RocknRolla


RocknRolla

RocknRolla

Titre québécois Rock et escrocs
Réalisation Guy Ritchie
Scénario Guy Ritchie
Acteurs principaux Gerard Butler
Tom Wilkinson
Thandie Newton
Mark Strong
Sociétés de production Dark Castle Entertainment
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Film de gangsters
Sortie 2008
Durée 114 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

RocknRolla, ou Rock et escrocs au Québec, est le 5e film du britannique Guy Ritchie, sorti en France le 19 novembre 2008. Le film est un retour à la comédie de gangsters dans le style de ses deux premiers films Arnaques, crimes et botanique et Snatch : Tu braques ou tu raques.

Sommaire

Synopsis

Caïd londonien, Lenny Cole travaille à l'ancienne. Ce qui ne l'empêche pas de savoir à qui graisser la patte et de pouvoir faire pression sur n'importe quel ministre, promoteur immobilier ou malfrat en vue. D'un simple coup de fil, Lenny est capable de soulever des montagnes. Mais comme le lui dit Archy, son fidèle lieutenant, Londres est en train de changer : les mafieux des pays de l'Est, comme les petits voyous, cherchent tous à bouleverser les règles du milieu. Uri Omovich, un oligarque russe, donne à Lenny un pot-de-vin de sept millions de livres pour qu'un permis de construire lui soit accordé, et lui prête son tableau porte-bonheur en gage de bonne foi, mais Stella, la comptable d'Omovich, engage deux petits malfrats, « One Two » et « Messe basse », pour dérober la somme. Tous deux y voient l'occasion de rembourser une forte somme qu'ils doivent à Lenny et accomplissent leur mission sans problème. Dans le même temps, Lenny se fait voler le tableau que lui a prêté Omovich par son beau-fils, la rock star toxico Johnny Quid, qu'on croyait mort. Lenny charge Archy de retrouver le tableau alors que Uri débloque sept autres millions pour le pot-de-vin, et que Stella propose à « One Two » et à sa bande de rééditer leur premier braquage.

Fiche technique

Distribution

L'équipe du film lors du Festival international du film de Toronto en septembre 2008

Production

Le tournage du film a débuté le 19 juin 2007 et a duré six semaines. Il s'est entièrement déroulé à Londres et dans ses alentours et Guy Ritchie a réussi à obtenir l'autorisation de tourner deux scènes dans le nouveau Wembley Stadium[1]. Les scènes de la confrontation finale entre les protagonistes du film ont été tournées à la Battersea Power Station.

Bande originale

La musique du film est sortie en CD le 30 septembre 2008 sous le label Universal Music Group. Elle comporte seize morceaux et cinq extraits de dialogues du film.

  1. I'm a Man - Black Strobe
  2. Have Love, Will Travel - The Sonics
  3. Bankrobber - The Clash
  4. The Trip - Kim Fowley
  5. Ruskies - Steve Isles
  6. Outlaw - War
  7. Waiting for a Train - Flash and the Pan
  8. Rock & Roll Queen - The Subways
  9. The Gun - Lou Reed
  10. The Stomp - The Hives
  11. We Had Love - The Scientists
  12. Mirror in the Bathroom - The Beat
  13. Funnel of Love - Wanda Jackson
  14. Such a Fool - 22-20s
  15. Dopilsya - Sektor Gaza
  16. Negra Leono - Miguelito Valdés

Réception

Le film a rapporté 25 739 015 $ dans le monde entier (dont 8 915 788 au Royaume-Uni et 5 700 626 $ aux États-Unis)[2], ce qui représente un très modeste succès commercial. En France, seulement 80 917 spectateurs ont vu le film au cinéma[3].

Il recueille 59% de critiques positives, avec une note moyenne de 6/10 et sur la base de 142 critiques collectées, sur le site internet Rotten Tomatoes[4]. Il obtient un score de 53/100, sur la base de 28 critiques, sur Metacritic[5]. En France, les critiques ont également été mitigées (2,8 étoiles sur 5 dans la revue de presse d'AlloCiné)[6]). Côté positif, Brazil met en avant le rythme et l'humour du film et « des scènes d'actions d'anthologie », Le Figaroscope estime que « Guy Ritchie a retrouvé l'énergie, l'inventivité et l'humour british de ses premiers films », L'Humanité évoque un film mêlant « cruauté, humour et virtuosité filmique », et Libération une comédie noire brillamment interprétée. Côté négatif, Le Nouvel Observateur évoque un « polar déjanté, sans rythme, sans logique, sans talent », Le Parisien « un scénario poussif et des dialogues verbeux » et Première un film qui « n'a rien à raconter ».

Distinctions

Sauf mention contraire, cette liste provient d'informations de l'Internet Movie Database[7].

Récompenses

Nominations

  • Empire Award de la meilleure bande-originale de film en 2009.

Autour du film

  • Avec ce film, Guy Ritchie tente de faire oublier les échecs d'À la dérive (2002) et Revolver (2005). Il revient ici à ses premiers amours, la comédie de gangsters loufoque à l'anglaise, qui avait fait son succès avec Arnaques, crimes et botanique (1998) et Snatch (2000).
  • Le scénario d'une suite éventuelle du film a déjà été écrit et attend le feu vert des studios pour que la production soit lancée[8].

Notes et références

  1. « RocknRolla - Documentaire « Le Londres de Guy Ritchie », Warner Home Video, 2009, DVD
  2. (en) RocknRolla, Box Office Mojo
  3. RocknRolla, Lumière. Consulté le 10 janvier 2011
  4. (en) RocknRolla, Rotten Tomatoes
  5. (en) RocknRolla, Metacritic
  6. RocknRolla - Critiques Presse, AlloCiné
  7. (en) Awards for RocknRolla, Internet Movie Database
  8. « RocknRolla - Commentaires audio de Guy Ritchie et Danny Strong, Warner Home Video, 2009, DVD

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article RocknRolla de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • RocknRolla — Saltar a navegación, búsqueda RocknRolla Título RocknRolla Ficha técnica Dirección Guy Ritchie Producción Steve Clark Hall Susan Downey Guy Ritchie Joel Silver …   Wikipedia Español

  • RocknRolla — Infobox Film name = RocknRolla caption = Theatrical poster director = Guy Ritchie producer = Steve Clark Hall Susan Downey Guy Ritchie Joel Silver writer = Guy Ritchie narrator = starring = Gerard Butler Tom Wilkinson Thandie Newton Idris Elba… …   Wikipedia

  • RocknRolla — Filmdaten Deutscher Titel: Rock N Rolla[1] Originaltitel: RocknRolla Produktionsland: USA[2] Erscheinungsjahr: 2008 Länge: ca. 114 Minuten …   Deutsch Wikipedia

  • RocknRolla — …   Википедия

  • The Real RocknRolla — is the proposed title for the sequel of the Guy Ritchie film RocknRolla. Ritchie has announced that he has already written the sequel to RocknRolla [http://www.digitalspy.co.uk/movies/a123927/ritchie ready to make rocknrolla sequel.html] . The… …   Wikipedia

  • Rock'NRolla — RocknRolla RocknRolla Titre québécois Rock et escrocs Réalisation Guy Ritchie Acteurs principaux Gerard Butler Tom Wilkinson Thandie Newton Mark Strong Scénario Guy Ritchie Musique Steve Isles …   Wikipédia en Français

  • Rock'N Rolla — RocknRolla RocknRolla Titre québécois Rock et escrocs Réalisation Guy Ritchie Acteurs principaux Gerard Butler Tom Wilkinson Thandie Newton Mark Strong Scénario Guy Ritchie Musique Steve Isles …   Wikipédia en Français

  • Dark Castle Entertainment — Logo de Dark Castle Dark Castle Entertainment est une division de Silver Pictures, une maison de production américaine affiliée à Warner Brothers[1]. Cette division a été créée en 1999 par …   Wikipédia en Français

  • Rock N Rolla — Filmdaten Deutscher Titel Rock N Rolla Originaltitel RocknRolla Produktionsland …   Deutsch Wikipedia

  • Рок-н-рольщик — RocknRolla Жанр …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.