Saint-Martial-Viveyrol


Saint-Martial-Viveyrol

45° 21′ 30″ N 0° 20′ 22″ E / 45.3583, 0.3394

Saint-Martial-Viveyrol
L'église Saint-Martial
L'église Saint-Martial
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Canton Verteillac
Code commune 24452
Code postal 24320
Maire
Mandat en cours
André Martin
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Verteillacois
Démographie
Population 221 hab. (2008)
Densité 17 hab./km²
Géographie
Coordonnées 45° 21′ 30″ Nord
       0° 20′ 22″ Est
/ 45.3583, 0.3394
Altitudes mini. 79 m — maxi. 193 m
Superficie 12,63 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Martial-Viveyrol (Sent Marçau Vivairòus en occitan) est une commune française, située dans le département de la Dordogne et la région Aquitaine.

Sommaire

Géographie

Accès

Saint-Martial-Viveyrol, parfois orthographié Saint-Martial-Viveyrols, est une commune du nord-ouest de la Dordogne située à deux kilomètres au nord-ouest de Verteillac.

Le village est traversé par la route départementale 1 (D1) reliant Chancelade à la Charente (près de Salles-Lavalette) puis à Montmoreau (D24). Au nord et au sud, les routes départementales D101 et D97 mènent également au village. Il se situe à 15 kilomètres au nord de Ribérac, 2,5 kilomètres de Verteillac, à 44 kilomètres de Périgueux et 35 kilomètres d'Angoulême. Saint-Martial-Viveyrol est également proche de la Charente, puisque la limite départementale est seulement à 5 kilomètres (Nanteuil-Auriac-de-Bourzac).

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Saint-Martial-Viveyrol
Nanteuil-Auriac-de-Bourzac La Chapelle-Grésignac Cherval
Saint-Martial-Viveyrol Verteillac
Bouteilles-Saint-Sébastien Lusignac,
Bertric-Burée

Géologie et relief

Elle est située à 112 mètres au-dessus du niveau de la mer et à 193 mètres à son point culminant (réservoir à Mortignac). Sa superficie est de 1 263 hectares et elle compte 225 habitants (au dernier recensement) dont de nombreux résidents britanniques.

Hydrographie

La commune est tournée vers la vallée de la Sauvanie, ruisseau coulant au sud-est et la séparant de la commune de Verteillac. Ancienne ligne de démarcation naturelle pendant la Seconde Guerre mondiale, c'est un affluent de la Lizonne, sur le bassin versant de la Dordogne.

Histoire

Des traces paléolithiques et gallo-romaines ont été trouvées sur la commune à plusieurs endroits suite à des travaux de canalisation.

Le village, dans une forme autre, a dû être formé aux alentours du Ve siècle, puis s'est développé aux VIIIe et IXe siècles.

Les différents seigneurs (De Lageard, De Badillac, Alexandre, Jussac d'Ambleville, Patronnier de Gandillac, etc.) ont eu une influence sur l'agrandissement de la commune et dans l'aménagement du territoire.

L’église (sous la forme d’une crypte, laquelle abritait l'entrée d'un souterrain menant au château du bourg) aurait été bâtie à la fin du Xe siècle, pour être reconstruite au XIe siècle dans sa forme rectangulaire actuelle.

Dans la période templière, l'église forteresse appartenait à la commanderie du Soulet (à Gout-Rossignol). Au cours des siècles, le village s'est imposé comme lieu de foires (3 annuelles au XVIIIe siècle, ), et lieu de rassemblement pour les seigneurs des alentours.

La Révolution française a vu la destruction de quelques maisons fortes et tourelles des châteaux.

La commune a compté jusqu'à 2 000 personnes. La révolution industrielle et le dépeuplement des campagnes ont accéléré la chute de la démographie.

Les trois guerres des XIXe et XXe siècles ont meurtri plusieurs familles (21 morts pour la Première Guerre mondiale).

Ce bourg possédait plusieurs foires et différents métiers étaient représentés. En 1892, on dénombrait :

1 artisan tisserand,
2 artisans tailleurs d’habits,
1 artisan couvreur,
2 artisans charpentiers,
2 artisans menuisiers,
3 artisans maçons,
77 exploitants agricoles,
2 artisans forgerons,
2 artisans meuniers,
1 artisan boulanger,
1 artisan cordonnier,
20 domestiques,
21 servantes,
1 curé,
2 instituteurs.

Administration

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 1995 Marc Étourneaud    
1995 2001 Michel Robert   Retraité
mars 2001 en cours André Martin UMP Retraité commercial
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Saint-Martial-Viveyrol, cela correspond à 2005, 2010, etc[1]. Les autres dates de « recensements » (2006, 2008, etc.) sont des estimations légales.

Évolution démographique
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2008
Population 339 318 264 271 267 235 230[2] 225[3] 221[4]
Notes, sources, ... De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; à partir de 2005 : population municipale légale.
Source : Insee [5]

Économie

Les activités économiques sur la commune se résument aux exploitations agricoles, aux artisans, à un paysagiste et un restaurant.

Trois gîtes sont également en location.

Lieux et monuments

  • L'église paroissiale Saint-Martial est une église fortifiée datant des XIIe et XIIIe siècles, ancienne possession templière, possédant une salle d'armes, non accessible aux visiteurs. Elle abrite une vaste salle ouverte par onze baies (dont deux aveuglées - façade ouest désormais) avec des trous pour l’installation des hourds en bois. Jusqu’à la fin de la Renaissance, le toit et le clocher n’existaient pas. On y accède par un étroit escalier à vis (façade sud), noyau plein, bien conservé et peu éclairé. La salle s’abaisse au-dessus du chœur. Celle-ci servait de refuge lors des attaques. Elle est inscrite aux monuments historiques depuis 1926[6].
Église forteresse
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • Château de Fontpitou, propriété privée, non visitable
  • Château de Gandillac, XVe et XVIIIe siècles, propriété privée classée, non visitable
  • Château de Saint-Martial-Viveyrol, XVe siècle, propriété privée, non visitable, ancienne demeure des Jussac d'Ambleville, des De Lageard et des De Badillac.
  • Nombreux puits, maisons anciennes.

Personnalités liées à la commune

  • Maurice Patronnier de Gandillac (1906-2006), philosophe ; dans les années 1930, il signa ses articles « Martial Viveyrol » dans l'hebdomadaire allemand Sept en référence à ce village[7].

Vie locale

La fête de saint Martial est célébrée le premier week-end de septembre.

Voir aussi

Bibliographie

  • Saint-Martial Viveyrols - ancienne possession templière, Pilote24 éditions

Notes et références

  1. Calendrier de recensement sur Insee. Consulté le 6 mars 2011.
  2. Recensements de la population de 2004 à 2007 sur Insee. Consulté le 6 mars 2011.
  3. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 6 mars 2011.
  4. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 6 mars 2011.
  5. Évolution et structure de la population - Saint-Martial-Viveyrol sur Insee. Consulté le 6 mars 2011.
  6. Église, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consultée le 6 mars 2011.
  7. Maurice de Gandillac, Le Siècle traversé, Albin Michel, 1998, dans lequel l'auteur évoque ses séjours d'été à Gandillac, berceau de sa famille

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Martial-Viveyrol de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-martial-viveyrol — Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martial-Viveyrol — is a commune in the Dordogne department in Aquitaine in southwestern France. ee also*Communes of the Dordogne departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Saint-martial — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Les toponymes Saint Martial renvoient à Martial de Limoges, évangélisateur du Limousin au IIIe siècle, premier évêque de Limoges. Saint Martial Saint …   Wikipédia en Français

  • Saint Martial (disambiguation) — Saint Martial may refer to:* Saint Martial, the first bishop of Limoges, in today s France * Saint Martial, the son of Felicitas, venerated in Italy * Abbey of Saint Martial, Limoges * Saint Martial (Roman), secretary of the apostle Peter,… …   Wikipedia

  • Saint-Martial — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden in Frankreich: Saint Martial (Ardèche), Gemeinde im Département Ardèche Saint Martial (Cantal), Gemeinde im Département Cantal Saint Martial (Charente), Gemeinde im Département Charente Saint Martial… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Martial — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Les toponymes Saint Martial renvoient à Martial de Limoges, évangélisateur du Limousin au IIIe siècle, premier évêque de Limoges. Saint Martial Saint …   Wikipédia en Français

  • Cénac-et-Saint-Julien — Cénac et Saint Julien …   Wikipedia

  • Couze-et-Saint-Front — Couze et Saint Front …   Wikipedia

  • Marcillac-Saint-Quentin — Marcillac Saint Quentin …   Wikipedia

  • Bouteilles-Saint-Sébastien — Pour les articles homonymes, voir Saint Sébastien. 45° 20′ 45″ N 0° 18′ 19″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.