Roland Dorgeles


Roland Dorgeles

Roland Dorgelès

Roland Lecavelé
Surnom(s) Roland Dorgelès
Naissance 15 juin 1886
Amiens (France)
Décès 18 mars 1973 (à 87 ans)
Paris (France)
Nationalité France Française
Profession(s) Écrivain
Journaliste
Distinctions Croix de guerre

Roland Dorgelès, pseudonyme de Roland Lecavelé (né le 15 juin 1886 à Amiens et mort le 18 mars 1973 à Paris), est un journaliste et écrivain français. Membre de l'Académie Goncourt de 1929 à 1973.

Sommaire

Biographie

Après une enfance triste, pauvre et difficile en banlieue parisienne, Roland Dorgelès rejoint Paris avec ses parents. Il étudie les arts décoratifs, puis se lance dans le journalisme en collaborant avec différents journaux, dont Messidor et Paris-journal. Il fréquente les cercles montmartrois où il rencontre Pierre Mac Orlan. Il est un familier du Lapin Agile et se signale par ses articles dans Le Sourire ou dans Fantasio, mais aussi par ses canulars bien dans le ton et l'esprit de Montmartre du début du siècle. Son canular le plus célèbre reste celui dont Le Lapin agile fut le théâtre. Dorgelès accrocha un pinceau à la queue d'un âne[1], en sorte qu'il barbouille de diverses couleurs une toile qui fut intitulée Coucher de soleil sur l'Adriatique et signée Boronali, anagramme d'Aliboron[2]. Le tableau, avant que Dorgelès n'en révèle la nature véritable, a été exposé au Salon des indépendants de 1910.

En 1914, bien que réformé, il s'engage. Il combat d'abord dans un régiment d'infanterie, est nommé caporal (et décoré de la Croix de guerre). Cette expérience est la source du roman qui le rend célèbre, Les Croix de bois, publié en 1919, qui obtient le Prix Fémina la même année[3]. En 1917, il entre au Canard enchaîné, où il se lie d'amitié avec Henri Béraud et Paul Vaillant-Couturier. Il publie dans ce journal un roman satirique intitulé La machine à finir la guerre. Il écrit des articles dans la même veine et dans le même journal entre 1917 et 1920. Pour certains de ses articles il utilise le pseudonyme de Roland Catenoy, mais les plus importants (feuilletons, contes, articles polémiques) paraissent sous son nom. Les profiteurs de guerre, les députés, les forces de police sont particulièrement visés, ainsi que ceux qui tentent de diaboliser les bolcheviques.

En 1923, il se marie à Hania Routchine, une artiste lyrique d'ascendance russe. Un séjour en Indochine lui inspire Sur la route mandarine. En 1929, il succède à Georges Courteline à l'Académie Goncourt. En 1939, il devient correspondant de guerre pour Gringoire. C'est lui qui serait à l'origine de l’expression Drôle de guerre qui restera à la postérité[4]. Réfugié à Cassis en 1940, puis, à partir de novembre 1942, dans le Comminges, à Montsaunès[5], qui sert de cadre à son roman Carte d'identité publié en 1945. Il cesse toute collaboration à Gringoire en 1941. En 1960, après le décès de sa première épouse, il se marie avec Madeleine Moisson. En 1954, il est élu président de l'Académie Goncourt, fonction qu'il occupe jusqu'à sa mort en 1973.

Bibliographie

Wikisource-logo.svg

Wikisource propose un ou plusieurs textes écrits par Roland Dorgelès.

Editions originales

  • La Machine à finir la guerre (avec Régis Gignoux), Albin Michel, 1917
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1919 (Prix Fémina-Vie Heureuse, 1919)
  • Le Cabaret de la belle femme, Édition française illustrée, coll. "Collection littéraire des romans fantaisistes", 1919
  • Les Veillées du Lapin agile, 1920
  • Saint Magloire, Albin Michel, coll. "Le roman littéraire", 1922
  • La Boule de gui, Éditions de la Banderole, 1922 (Illustrations de André Dunoyer de Segonzac)
  • Le Réveil des morts, Albin Michel, 1923
  • La Dernière Relève, Durassié, in Beaux contes (Les) illustrés. n°4, novembre, 1924
  • Montmartre, mon pays, Les Artisans imprimeurs, 1925
  • Le Cadastre littéraire, ou une heure chez M. Barrès, Emile-Paul, 1925
  • Sur la route mandarine, Albin Michel, 1925
  • Partir…, Albin Michel, 1926
  • Le promeneur nocturne, A la Cité des livres, coll. "Les Familiers de la Cité des livres", 1926
  • La Caravane sans chameaux, Albin Michel, 1928
  • Souvenirs et réflexions sur les "Croix de bois", Les Nouvelles littéraires (Novembre-décembre), 1928.
  • Écrit sur l'herbe, Cahiers libres, 1928
  • Écrit sur le sable, Cahiers libres, 1928
  • Souvenirs sur Les Croix de bois, A la cité des livres, 1929
  • A la recherche de Baranavaux, Fournier, coll. "de l'Ancre", 1929
  • Marcel Prévost,... Francis de Croisset,... Joseph de Pesquidoux,... Le Jasmin d'argent, A. Sauriac, 1929
  • Chez les beautés aux dents limées, Laboratoires Martinet, 1930
  • Entre le ciel et l'eau, Crès, 1930 (Illustrations de Eugène Corneau)
  • Le Château des brouillards, Albin Michel, 1932
  • Deux amateurs de peinture, F. Paillart, coll. "Les Amis d'Edouard", 1932
  • Si c'était vrai?, Albin Michel, 1934
  • La Corde au cou, in Gringoire n°354, 16 août 1935
  • Quand j'étais montmartrois, Albin Michel, 1936
  • Vive la liberté!, Roland Dorgelès, Albin Michel, 1937
  • Le dernier moussem, Les laboratoires Deglaude, 1938 (Illustations de Debax) [1]
  • Frontières. Menaces sur l'Europe, Albin Michel, 1938
  • L'Esprit montmartrois avant la guerre, Laboratoires Carlier, 1939 (Illustrations de Dignimont)
  • Retour au front, Albin Michel, 1940
  • Sous le casque blanc, Éditions de France, 1941
  • Route des tropiques, Albin Michel, 1944
  • Carte d'identité. Récit de l’Occupation, Albin Michel, 1945
  • Vacances forcées, 1945
  • Bouquet de Bohème, Albin Michel, 1947
  • Au beau temps de la Butte, Nouvelle librairie de France, 1949 (Illustrations de Van Dongen)
  • Bleu horizon, Albin Michel, 1949
  • Portraits sans retouche, Albin Michel, 1952
  • Dufy, Louis Carré, 1953
  • Le Tombeau des poètes. 1914-1918, Vialetay, 1954 (Illustrations de André Dunoyer de Segonzac)
  • Tout est à vendre, Albin Michel, 1956
  • La Drôle de guerre, Albin Michel, 1957
  • Promenades montmartroises, Vialetay/Trinckvel, 1960 (Illustrations de André Dignimont)
  • A bas l'argent!, Albin Michel, 1965
  • Lettre ouverte à un milliardaire, Albin Michel, coll. "Lettre ouverte", 1967
  • La Banane empoisonnée, 1967
  • Le Marquis de la Dèche, Albin Michel, 1971
  • Images, Albin Michel, 1975 (ISBN 2-226-00226-X)
  • Je t'écris de la tranchée, Albin Michel, 2003 (ISBN 2-226-14187-1) [2]
  • Mon chasseur d'éléphants, Brunier-Bayer
  • Voyage de noce, Brunier-Bayer
  • La Vérité sur le communisme (avec Walter Citrine et M. Yvon), Office central anticommuniste

Préfaces

  • Louis Vuillemin, L'Héroïque pastorale. Variations au grand air !... (1914-1918), M. Drouin, 1920
  • Gus Bofa, Synthèses littéraires et extra-littéraires, Éditions Mornay, 1923
  • Gabriel Tristan Franconi, Un tel de l'armée française, 1926
  • La Chanson de Damsan. Légende Radé du XVIe siècle (Tribu Malaïo-Polynésienne du Darlac), transmise par la tradition orale, recueillie et transcrite en français par M. Léopold Sabatier, administrateur les services civils, ex-résident de France au Darlac, Leblanc et Trautmann, 1928
  • Louis Sonolet, La Vie parisienne sous le second Empire. La Belle Impératrice. La Vie de la cour. Les Séries de Compiègne. Les Reines d'élégance. Les Étoiles du théâtre. Le Théâtre dans le monde. Les Bals travestis. Le Monde où l'on s'amuse. Les Élégances militaires. Le Décor de la vie, 1929.
  • Octave Mirbeau, Oeuvres illustrées, Éditions nationales, 1934-1936 (10 volumes)
  • François Abgrall, Oeuvres posthumes de Fanch Abgrall (Alc' houeder Arre), Éditions Amorica, 1935
  • Georges Guierre, Pirouettes et sarcasmes, Éditions Presses modernes, 1939
  • Capitaine Accart, On s'est battu dans le ciel, B. Arthaud, 1942
  • Capitaine Williame, L'Escadrille des cigognes, B. Arthaud, 1945
  • Louis Castex, Mon tour du monde en avion, Plon, 1945
  • Albert Dubeux, La curieuse vie de Georges Courteline, Nouvelle Librairie de France/Gründ, 1949
  • Au temps des bergeries... Mille baisers donnés, pris et rendus, M. Ponsot, 1951
  • Salon de l'armée, 1952
  • Ernest Hemingway, L'Adieu aux armes, A. Sauret, 1956
  • Galerie Sagot-le Garrec, Vlaminck, oeuvre gravé, Galerie Sagot-Le Garrec, 1956
  • Claude Farrère, La Bataille, Éditions Innothéra, 1957
  • Hommage à Paris, Serge Belloni, Bibliothèque Forney, 1968
  • Frances Wilson-Huard, Charles Huard, Albin Michel, 1969
  • Galerie La Palette Bleue, Anna Walt Massardy, La Palette bleue, 1969
  • Jacqueline Sarment, Ville de Paris, maison de Balzac. Charles Huard, Maison de Balzac, 1969
  • Dr G.-R. Rager, L'Infarctus ne tue pas, Flammarion, 1969
  • Raoul Ponchon, La Muse frondeuse, B. Grasset, 1971
  • Octave Mirbeau, Oeuvre romanesque, Buchet-Chastel, 2000-2001 (3 volumes) (ISBN 2-283-01821-8)

Rééditions

  • Les Croix de bois, Éditions de la Banderole, 1921
  • Le Cabaret de la belle femme, Albin Michel, coll. "Nouvelle Collection Albin Michel" 1922
  • Le Cabaret de la belle femme, Émile-Paul, 1924
  • Le Réveil des morts, Mornay, 1924 (Illustrations de par Pierre Falké)
  • Sur la route mandarine, La Semeuse, 1925
  • Les Croix de bois, A la cité des livres, coll. "Le roman français d'aujourd'hui", 1925
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1927
  • Sur la route mandarine, Albin Michel, 1927
  • Partir, conférence, 1927
  • Montmartre, mon pays, Ducros et Colas/la Tradition, 1928 (Illustrations de Zimmermann)
  • Le Cabaret de la belle femme, Albin Michel, 1928
  • Le Cabaret de la belle femme, Albin Michel, coll. "Le Livre de poche", 1928
  • Le Réveil des morts, Albin Michel, 1928
  • Le Cabaret de la belle femme, Albin Michel, 1929
  • Sur la route Mandarine, Albin Michel, 1929
  • Sur la route mandarine, G. Crès, 1929 (Illustrations de Jean Launois)
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1929
  • Les Croix de bois, Hachette, coll. "Choix. Collection d'auteurs contemporains", 1930
  • Partir..., Albin Michel, 1930
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1931
  • Sur la route mandarine, 1931
  • Sous le casque blanc, Éditions de France, 1942
  • Route des tropiques, Éditions de la Frégate, 1944
  • Sous le casque blanc, Les Éditions de Paris, 1945 (Illustrations de Gérard Cochet)
  • Route des tropiques, Albin Michel, 1946
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1946
  • Partir…, Albin Michel, 1946
  • Partir…, Albin Michel, 1948
  • Le Château des brouillards, Albin Michel, 1948
  • Sur la route mandarine, Albin Michel, 1948
  • La Caravane sans chameaux, Albin Michel, 1948
  • Le Réveil des morts, Albin Michel, 1949
  • Si c'était vrai?, Albin Michel, 1949
  • Saint Magloire, Albin Michel, 1950
  • Route des tropiques, Albin Michel, 1950
  • Le Cabaret de la belle femme, Albin Michel, 1951
  • Sous le casque blanc, Ferenczi, 1953 (Illustrations de Emmanuel Jodelet)
  • Vacances forcées, Vialetay, 1956 (Illustrations de Raoul Dufy)
  • Quand j'étais montmartrois, Albin Michel, 1956
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1958
  • Les Croix de bois, Albin Michel, coll. "Le Livre de Poche", 1959
  • Le Château des Brouillards, Albin Michel, 1959
  • Sous le casque blanc, Albin Michel, 1960
  • Au beau temps de la Butte, Albin Michel, 1963
  • Au beau temps de la Butte, Le Cercle du nouveau livre, 1963
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1964
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1965
  • Le Château des brouillards, Albin Michel, 1966
  • Partir…, Le Livre de poche, 1966
  • Les Croix de bois, Albin Michel, coll. "Le Livre de poche", 1967
  • Le Cabaret de la belle femme, Albin Michel, coll. "Le Livre de poche", 1967
  • La Drôle de guerre, Albin Michel, 1967
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1968
  • Le Château des brouillards, Albin Michel, coll. "Le Livre de poche", 1968
  • Les Croix de bois, Librairie générale française, coll. "Le livre de poche", 1969
  • Le Cabaret de la belle femme, Albin Michel, 1969
  • Bouquet de bohème, Le Livre de poche, coll. "Pluriel", 1972
  • Les Croix de bois, Librairie générale française, coll. "Le livre de poche", 1973
  • Le Marquis de la Dèche, Le Livre de poche, coll. "Le Livre de poche", 1974 (ISBN 2-253-00206-2)
  • Vacances forcées, Edito service, 1975
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1978
  • Les Croix de bois, Librairie générale française, coll. "Le livre de poche", 1979
  • Les Croix de bois, Librairie générale française, coll. "Le Livre de poche", 1984 (ISBN 2-253-00313-1) [3]
  • Vacances forcées, Albin Michel, 1985 (ISBN 2-226-02241-4) [4]
  • Bouquet de bohème, Albin Michel, coll. "Bibliothèque Albin Michel", 1989 (ISBN 2-226-03629-6) [5]
  • Sur la route mandarine, Kailash, coll. "Les exotiques", 1994 (ISBN 2-909052-57-5)
  • Le Cabaret de la belle femme, Librairie Générale Française, coll. "Le Livre de poche", 1995 (ISBN 2-253-02322-1)
  • Sur la route mandarine, Kailash, coll. "Les exotiques", 1995 (ISBN 2-909052-57-5) [6]
  • Les Croix de bois, Albin Michel, 1996 (ISBN 2-226-08600-5)
  • Route des tropiques, Actes Sud, coll. "Babel", 1997 (ISBN 2-7609-1803-3) [7]
  • Chez les beautés aux dents limées, Kailash, coll. "Regards sur l'Asie", 1999, (ISBN 2-84268-039-1)
  • Les Croix de bois, in Les Grands romans de 14-18, Omnibus, 1999 (ISBN 978-2258001442) [8]
  • Les Croix de bois, Albin Michel, coll. "Le Livre de poche", 1997 (ISBN 2-253-00313-1)
  • Les Croix de bois, in Les Grands romans de 14-18, Omnibus, 2006 (ISBN 978-2258072848) [9]
  • Les Croix de bois, Albin Michel, coll. "Le Livre de poche", 2007 (ISBN 2-253-00313-1)

Prix Roland-Dorgelès

Depuis 1996, l'Association des écrivains combattants — longtemps présidé par Roland Dorgelès —, décerne chaque année, en collaboration avec le ministère français de la Culture, le prix Roland-Dorgelès à deux professionnels de l'audiovisuel distingués pour leur attachement à la qualité de la langue française.

Le jury est présidé par Michel Tauriac[réf. nécessaire].

Lauréats

  • 1975 : Guy Croussy avec Ne pleure pas, la guerre est bonne / G. Croussy, né en 1937, est Lauréat de la Société des Sciences, Lauréat de l'Académie Française. Prix de la Fondation Del Luca

Œuvres adaptées au cinéma

Sources

Monographies

  • Jean-Manuel Gabert, La Légende de Montmartre racontée par Roland Dorgelès et sa bande. Prince de Bohème, Éditions de la Belle Gabrielle, 2007 (ISBN 978-2-9527705-2-1)
  • Aymar Delacroix, L'univers romanesque de Roland Dorgelès, Atelier national de Reproduction des Thèses, 2004
  • Micheline Dupray, Roland Dorgelès. Un siècle de vie littéraire française, Albin Michel, 2000 (ISBN 978-2226116789)
  • Micheline Dupray, Roland Dorgelès, Presses de la Renaissance, 1986 (ISBN 2-85616-383-1)
  • Colloque Roland Dorgelès, les Amis de Roland Dorgelès, 1980
  • Françoise Py, Roland Dorgelès, Bibliothèque nationale, 1978 (ISBN 2-7177-1418-9)
  • Les Amis de Roland Dorgelès , Albin Michel, 1974
  • Albert Dubeux, Roland Dorgelès, son oeuvre, portrait et autographe, La Nouvelle revue critique, 1940
  • Albert Dubeux, Roland Dorgelès, son oeuvre, La Nouvelle revue critique, coll."Célébrités contemporaines", 1930

Sources numériques

Notes et références

  1. L'âne appartenait au patron du Lapin agile.
  2. Nom donné à l'âne dans les fables de La Fontaine
  3. Ce roman obtient quatre voix au Prix Goncourt, mais les académiciens lui préfèrent À l'ombre des jeunes filles en fleurs, de Marcel Proust (six voix pour).
  4. Max Lagarrigue, 99 questions… La France sous l’Occupation, Montpellier, CNDP, 2007, p. 2-4 (ISBN 978-2-86626-280-8).
  5. Dorgelès accueille son ami Raoul Dufy chez lui pendant un an dans ce village.
  6. a  et b (fr) Julien Mielcarek, « Chabot et Aphatie primés par la ministre de la Culture » sur Ozap.com, 31 octobre 2008
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Roland Dorgel%C3%A8s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roland Dorgeles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Roland Dorgelès — Nom de naissance Roland Lecavelé Activités écrivain journaliste Naissance 15 juin 1885 Amiens, France Décès 18 mars 1973 (à 87 ans) Paris, F …   Wikipédia en Français

  • Roland Dorgelès — (* 15. Juni 1885[1] in Amiens; † 1973 in Paris) war ein französischer Journalist, Abenteurer und Schriftsteller. Sein eigentlicher Name war Roland Lécavelé, Dorgelès lediglich sein Pseudonym. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Wirken 2 Werke …   Deutsch Wikipedia

  • Roland Dorgelès — Saltar a navegación, búsqueda Roland Dorgelès (Amiens, (1885 1973), fue un periodista y escritor francés. Biografía Pasó su infancia en la periferia de París y después se instaló, con sus padres, en la capital. Estudió artes decorativas, pero se… …   Wikipedia Español

  • Roland Dorgelès — (born 1885 in Amiens ndash; died 1973), was a French novelist and member of the Académie Goncourt.Born Roland Lecavelé (he adopted the pen name Dorgelès to commemorate visits to the spa town of Argelès), he spent his childhood in Paris.A prolific …   Wikipedia

  • Prix Roland Dorgelès — Le Prix Roland Dorgelès est décerné chaque année à deux journalistes (1 de radio et 1 de télévision) qui « contribuent au rayonnement de la langue française ». Il est remis par l’Association des écrivains combattants et le ministre de… …   Wikipédia en Français

  • Agbé Roland Dorgélès Mambo — Grigoriy Demidovtsev Grigoriy Demidovtsev Grigoriy Demidovtsev (pseudonyme de Grigory Petrov, né en 1960 à Leningrad) est un écrivain russe moderne contemporain, membre de l’Union des écrivains russes, qui crée ses œuvres dans le genre fiction… …   Wikipédia en Français

  • Dorgelès — Roland Dorgelès Roland Lecavelé Surnom(s) Roland Dorgelès Naissance 15 juin 1886 Amiens (France) Décès 18 mars 1973 (à 87 ans) Paris (France) Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Roland Catenoy — Roland Dorgelès Roland Lecavelé Surnom(s) Roland Dorgelès Naissance 15 juin 1886 Amiens (France) Décès 18 mars 1973 (à 87 ans) Paris (France) Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Roland Lecavelé — Roland Dorgelès Roland Lecavelé Surnom(s) Roland Dorgelès Naissance 15 juin 1886 Amiens (France) Décès 18 mars 1973 (à 87 ans) Paris (France) Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Dorgelès — Roland Dorgelès (* 15. Juni 1885[1] in Amiens; † 1973 in Paris) war ein französischer Journalist, Abenteurer und Schriftsteller. Sein eigentlicher Name war Roland Lécavelé, Dorgelès lediglich sein Pseudonym. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Wirken… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.