Saint-hippolyte-le-graveyron


Saint-hippolyte-le-graveyron

Saint-Hippolyte-le-Graveyron

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Hippolyte.
Saint-Hippolyte-le-Graveyron
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement Arrondissement de Carpentras
Canton Canton de Carpentras-Nord
Code Insee abr. 84109
Code postal 84330
Maire
Mandat en cours
André Aiello
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Ventoux-Comtat Venaissin
Démographie
Population 165 hab. (2006)
Densité 33 hab./km²
Gentilé Saint-Hippolytains
Géographie
Coordonnées 44° 07′ 25″ Nord
       5° 04′ 30″ Est
/ 44.1236111111, 5.075
Altitudes mini. 135 m m — maxi. 438 m m
Superficie 4,94 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Hippolyte-le-Graveyron est une commune française, située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.


Sommaire

Géographie

Située au nord de Carpentras, la commune est proche du Mont Ventoux.

Accès

Les commune les plus proches sont Caromb, Beaumes-de-Venise, Lafare, Le Barroux, Aubignan et Malaucène. Carpentras est situé à 7 km, Orange à 27km et Avignon à 36 km[1]. Elle est traversée par la départementale D 21 qui rejoint la D 938, route menant de Carpentras à Malaucène.

L'autoroute la plus proche est l'autoroute A7 et la gare TGV la plus proche est la gare d'Avignon TGV.

Relief

L'ensemble du territoire de la commune se trouve sur le piémont des Dentelles de Montmirail. Son sommet le plus important est une colline nommée la « Montagne de la Cabro ».

Géologie

Le sol est composé de gravières (graveiroun) issues de l'érosion du massif des Dentelles. La « Montagne de la Cabro » est une surrection composée de calcaire urgonien.

Sismicité

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont classés en zone Ib (risque faible). Tous les autres cantons du département de Vaucluse, dont celui de Carpentras-Nord auquel appartient la commune, sont classés en zone Ia (risque très faible). Ce zonage correspond à une sismicité ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de bâtiments[2].

Hydrographie

Aucune rivière pérenne ne traverse la commune. Seuls des vallats, lits de rivières fossiles descendent de la « Montagne de la Cabro ».

Climat

La commune est située dans la zone d’influence du climat méditerranéen. Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare.


Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures maximales moyennes (°C) 10 12 16 18 23 27 30 30 25 20 13 10 19,5
Températures minimales moyennes (°C) 2 3 6 8 12 15 18 18 14 11 6 5 9,7
Températures moyennes (°C) 6 7,5 11 13 17,5 21 23 23 19,5 15,5 9 7,5 14,5
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 36,5 23,3 24,9 42,7 45,6 25,4 20,9 29,1 65,8 59,6 52,8 34,0 460.6
Source : Données climatologiques de Carpentras 2000-2007


Vaucluse moyenne nationale
Ensoleillement 2 800 h/an 1 973 h/an
Pluie 700 mm/an (sur 80 jours) 770 mm/an
Vent 110 j/an essentiellement du Mistral

Histoire

Préhistoire et Antiquité

Ce territoire a été traversé au cours de la préhistoire par d'importantes drailles empruntées par les troupeaux lors des estives entre la plaine et le massif du Mont Ventoux[3]. Sous la colonisation romaine, il semble avoir été un lieu de culte important puisque trois autels provenant de fanum ont été découverts aux quartiers des Côtes et de Bariane. Ils étaient dédiés respectivement aux Nymphes Carinnæ, à Silvain, le dieu au maillet, et à Mars Albarinus[4].

Moyen Âge

Sous le règne des papes d'Avignon, dans la première partie du XIVe siècle, elle fut inféodée à Hugues de Roger qui en rendit hommage à la Révérende Chambre Apostolique, le ministère des finances pontificales[4]. En 1376, les conseillers de Saint-Hippolyte et du Barroux transigèrent sur un échange de terres[1].

En 1401, ce fief est acheté par Alix des Baux, nièce de Raymond de Turenne et épouse d'Odon de Villars. La transaction notifiait l'acquisition de « ville et château », formule toute faite puisque il n'y en avait jamais eu, Saint-Hippolyte étant l'une des rares communes du Comtat Venaissin à n'avoir pas d'agglomération[4].

Guillaume des Baux, qui en hérita, en rendit hommage à Piero Cottini, Recteur du Comtat, au cours de l'année 1428[4].

Renaissance

Étienne de Vesc, seigneur de Caromb, acquit ce fief en 1488 et l'annexa à ses domaines. Dès lors, il fut appelé Saint-Hippolyte-lès-Caromb[4]. Ce ne fut qu'en 1631, que les seigneurs de Caromb accordèrent des statuts aux habitants de Saint-Hippolyte[1]. Au cours du XVIIe siècle, les chèvres des Baronnies et de la vallée du Toulourenc, venant de Malaucène[3] et descendant à Carpentras, pour le marché du vendredi, durent être parquées dans une grotte de la colline voisine qui prit dès lors le nom de « Montagne de la Cabre »[5]. Puis considérant que ces troupeaux causaient trop de dégats par leur voracité, les recteurs du Comtat, imposèrent l'attelage des chèvres puis les interdirent d'accès à Carpentras. Désormais le marché se tint à Saint-Hippolyte[6].

Période moderne

La commune fut recréée en se séparant de Caromb le 12 octobre 1790[3]. Le 12 août 1793 fut créé le département de Vaucluse, constitué des districts d’Avignon et de Carpentras, mais aussi de ceux d’Apt et d’Orange, qui appartenaient aux Bouches-du-Rhône, ainsi que du canton de Sault, qui appartenait aux Basses-Alpes.

Article détaillé : Histoire de Vaucluse.

Période contemporaine

Le centre de la commune est marqué par la mairie et l'église puisque Saint-Hippolyte est l'une des rares communes du Vaucluse sans agglomération. Tout l'habitat est dispersé sur l'ensemble du territoire[3]. En 1900, pour la première fois apparait l’appellation côtes-du-ventoux. C'est à partir de 1939, que les vignerons constituèrent un syndicat des vins du Ventoux. Grâce à leur action, leurs vins furent classés en Vin Délimité de Qualité Supérieure (VDQS) dès 1953[7] puis accédèrent enfin à l’AOC le 27 juillet 1973.

Toponymie

Placée sous la protection de Sanctus Ypolitus, la commune s'est appelée Sanctus Hipoolytus, en 1363, Sanct Apoliti, en 1378[4]. Elle prit le nom révolutionnaire de Hippolyte-lès-Caromb en 1790. Elle est nommée ensuite Saint-Hippolyte puis Saint-Hippolyte-le-Graveron en 1918[8]. Elle prend son nom actuel de Saint-Hippolyte-le-Graveyron le 5 juin 1986[4]. Le qualificatif de Graveyron, vient du provençal graveiroun signifiant gravière[3].

Héraldique

Blason de Loriol-du-Comtat

D'or à la bande vivrée d'azur accompagnée de deux cairons du même

Administration

la mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2008 André Aiello
mars 2001 2008 André Aiello
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[9])
1806 1820 1876 1901 1926 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
99 111 215 113 145 124 95 110 116 93 96 119 169 179 165
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Économie

Agriculture

La commune est essentiellement agricole. Au cours du XIXe siècle, elle produisait vin, blé, garance, huile d'olive et soie[1]. De nos jours, l'activité s'est concentrée sur l'horticulture, la production de cerises, de raisins de table (Muscat du Ventoux), de vin Ventoux (AOC) et de bois et plants de vigne (pépinière viticole).

Tourisme

Située dans la plaine du Comtat Venaissin, avec sa situation à proximité de Carpentras et du mont Ventoux, mais aussi de la vallée du Rhône, d'Avignon et de son riche patrimoine, la commune voit le tourisme occuper directement ou indirectement une place non négligeable de son économie.

Équipements et services

N'ayant pas d'agglomération, il n'y a sur la commune aucun commerce.

Éducation

La commune n'a ni école maternelle ni école primaire, les élèves vont à Caromb ou Beaumes-de-Venise[10]. Ensuite les élèves sont dirigés vers le collège François Raspail à Carpentras[11], puis le lycée Jean-Henri Fabre à Carpentras.

Écologie et recyclage

Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés et protection et mise en valeur de l'environnement dans le cadre de la Communauté d'agglomération Ventoux-Comtat Venaissin.

Lieux et monuments

  • Colonne de pierre surmontée d'une croix en fer.
  • Château Juvénal du XIXe siècle
  • Église paroissial, édifiée en 1830, sur un terrain donné par un ancien maire Hypolite Fabre.

Personnalités liées à la commune

Bibliographie

  • Robert Bailly, Dictionnaire des communes du Vaucluse, A. Barthélemy, Avignon, 1986 (ISBN 2903044279) 
  • Jules Courtet, Dictionnaire géographique, géologique, historique, archéologique et biographique du département du Vaucluse, Christian Lacour, Nîmes (réed.), 1997 (ISBN 284406051X) 
  • Jean-Pierre Saltarelli, Les Côtes du Ventoux, origines et originalités d'un terroir de la vallée du Rhône, A. Barthélemy, Avignon, 2000 (ISBN 2879230411) 

Notes et références

  1. a , b , c  et d Jules Courtet, op. cit., p. 286.
  2. Zonage sismique réglementaire de la France, classement des cantons (découpage fin 1989) de la région PACA, page 48
  3. a , b , c , d  et e Jean-Pierre Saltarelli, op. cit., p. 116.
  4. Erreur de citation : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées RB361.
  5. Jules Courtet, op. cit., p. 287.
  6. Jean-Pierre Saltarelli, op. cit., p. 117.
  7. L'arrêté du 29 décembre 1953 définit les conditions de production du V.D.Q.S. côtes-du-ventoux.
  8. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=32339
  9. Saint-Hippolyte-le-Graveyron sur le site de l'Insee
  10. Enseignement publique primaire en Vaucluse
  11. Carte scolaire du Vaucluse

Voir aussi

Articles connexes

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de « Saint-Hippolyte-le-Graveyron ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-hippolyte-le-graveyron de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Hippolyte-le-Graveyron — Saltar a navegación, búsqueda Saint Hippolyte le Graveyron …   Wikipedia Español

  • Saint-Hippolyte-le-Graveyron — Pour les articles homonymes, voir Saint Hippolyte. 44° 07′ 25″ N 5° 04′ 30″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Hippolyte-le-Graveyron — Infobox Commune de France|nomcommune=Saint Hippolyte le Graveyron région=Provence Alpes Côte d Azur département=Vaucluse arrondissement=Carpentras canton=Carpentras Nord insee=84109 cp=84330 maire= mandat= intercomm=Ventoux Comtat Venaissin… …   Wikipedia

  • Saint-Hippolyte-le-Graveron — Saint Hippolyte le Graveyron Pour les articles homonymes, voir Saint Hippolyte. Saint Hippolyte le Graveyron Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Saint-hippolyte — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Religion Saint Hippolyte Pour les monuments religieux, voir église Saint Hippolyte Géographie Saint Hippolyte, municipalité de paroisse canadienne du… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Hippolyte — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden und Kantone in Frankreich: Saint Hippolyte (Aveyron), Gemeinde im Département Aveyron Saint Hippolyte (Cantal), Gemeinde im Département Cantal Saint Hippolyte (Charente Maritime), Gemeinde im Département… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Hippolyte — Saltar a navegación, búsqueda Saint Hippolyte puede referirse a:  Canadá Saint Hippolyte, municipio de Quebec de la Rivière du Nord …   Wikipedia Español

  • Saint-Hippolyte — may refer to:Places in Canada: * Saint Hippolyte, QuebecPlaces in France * Saint Hippolyte, Aveyron * Saint Hippolyte, Cantal * Saint Hippolyte, Charente Maritime * Saint Hippolyte, Doubs * Saint Hippolyte, Gironde * Saint Hippolyte, Indre et… …   Wikipedia

  • Saint-Hippolyte — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Religion Pour les saints portant ce nom, voir Saint Hippolyte Pour les monuments religieux, voir église Saint Hippolyte Toponymes Saint Hippolyte,… …   Wikipédia en Français

  • Saint-didier (vaucluse) — Pour les articles homonymes, voir Saint Didier. Saint Didier …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.