Rouille noire


Rouille noire
Aide à la lecture d'une taxobox Rouille noire
 Rouille noire (Puccinia graminis)
Rouille noire (Puccinia graminis)
Classification
Règne Fungi
Division Basidiomycota
Sous-division Pucciniomycotina
Classe Pucciniomycetes
Ordre Pucciniales
Famille Pucciniaceae
Genre Puccinia
Nom binominal
Puccinia graminis
Pers., 1794

La rouille noire (Puccinia graminis) est une espèce de champignon parasitant le blé. La souche Ug99[1],[2] du parasite est actuellement responsable d'importantes pertes de rendement dans des cultures de blé d'Afrique de l'Est et les autres pays cités plus bas depuis son apparition en 1999. La souche a été baptisée Ug99 parce qu'elle fut identifiée pour la première fois en Ouganda. Progressivement, elle gagna le Kenya, l'Éthiopie, le Soudan et le Yémen. En 2007, elle traversa le golfe Persique pour atteindre l'Iran. Les scientifiques prédisent qu'Ug99 se fraiera bientôt un chemin jusqu'aux greniers à blé de l'Inde et du Pakistan, avant de s'introduire en Russie et en Chine.

En 1944, Norman Borlaug, un phytopathologiste, se rendit au Mexique pour lutter contre une épidémie de rouille noire à l'origine d'une famine généralisée. En croisant différentes variétés de blé du monde entier, il obtint un hybride résistant à la rouille et à haut rendement.

Sommaire

Description

Le champignon, classé parmi les Basidiomycètes, prend successivement quatre aspects : De petites fructifications ressemblant à des pycnides produisent des spores appelées spermaties. Ces spores haploïdes vont permettre la formation d'un dicaryon. Ce dicaryon forme ensuite une structure appelée Aecidium qui produit des écidiospores. Ces écidiospores germent et forment des sores qui produiront des urédospores puis des téleutospores. Les sores à urédospores se rencontrent surtout sur la tige. Les téteutospores sont pédicellées et bicellulaires.

Cycle évolutif

Cycle évolutif de P. graminis

Anton de Bary a décrit le cycle de cette rouille hétéroxène macrocyclique. Hétéroxène signifie que deux hôtes sont obligatoires pour boucler le cycle évolutif. Ici l'hôte principal est une graminée. L'hôte secondaire (écidien) est l'épine vinette Berberis vulgaris. Macrocyclique signifie que les quatre stades sont présents : spermatie, écidiospore, urédospore et téleutospore. C'est dans les téleutospores qu'a lieu la méiose.

L'éradication de l'épine vinette a beaucoup contribué au recul de la maladie. Les épines vinette sont contaminées au début du printemps lorsqu'elles commencent à bourgeonner et les écidies sont matures à partir du mois de mai.

Notes et références

  1. Une épidémie de rouille noire, redoutable parasite du blé, menace les grands pays céréaliers d'Asie (Le Monde.fr 21.04.2008 16.39)
  2. http://www.reference-environnement.com/index2.php?post/2008/11/17/Une-lutte-mondiale-se-met-en-place-pour-contrer-la-rouille-du-ble-lUg99

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rouille noire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rouille (maladie) — Pour les articles homonymes, voir Rouille. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « rouille » s applique en français à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Angelique de Rouille — Angélique de Rouillé Angélique de Rouillé Angélique Pollart d’Herimetz, dite Angélique de Rouillé (1756 1840) fut châtelaine d’Ormeignies. Épistolière impénitente, elle a souvent été comparée à Madame de Sévigné écrivaine beaucoup plus connue,… …   Wikipédia en Français

  • Angélique De Rouillé — Angélique Pollart d’Herimetz, dite Angélique de Rouillé (1756 1840) fut châtelaine d’Ormeignies. Épistolière impénitente, elle a souvent été comparée à Madame de Sévigné écrivaine beaucoup plus connue, qui l avait précédé, d environ, 150 ans… …   Wikipédia en Français

  • Angélique de rouillé — Angélique Pollart d’Herimetz, dite Angélique de Rouillé (1756 1840) fut châtelaine d’Ormeignies. Épistolière impénitente, elle a souvent été comparée à Madame de Sévigné écrivaine beaucoup plus connue, qui l avait précédé, d environ, 150 ans… …   Wikipédia en Français

  • De Rouillé, Angélique — Angélique de Rouillé Angélique de Rouillé Angélique Pollart d’Herimetz, dite Angélique de Rouillé (1756 1840) fut châtelaine d’Ormeignies. Épistolière impénitente, elle a souvent été comparée à Madame de Sévigné écrivaine beaucoup plus connue,… …   Wikipédia en Français

  • Angélique de Rouillé — Angélique Pollart d’Herimetz, dite Angélique de Rouillé (25 juin 1756 4 février 1840), fut châtelaine d’Ormeignies. Épistolière impénitente, elle a souvent été comparée à Madame de Sévigné (1626 1696), écrivaine beaucoup pl …   Wikipédia en Français

  • Pagode noire — Temple de Sûrya (Konârak) Pour les articles homonymes, voir Temple de Sûrya. Konârak, dans l’Orissa en Inde. Le temple de Sûrya appelé aussi la Pagode noir …   Wikipédia en Français

  • Puccinia graminis — Rouille noire Rouille noire …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles sur les champignons — Projet:Mycologie/Suivi Le but de cette page est de lister les articles relatifs à la mycologie. Ainsi, les personnes intéressées par le sujet peuvent suivre les changements en cliquant « Suivi des modifications récentes des articles de cette …   Wikipédia en Français

  • anthracnose — [ ɑ̃traknoz ] n. f. • 1879; du gr. anthrax, akos « charbon » et nosos « maladie » ♦ Bot. Maladie des végétaux due à un champignon microscopique. ⇒ charbon, rouille. Anthracnose de la vigne, du pois. ● anthracnose nom féminin Maladie cryptogamique …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.