoberta Menchú Tum est née à Chimel au Guatemala le 9 janvier 1959 et a reçu le prix Nobel de la paix en 1992, « en reconnaissance de son travail pour la justice sociale et la réconciliation ethno-culturelle basées sur le respect pour les droits des peuples autochtones ».

Son prix est basé en partie sur sa biographie Moi, Rigoberta Menchu rédigée par Élisabeth Burgos à partir d'entrevues et parue en 1983. Ses détracteurs prétendent que le livre contient beaucoup d'inventions[1]. Ses défenseurs rétorquent que toutes les inexactitudes sont compensées par l'importance de son témoignage sur la vie des indiens au Guatemala.

Sommaire

Biographie

Menchú déclare qu'elle a commencé à travailler dans les fincas (vastes domaines agricoles) dès l'âge de cinq ans. Des familles entières étaient convoyées en camion depuis les montagnes vers les plaines cotières. Ce travail provoqua la mort de son petit frère et d'un de ses amis.

Rigoberta Menchú est Prix Nobel de la Paix

À l'âge adulte, elle a rejoint des membres de sa famille dans leur action contre des militaires concernant leurs abus des droits de l'homme. La violence l'a forcée à l'exil en 1981. Elle est un membre de l'ethnie maya des Quichés. En 1991, elle participa à la préparation par les Nations unies d'une déclaration des droits des peuples autochtones. Elle est ambassadeur de bonne volonté de l'Unesco. Elle est rentrée au Guatemala afin d'œuvrer pour le changement.

Elle a également cherché à juger l'ex-dictateur militaire du Guatemala Efraín Ríos Montt, candidat malchanceux à la présidentielle de 2003, devant les tribunaux espagnols en 1999 pour des crimes commis contre des citoyens espagnols ; ces tentatives ont échoué, cependant. En plus des décès des citoyens espagnols, les charges les plus graves portaient sur un génocide contre le peuple maya du Guatemala.

  • En 1979 elle entre dans l'organisation que fonda son père : la CUP (Comité d'Unité Paysanne).
  • Le 31 janvier 1980, son père et une vingtaine de paysans meurent brûlés dans l'incendie provoqué par les forces de l'ordre.
  • En 1993, elle est nommée ambassadrice de bonne volonté auprès de l'ONU.

Elle est membre honoraire du Club de Rome.[2]

En 2007, elle annonce vouloir être candidate à l'élection présidentielle de son pays, qui est prévue au mois de septembre. Elle a créé le mouvement WINAQ, plateforme regroupant de nombreux mouvements mayas de tout le pays et reçoit le soutien moral et logistique du MAS, parti qui a amené à la victoire Evo Morales ainsi que le soutien personnel du 1er président indigène. Néanmmoins, elle a été éliminée dès le 1er tour, ne recueillant que 3% des suffrages.

Notes et références

  1. voir l'article anglais sur la controverse au sujet de sa biographie en:Rigoberta Menchu
  2. (en) Liste des membres honoraires du Club de Rome

Voir aussi

Liens externes

Entrevues courantes et récentes

Ce document provient de « Rigoberta Mench%C3%BA ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rigoberta Menchu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rigoberta Menchú — Nobel Peace Prize winner Born 9 January 1959 (1959 01 09) (age 52) Laj Chimel, Quiché, Guatemala …   Wikipedia

  • Rigoberta Menchú — Saltar a navegación, búsqueda Rigoberta Menchú Tum …   Wikipedia Español

  • Rigoberta Menchu — Rigoberta Menchú Tum Rigoberta Menchú Tum (* 9. Januar 1959 in Chimel, Guatemala) ist eine guatemaltekische Menschenrechtsaktivistin. 1992 erhielt sie als bislang jüngste Preisträgerin den Friedensnobelpreis. Sie kandidierte im September 2007 für …   Deutsch Wikipedia

  • Rigoberta Menchú — Rigoberta Menchú, 2008. Pays Guatemala Distinctions Prix …   Wikipédia en Français

  • Rigoberta Menchú — Tum Rigoberta Menchú Tum (* 9. Januar 1959 in Chimel, Guatemala) ist eine guatemaltekische Menschenrechtsaktivistin. 1992 erhielt sie als bis dato jüngste Preisträgerin den Friedensnobelpreis. Sie kandidierte im September 2007 für das Amt der… …   Deutsch Wikipedia

  • Rigoberta Menchú — Tum (nacida en Chimel, Guatemala, el 9 de enero de 1959) fue la ganadora del Premio Nobel de la Paz de 1992, otorgado en reconocimiento de su trabajo por la justicia social y reconciliación etno cultural basado en el respeto a los derechos de los …   Enciclopedia Universal

  • Rigoberta Menchu Tum — Rigoberta Menchú Tum Rigoberta Menchú Tum (* 9. Januar 1959 in Chimel, Guatemala) ist eine guatemaltekische Menschenrechtsaktivistin. 1992 erhielt sie als bislang jüngste Preisträgerin den Friedensnobelpreis. Sie kandidierte im September 2007 für …   Deutsch Wikipedia

  • Rigoberta Menchú-Tum — (* 9. Januar 1959 in Chimel, Guatemala) ist eine guatemaltekische Menschenrechtsaktivistin. 1992 erhielt sie als bislang jüngste Preisträgerin den Friedensnobelpreis. Sie kandidierte im September 2007 für das Amt der Präsidentin Guatemalas.… …   Deutsch Wikipedia

  • Rigoberta Menchú Tum — (* 9. Januar 1959 in Chimel, Guatemala) ist eine guatemaltekische Menschenrechtsaktivistin. 1992 erhielt sie als bislang jüngste Preisträgerin den Friedensnobelpreis. Sie kandidierte im September 2007 für das Amt der Präsidentin Guatemalas.… …   Deutsch Wikipedia

  • Rigoberta Menchu Tum — Rigoberta Menchú Rigoberta Menchú, 2008 Rigoberta Menchú Tum est née à Chimel au Guatemala le 9 janvier 1959 et a reçu le prix Nobel de la paix en 1992, « en reconnaissance de son travail pour la justice sociale et la réconciliation ethno… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.