Sainte-paule (rhône)


Sainte-paule (rhône)

Sainte-Paule (Rhône)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Paule.
Sainte-Paule
Carte de localisation de Sainte-Paule
Pays France France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Arrondissement de Villefranche-sur-Saône
Canton Canton du Bois-d'Oingt
Code Insee 69230
Code postal 69620
Maire
Mandat en cours
Olivier Leccia
2008 - 2014
Intercommunalité Pays du Bois-d'Oingt
Latitude
Longitude
45° 57′ 43″ Nord
       4° 33′ 57″ Est
/ 45.9619444444, 4.56583333333
Altitude 299 m (mini) – 773 m (maxi)
Superficie 7,5 km²
Population sans
doubles comptes
284 hab.
(2007)
Densité 37,9 hab./km²

Sainte-Paule est une commune française, située dans le département du Rhône et la région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

Situation

Sainte-Paule est un petit village du Beaujolais situé sur les collines les plus à l'est du Massif Central, à 40 km au nord-ouest de Lyon. La commune de Sainte-Paule appartient au Pays des Pierres Dorées qui doit son nom aux pierres calcaires jaunes ocres qui caractérisent l'architecture locale.

Relief

La commune de Sainte-Paule a un relief composé de petits vallons, qui s'entourent autour du Crèt de Roche Guillon (772 m), point culminent de la commune. Elle est en pente vers le sud pour un dénivelé d'environ 400 m à partir du nord. La commune est arrosée par deux ruisseaux de moyen débit, le Vervuis a l'est et au sud, et le Robeslet a l'ouest; tout deux se jettent dans l'Azergues. Même si l'altitude n'est pas très forte, Sainte-Paule est classée en moyenne montagne. D'une part parce que son accès n'est pas évident depuis la vallée de la Saône, 600 mètres plus bas ; puis d'autre part parce qu'il subsiste à Sainte-Paule une occupation du sol tournée vers l'élevage.

Climat

Comme toute la partie nord-est du département, Sainte-Paule a un climat semi-continental, de type auvergnat (étés chauds et secs, hivers froids et humides). Grâce à son altitude de moyenne montagne la commune, évite l'humidité apportée par les brumes de la Saône. Ces jours-là, on assiste à une véritable « mer de brouillard » qui envahit la vallée d'Azergues. Le village est dans la neige environ une semaine par an.

Agriculture

La vigne couvre aujourd'hui environ 1/4 de la surface communale et fait vivre la même part des habitants. Les récoltes sont directement exploitées par les viticulteurs et/ou par les caves coopératives environnantes (Saint-Laurent, Le Bois d'Oingt, Létra, Saint-Vérand ou Theizé). La commune possède sur son territoire des forets de sapins plantées (Chatoux, Rivière, Fline). Les bois naturels sont également exploités (merisier), mais dans de très petites quantités. La tempête de l'hivers 1999 a néanmoins couché une grande partie de la forêt sur le sommet des collines. L'élevage subsiste à Sainte-Paule sur des étendues peu exploitables pour la viticulture (crèt de Roche Guillon). Les quelques champs que possèdent la commune sont la propriété d'éleveurs et de viticulteurs qui les utilisent pour leurs travaux (luzerne et trèfle: lapins, blé => paille: chevaux et vaches, roseaux et seigle => attache de la vigne).

Histoire

  • L'origine du nom vient de la sainte Paule, dame romaine, morte a Bethléem en 404, où elle fonda plusieurs monastères. L'église sera le point départ de la paroisse. Sainte-Paule, annexe de Saint-Laurent d'Oingt, dépend de la sénéchaussée de Lyon et de la justice de la vicomté de Bagnols.
  • En 1078, l'église de Sainte-Paule est donnée à l'abbaye de Savigny. De cette ancienne église, il reste quelques éléments remarquables.
  • En 1562, Sainte-Paule est victime des ravages du baron des Adrets: elle connaîtra aussi une terrible épidémie de peste.
  • En 1763, les habitants se révoltent pour protester contre les corvées et les charges. La Révolution lui enlève son nom, trop religieux aux yeux du gouvernement révolutionnaire, elle devient Commune de Roche-Guillon. En 1808, elle est érigée en paroisse.
  • La seconde moitié du XIXe siècle semble une bonne période. En 1886, la population atteint 445 habitants. C'est l'époque glorieuse des mines de lignite. À l'époque la Société des Mines de Sainte-Paule est cotée à la Bourse de Lyon. On dit même que le filon pourrait atteindre une taille supérieure ou égale à celui de Saint-Étienne.

La vigne couvre 200 ha, soit près de la moitié de la surface cultivée. Le vin produit est « tendre et de bonne qualité ». On trouve un très important troupeau, plus de 80 ha de prairie et autant de bois. Puis c'est le déclin démographique, qui s'accélère après 1920.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
2008 Olivier Leccia SE
2001 2008 Jean-Paul Bouchez SE
1995 2001 Léon Cortay SE
1989 1995 Gérard Marduel SE
1983 1989 Étienne Sapin SE
1971 1983 Albert Alix SE
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
176 178 180 177 205 244 284
Nombre retenu à partir de 1962 : Population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • L'église Romane, XIe et XIIe siècle et une partie du XVe. L'intérieur a été bien restauré en 1979. Le clocher roman a été changé aussi mais pas dans le style d'origine (voir photo du musée). Dans l'église, deux œuvres sont classées "monuments historiques":
    • Une piéta en marbre du XVe siècle au dessus d'un des autels latéraux.
    • Un bénitier en pierre de la fin du XVe siècle provenant de l'ancienne église.
  • Sur la place Léa-Moret, une croix datée de 1596, décorée de nombreuses figures sculptées. Il y a sept croix sur la commune, dont celle de Mori (au dessus du Bourg), érigée en lieu et place en mémoire d'une grave épidémie de peste qu'a connu le village (milieu du XVIe siècle).
  • Sur la mairie, une plaque en l'honneur de la campagne de Sainte-Paule qui « célébra la région ».
  • Un monument aux morts, inauguré en 1921. Jusqu'en 1940, au sommet, une statue représentant le coq français terrassant l'aigle allemand. La statue fut enlevée en 1940 après l'armistice et depuis, certains la cherchent toujours.
  • La Madone du Favrot fut érigée en reconnaissance après la Seconde guerre mondiale. Elle est célébrée, comme dans toute la région, le 8 décembre de chaque année, en remerciement pour la fin de la peste noire dans la région de Lyon.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Ce document provient de « Sainte-Paule (Rh%C3%B4ne) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sainte-paule (rhône) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sainte-Paule (Rhone) — Sainte Paule (Rhône) Pour les articles homonymes, voir Sainte Paule. Sainte Paule …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Paule (Rhône) — Pour les articles homonymes, voir Sainte Paule. 45° 57′ 43″ N 4° 33′ 57″ E …   Wikipédia en Français

  • Sainte-paule — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Sainte 2 Toponymes 2.1  France …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Paule — is a village and commune of the Rhône department of central eastern France.ee alsoCommunes of the Rhône department …   Wikipedia

  • Sainte-Paule — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Sainte 2 Toponymes 2.1  F …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes du Rhône — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes du Rhône. Sauf indication contraire, les informations sont issues du site OLDJP La banque du blason 2[1]. Sur les autres projets Wikimedia  …   Wikipédia en Français

  • Communes of the Rhône department — The following is a list of the 293 communes of the Rhône département, in France. (COURLY) Agglomeration community of Greater Lyon, created in 1966. (CAV) Agglomeration community of Pays Viennois, created in 2002, most of which is located in the… …   Wikipedia

  • Liste des monuments historiques du Rhône — Cet article recense les monuments historiques du Rhône, en France. Sommaire 1 Généralités 2 Liste 2.1 A 2.2 B …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Communes Du Rhône — Sommaire : Haut A B C …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes du Rhone — Armorial des communes du Rhône Sommaire : Haut A B C …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.