Réseaux sociaux


Réseaux sociaux

Réseau social

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Réseau.

Un réseau social est un ensemble d'entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. L'analyse des réseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux, l'usage des graphes et l'analyse sociologique représente le domaine étudiant les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical). Il existe des applications Internet aidant à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de Réseautage social

Un réseau social représente une structure sociale dynamique se modélisant par des sommets et des arêtes. Les sommets désignent généralement des gens et/ou des organisations et sont reliées entre elles par des interactions sociales.

Le terme provient de John A. Barnes en 1954[1].

Sommaire

Applications en sciences sociales

Article détaillé : Analyse des réseaux sociaux.

L'emploi de la théorie des réseaux sociaux en sciences sociales a débuté avec les études sur l'urbanisation de l'École de Manchester (se centrant autour de Max Gluckman), réalisées principalement en Zambie durant les années 1960. Le champ de la sociométrie, tentant de quantifier les relations sociales a enchaîné le pas. Par la suite, des universitaires tels que Harrison White ou Mark Granovetter ont élargi l'usage des réseaux sociaux, et ils sont maintenant employés pour aider à expliquer de nombreux et divers phénomènes de la vie courante en sciences sociales. Le pouvoir au sein des organisations, par exemple, a été trouvé relever davantage du degré avec lequel un acteur social d'un réseau est au centre de plusieurs relations sociales qu'à son titre professionnel effectif. Les réseaux sociaux jouent aussi un rôle fondamental dans l'embauche, dans le succès des sociétés, et dans le rendement professionnel.

La théorie des réseaux sociaux est un champ extrêmement actif dans le milieu universitaire et plusieurs outils de recherche d'analyse des réseaux sociaux sont disponibles en ligne et sont relativement faciles à employer pour présenter simplement un graphe de réseau social.

La théorie de la diffusion des innovations explore les réseaux sociaux et leur rôle pour influencer la diffusion de nouvelles idées et pratiques.

Les systèmes socio-techniques sont vaguement liés à l'analyse de réseaux et se concentrent sur les relations parmi les individus, les institutions, les objets et les technologies.

Règle de 150

La prétendue règle de 150, aussi appelé nombre de Dunbar, soutient que la taille d'un réseau social originel est limité à environ 150 membres. Cette règle résulte des études trans-culturelles en sociologie et plus spécifiquement en anthropologie sur la taille maximale d'un village (au sens plutôt entendu d'écovillage). Il est théorisé en psychologie évolutionniste que ce nombre peut être dû à une certaine limite humaine à reconnaitre les membres et à capter les faits émotionnels concernant tous les membres d'un groupe. Cependant, cela peut aussi être dû à l'économie et la nécessité de déceler les passagers clandestins, comme il peut être plus facile pour un individu vivant dans un large groupe de prendre avantage des bénéfices de vivre en communauté sans contribuer soi-même à ces bénéfices communs.

Les degrés de séparation

L'effet du petit monde est l'hypothèse que la longueur de la chaîne des connaissances sociales requise pour lier une personne arbitrairement choisie à n'importe quelle autre sur Terre est généralement courte. Le concept a engendré l'expression célèbre des "six degrés de séparation" après l'expérience du petit monde de 1967, réalisée par le psychologue Stanley Milgram. Il a constaté que deux citoyens aléatoirement choisis aux États-Unis sont reliés par, tout au plus, six connaissances, et en tout temps. Des expériences contemporaines via Internet continuent d'explorer ce phénomène. Ces expériences confirment qu'environ cinq à sept degrés de séparation sont suffisants pour connecter n'importe quelle personne à une autre par Internet.

Graph betweenness.svg

Bibliographie

  • Alain Degenne, Michel Forsé (1994) : Les réseaux sociaux ; Paris, Armand Colin.
  • (en) S. Wasserman, K. Faust (1994), Social network analysis. Methods and applications ; New York, Cambridge University Press.
  • E. Lazega (1998), Réseaux sociaux et structures relationnelles ; Paris; Que sais-je? n° 3399, PUF.


Notes

  1. dans « Class and Committees in a Norwegian Island Parish », Human Relations

Bibliographie

  • Pierre Mercklé (2004), les réseaux sociaux, les origines de l’analyse des réseaux sociaux, CNED, ens-lsh,[lire en ligne]
  • Elvis Mazzoni (2006), Du simple tracement des interactions à l’évaluation des rôles et des fonctions des membres d’une communauté en réseau : une proposition dérivée de l’analyse des réseaux sociaux, ISDM – Information Sciences for Decision Making, 26 (2006), [lire en ligne]
  • Alain Degenne, Les réseaux sociaux, Armand Colin, 1994 - 2e édition (1 mars 2004), 295 p. (ISBN 978-2200266622)  avec Michel Forsé
  • Michel Forsé, Les réseaux sociaux, Armand Colin, 1994 - 2e édition (1 mars 2004), 295 p. (ISBN 978-2200266622)  avec Alain Degenne
  • Stanley Wasserman, Social network analysis. Methods and applications, Cambridge University Press, 1994, 857 p. (ISBN 978-0521387071)  avec Kathrine Faust
  • Kathrine Faust, Social network analysis. Methods and applications, Cambridge University Press, 1994, 857 p. (ISBN 978-0521387071)  avec Stanley Wasserman
  • Auray, Nicolas (2004), « Compte-rendu de la Computer Supported Cooperative Work (CSCW) Conference (Chicago 6-10 november 2004) », LabCMO, UQAM, 12 novembre, voir le wiki du LabCMO : http://cmo.uqam.ca/wiki
  • Carpenter, Keri et ali. (2004), « Online Political Organizing : Lessons from the Field », Computer Supported Cooperative Work (CSCW) Conference Proceedings (Chicago 6-10 November 2004), ACM, New York, p. 59-62.
  • Dayan, Daniel (1998), « Particularistic media and diasporic communications » in Tamar Liebes &
  • Ducheneaut, N. et ali (2004), « The Social Side of Gaming : A Study of Interaction Patterns in a Massively Multiplayer Online Game », Computer Supported Cooperative Work (CSCW) Conference Proceedings (Chicago 6-10 November 2004), ACM, NY, p. 360-369.
  • Gutwin, C., et ali (2004), « Group Awareness in Distributed Software Development », Computer Supported Cooperative Work (CSCW) Conference Proceedings (Chicago 6-10 November 2004), ACM, New York, p. 72-81.
  • Hardt, Michael et Antonio Negri (2004), Multitude, La Découverte, Paris.
  • Horvitz, E. et ali (2004), « BusyBody : Creating and Fielding Personalized Models of the Cost of Interruption », Computer Supported Cooperative Work (CSCW) Conference Proceedings (Chicago 6-10 November 2004), ACM, New York, p. 507-510.
  • James Curran, eds, Media, Ritual and Identity, Routledge, London, p. 103-113.
  • Latzko-Toth, Guillaume (sous presse), « La normalisation des pratiques de chat : l'émergence d'un cadre normatif d'usage de l'Internet Relay Chat » in B. Conein, F. Massit-Folléa et S. Proulx, éds, Internet, utopie limitée, Presses de l’Université Laval, Québec, 2005.
  • Papadakis, Maria C. (2003), People Can Create a Sense of Community in Cyberspace, SRI International, Arlington, VA (USA), disponible en ligne : www.sri.com/policy/csted/reports/sandt/it/Papadakis_IT_virtual_communities_issue_brief.pdf
  • Proulx, Serge (2004), La révolution Internet en question, Québec-Amérique, Montréal.
  • Proulx, Serge et Guillaume Latzko-Toth (2000), « La virtualité comme catégorie pour penser le social : l’usage de la notion de communauté virtuelle », Sociologie et sociétés, XXXII (2), Presses de l’Université de Montréal, 2000, p. 99-122.
  • Shirky, Clay (2004), « Group as User : Flaming and the Design of Social Software », disponible en ligne : http://www.shirky.com/writings/group_user.html
  • Tönnies, Ferdinand (1887, 1992), Communauté et société (première édition : 1887), extraits repris dans : Karl van Meter, La sociologie, coll. « Textes essentiels », Larousse, Paris, p. 195-211.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
Ce document provient de « R%C3%A9seau social ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Réseaux sociaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Analyse des réseaux sociaux —  Ne doit pas être confondu avec Théorie de l acteur réseau. L analyse des réseaux sociaux est une approche sociologique fondée sur la théorie des réseaux sociaux. La théorie des réseaux sociaux conçoit les relations sociales en termes de… …   Wikipédia en Français

  • Analyse Des Réseaux Sociaux —  Ne doit pas être confondu avec Théorie de l acteur réseau. L analyse des réseaux sociaux est une approche sociologique qui a actuellement près de 70 ans d histoire. Elle peut être divisée en trois grandes périodes: 1. les fondements de l… …   Wikipédia en Français

  • Analyse des reseaux sociaux — Analyse des réseaux sociaux  Ne doit pas être confondu avec Théorie de l acteur réseau. L analyse des réseaux sociaux est une approche sociologique qui a actuellement près de 70 ans d histoire. Elle peut être divisée en trois grandes… …   Wikipédia en Français

  • Méthode des réseaux sociaux — Analyse des réseaux sociaux  Ne doit pas être confondu avec Théorie de l acteur réseau. L analyse des réseaux sociaux est une approche sociologique qui a actuellement près de 70 ans d histoire. Elle peut être divisée en trois grandes… …   Wikipédia en Français

  • Utilisation des réseaux sociaux à des fins commerciales — L utilisation des réseaux sociaux à des fins commerciales est l utilisation des réseaux sociaux pour acquérir de nouveaux clients, les fidéliser ou leur vendre des produits dans des magasins physiques ou virtuels. Sommaire 1 Historique 1.1 1ers… …   Wikipédia en Français

  • Bibliographie Sur Les Réseaux Sociaux — Sommaire 1 Ouvrages 2 Publications dans des revues …   Wikipédia en Français

  • Bibliographie sur les reseaux sociaux — Bibliographie sur les réseaux sociaux Sommaire 1 Ouvrages 2 Publications dans des revues …   Wikipédia en Français

  • Ouvrages d'appronfondissement sur l'analyse des réseaux sociaux — Bibliographie sur les réseaux sociaux Sommaire 1 Ouvrages 2 Publications dans des revues …   Wikipédia en Français

  • Bibliographie sur les réseaux sociaux — Sommaire 1 Ouvrages 2 Publications dans des revues …   Wikipédia en Français

  • Réseaux humains — Réseau social Pour les articles homonymes, voir Réseau. Les six degrés de séparation (ou liaisons) : L effet du petit monde …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.