Sache


Sache

Saché

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saché (homonymie).
Saché
Administration
Pays France
Région Centre
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Chinon
Canton Azay-le-Rideau
Code Insee abr. 37205
Code postal 37190
Maire
Mandat en cours
Robert Rousseau
2001-2008
Intercommunalité C.C. du Pays d'Azay-le-Rideau
Démographie
Population 1 160 hab. (2006)
Densité 41 hab./km²
Gentilé Sachéens
Géographie
Coordonnées 47° 14′ 52″ Nord
       0° 32′ 39″ Est
/ 47.2477777778, 0.544166666667
Altitudes mini. 41 m — maxi. 113 m
Superficie 28,29 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saché est une commune française du département d'Indre-et-Loire, dans la région Centre.

Sommaire

Géographie

Histoire

Héraldique

Blason de Saché

Les armes de Saché se blasonnent ainsi :

Coupé : au premier de sinople à la chèvre d'argent accostée de deux molettes d'éperon d'or, au second d'or à la roue de moulin de huit bras de gueules ; à la fasce ondée d'argent brochant sur la partition[1].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 Robert Rousseau
mars 2008 Olivier Bouissou
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
919 935 973 882 913 896 862 829 799
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
776 763 795 775 751 758 717 721 749
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
739 757 738 637 639 611 570 647 631
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
586 638 601 738 868 1 004 1 160[2] - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Graphique d'évolution de la population, 1794-1999

Lieux et monuments

Le château de Saché

Article détaillé : Château de Saché.

L'église Saint-Martin-de-Vertou

L'église Saint-Martin-de-Vertou à Saché

C'est un édifice du XIIe siècle, remanié au XIIIe siècle et agrandi au XVIe siècle. Il fut restauré en 1870. Sa façade occidentale précédée d'un porche en charpente, est percée d'une porte en tiers-point restaurée et d'un oculus à réseau rayonnant.

Les deux premières travées de la nef sont du XIIIe siècle, voûtées sur croisée d'ogives et éclairées au midi par de hautes fenêtres en tiers points. La troisième et la quatrième travée appartiennent à l'édifice primitif du XIIe siècle. Leurs voûtes angevines sur croisées d'ogives ont été relancées dans l'œuvre mais sont plus anciennes que celles des deux premières travées. Ces travées romanes ont conservé trois des fenêtres qui les éclairaient et qui ont été condamnées lors des constructions ultérieures. La troisième travée est flanquée au midi par le clocher élevé au XIIIe siècle avec lequel elle communique par une petite porte et où donne accès de l'extérieur une petite porte en arc brisé. Ce clocher carré est ajouré sur chaque face, à l'étage du beffroi, de deux baies en tiers point au dessus d'une arcature aveugle de deux arceaux. L'abside, à trois pans ajourés chacun d'une fenêtre en lancette, qui termine l'église à l'est est également du XIIIe siècle. Elle est voûtée sur cinq branches d'ogives.

Au XVIe siècle furent ajoutées à l'église, la nef secondaire et la chapelle seigneuriale. Le collatéral a quatre travées comme la nef majeure à laquelle il a été relié par quatre grandes arcades en tiers-points. Ces travées sont voûtées sur ogives à moulures prismatiques retombant sur des culs-de-lampe. Quant à la chapelle seigneuriale, elle fut édifiée au midi de la quatrième travée de la nef principale. La clef de sa croisée d'ogive était sans doute timbrée d'armoiries qui ont été remplacées par un monogramme. Au pilier oriental de l'arcade reliant les quatrièmes travées des nef est fixée une plaque de marbre gravée d'une longue inscription en mémoire de la bienheureuse Marguerite de Rouxelley, née à Saché en 1607.

Personnalités liées à la commune

Le château de Saché où résida Balzac de 1824 à 1837.

Honoré de Balzac

Lorsque lassé de la vie parisienne et de ses tracas, Honoré de Balzac venait se ressourcer sur les bords de l'Indre c'était pour y écrire les plus belles pages de son œuvre gigantesque. Bien que né à Tours où il passe les quinze premières années de sa vie ; il se rend souvent chez M et Mme de Margonne, voisins de ses parents, lorsqu'ils s'installèrent dans le château de Saché. Balzac déclare dans une lettre :

« À Saché, je suis libre et heureux comme un moine dans son monastère... Le ciel est si pur, les chênes si beaux, le calme si vaste ! »

Il décrit ainsi le trajet de Tours à Saché :

« Pour aller au château de Frapesle, les gens à pied ou à cheval abrègent la route en passant par les landes dites de Charlemagne... Ces landes plates et sablonneuses, qui vous attristent durant une lieue environ, joignent par un bouquet de bois le chemin de Saché, nom de la commune dont dépend Frapesle. Je suivis le chemin de Saché sur la gauche de la rivière, en observant les détails des collines qui meublent la rive opposée. Puis enfin j'atteignis un parc orné d'arbres centenaires qui m'indiqua le château de Frapesle. J'arrivai précisément à l'heure où la cloche annonçait le déjeuner. »

Ces séjours au château de Saché s'étalèrent de 1824 à 1837, d'autant plus fréquents lorsque ses créanciers parisiens le harcelaient, étaient des vacances laborieuses mises à profit pour commencer ou compléter un ouvrage, pour lequel son éditeur avait souvent déjà fait une large avance. Son emploi du temps relevait du stakhanovisme Levé dès 3 heures du matin ; Balzac buvait un café (le premier d'une longue série) et se restaurait. Puis il s'installait dans son lit pour écrire jusque vers 17 heures sans arrêt. Alors il se levait, faisait sa toilette et retrouvait ses hôtes dans le salon ou le jardin du château. Sa journée se terminait vers 22 heures, il regagnait alors sa chambre au deuxième étage.

La vie de château n'était guère un enchantement pour lui ; il disait :

« Je suis gêné par la vie de château. Il y a du monde ! Il faut s'habiller à heure fixe. »

Mais aussi par la bouche de Félix de Vandenesse :

« Le silence est merveilleux » et encore « Je quitte toujours avec regret ce vallon solitaire. »

Néanmoins, il profite abondamment de la vue sur la vallée de l'Indre pour imaginer le décor du Lys dans la vallée. C'est ainsi que le petit château de Vonne situé sur la rive droite de l'Indre deviendra Clochegourde et que Frapesle enchâssé dans son écrin de verdure sur la rive gauche sera Valesne.

Le Lys dans la Vallée est sûrement le plus beau roman d'amour qu'écrivit Balzac en hommage à l'amour de sa jeunesse que fut Laure de Berny. Il décrit à merveille les couleurs des paysages tourangeaux et les ainsi que les charmes des endroits où il a aimé flâner : La Chevrière en face de sa fenêtre sur la rive opposée de l'Indre, les moulins de Pont de Ruan et de Saché, et aussi l'auberge sur la place du village qui dut avoir plus d'une fois sa visite.

Balzac fera son dernier séjour au château de Saché en 1848, pour fuir l'agitation politique de Paris, où il décèdera en 1850.

Alexander Calder

Mobile de Calder

Le sculpteur de mobile s'installa à Saché dans un atelier conçu par lui de 1963 à sa mort. Dès 1953, il avait acquis une petite maison. Un grand mobile est présent sur la place principale de Saché, face à l'église. L'atelier du sculpteur américain a été mis à disposition de l'état français par ses héritiers depuis 1988, afin que des artistes français et étrangers puissent venir y effectuer de longs séjours de travail.

Notes et références

  1. Le blason de la commune sur Gaso. Consultation : mars 2009.
  2. INSEE Données démographiques 2006

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Ce document provient de « Sach%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sache de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sache — Sache: Das im heutigen Sprachgebrauch gewöhnlich im allgemeinen Sinne von »Ding, Gegenstand, Angelegenheit« verwendete Wort stammt aus der germ. Rechtssprache und bezeichnete ursprünglich die Rechtssache, den Rechtsstreit vor Gericht. Zur… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Saché — Saché …   Deutsch Wikipedia

  • Saché — Saltar a navegación, búsqueda Para el envase hermético descartable, véase Sachet. Saché …   Wikipedia Español

  • -sache — die; im Subst, begrenzt produktiv; etwas ist sache etwas hängt von dem ab, was im ersten Wortteil genannt wird; etwas ist Ansichtssache (= es kommt darauf an, wie man den Fall sieht), Gefühlssache, Geschmackssache, Glaubenssache, Glückssache,… …   Langenscheidt Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache

  • Sache — Sache, 1) etwas, was wirklich ist, ein Gegenstand, im Gegensatz der Form u. der Worte; 2) jedes der Vernunft u. Freiheit unfähige Wesen (sei es lebendig od. leblos) im Gegensatz zu Person, wozu s. Res; 3) so v.w. Geräthe; 4) eine Begebenheit,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sache — Sache, lat. res, Gegensatz zu Person; in dem Rechtswesen alles, was nicht Person ist, sowohl körperliche (bewegliche und unbewegliche S.), wie unkörperliche (Rechte, Forderung) …   Herders Conversations-Lexikon

  • Sache — 1. ↑Affäre, ↑Chose, 2. ↑Res, Thema …   Das große Fremdwörterbuch

  • Sache — Sf std. (8. Jh.), mhd. sach(e), ahd. sahha, as. saka Stammwort. Aus g. * sakō f. Gerichtssache, Streit, Ursache , auch in anord. so̧k, ae. sacu, afr. seke; mit einer morphologischen Variante * sakjō(n) f. in gt. sakjo, ae. sæc(c), ahd. secka. Die …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Sache — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Auch: • Angelegenheit(en) • Angelegenheit • Ding Bsp.: • Das ist nicht deine Angelegenheit. • Können wir ihm in dieser Angelegenheit helfen? • …   Deutsch Wörterbuch

  • sache — obs. form of sac1, sack n.1 …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.