Salve Regina


Salve Regina

L'antienne Salve Regina est une prière catholique, en latin, dédiée à la Vierge Marie. Elle est chantée. Son incipit littéraire (qui sert de titre) signifie Salut, ô Reine en français. Elle aurait été composée par Hermann de Reichenau (abbaye de Reichenau, sur une île du lac de Constance, au sud de Allemagne).

Guillaume Durand, l'un des auteurs liturgiques les plus importants du Moyen Âge, l'a cependant attribuée à Pierre de Monsoro, évêque de Compostelle, en Espagne. D'autres l'ont aussi attribuée à Adhémar, l'évêque du Puy-en-Velay qui fut le premier à demander la permission d'aller en Croisade.

Les frères dominicains ont commencé à l'utiliser pendant l'office des Complies en 1221 ; les cisterciens, eux, la prient depuis 1251. Les chartreux la chantent chaque jour lors des Vêpres depuis le XIIe siècle, sous une forme légèrement différente du texte reçu communément (voir l'article Rite cartusien).

Saint Bernard serait l'auteur des trois dernières invocations : O Clemens, O Pia, O Dulcis Virgo Maria. En effet, d'après les récits de ses miracles, il se trouvait dans la cathédrale de Spire (Speyer), en Allemagne, en présence de tout le clergé, quand il se mit trois fois à genoux, disant à chaque agenouillement l'une des trois invocations. L'Église aurait ensuite décidé d'incorporer ces prières à la fin du Salve[1]. Selon une autre tradition, il se trouvait dans la basilique Notre-Dame d'Avioth quand il chanta le Salve Regina pour la première fois[2]. D'autres sources attribuent au saint la composition de toute l'antienne.

Le réformateur du XVIe siècle Martin Luther trouvait que cette prière exagérait le rôle de Marie dans l'histoire du salut de l'âme[3]. De fait, dans l'Église catholique, le langage de la dévotion n'est pas le même que celui des dogmes et cela put l'irriter. Au XVIIe siècle, les jansénistes ont voulu changer certaines paroles de la prière.

On raconte que Christophe Colomb l'a chantée avec les Indiens d'Amérique. Le pape Léon XIII a prescrit sa récitation (fin du XIXe siècle). Au XVIIIe siècle, le compositeur napolitain Giovanni Battista Pergolesi (Jean-Baptiste Pergolèse) l'a mise en polyphonie. Il est bien sûr loin d'être le seul à l'avoir mise en musique. Au XXe siècle, Francis Poulenc l'a fait également.

Un usage liturgique traditionnel veut qu'on incline la tête en prononçant les noms de Jésus et Marie, par respect pour leurs personnes.

Sommaire

Le texte de la prière

Salve Regina.png

Latin (texte commun)

Salve, Regina, mater misericordiae. Vita, dulcedo et spes nostra, salve.
Ad te clamamus, exsules filii Evae.
Ad te suspiramus, gementes et flentes in hac lacrimarum valle.
Eia ergo, advocata nostra, illos tuos misericordes oculos ad nos converte.
Et Jesum, benedictum fructum ventris tui, nobis post hoc exilium ostende.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria ! (Amen.)

Français

Salut, ô Reine, Mère de Miséricorde, notre vie, notre douceur, et notre espérance, salut.
Vers vous nous élevons nos cris, pauvres exilés, malheureux enfants d'Eve.
Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.
De grâce donc, ô notre Avocate, tournez vers nous vos regards miséricordieux.
Et, après cet exil, montrez-nous Jésus, le fruit béni de vos entrailles.
Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie.

Français (variante)

Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre espérance, salut !
Enfants d'Ève exilés (sur terre), nous crions vers vous ;
Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.
O vous notre avocate, tournez vers nous vos yeux compatissants.
Et, après cet exil, faîtes-nous voir Jésus, le fruit béni de vos entrailles.
Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie ! Amen.

Notes et références

  1. Voir les pages 75 et 76 des Petits Bollandistes : [1] et [2].
  2. Site officiel de Notre Dame d'Avioth : "La tradition veut que le Salve Regina ait été chanté pour la première fois par Saint-Bernard en visite à l'abbaye d'Orval, et de passage à Avioth."
  3. (en)Salve Regina, University of Dayton

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Salve Regina de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Salve Regina — • The opening words (used as a title) of the most celebrated of the four Breviary anthems of the Blessed Virgin Mary Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Salve Regina     Salve Regina …   Catholic encyclopedia

  • salve (regina) — ⇒SALVE (REGINA), (SALVE, SALVÉ )subst. masc. RELIG. CATH. Antienne latine en l honneur de la Vierge commençant par ces mots, récitée ou chantée après les complies de la Trinité jusqu à l Avent. L enfant, ému par le son de l orgue et la lente… …   Encyclopédie Universelle

  • Salve regīna — (lat., sei gegrüßt Königin), Anfangsworte einer siebenzeiligen Antiphonie der Katholischen Kirche, womit die heilige Jungfrau angerufen wird; soll von Petrus von Compostella, nach And. von Hermannus Contractus gedichtet sein u. wird vom… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Salve regīna — (lat., »Sei gegrüßt, Königin«), der Anfang eines Gebethymnus an die Jungfrau Maria, der bereits im 11. Jahrh. als Pilgergesang der Kreuzfahrer diente …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Salve regina — Salve regīna (lat.), »Sei gegrüßt, Königin!«, kath. Kirchengesang zu Ehren der Jungfrau Maria …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Salve regina — Salve regina, mater misericordiae, lat. (gegrüßet seist du Königin, Mutter der Barmherzigkeit), kirchliche Antiphon zu Ehren der Mutter Gottes, wird dem Hermannus Contractus zugeschrieben, ist aber wahrscheinlich noch älter …   Herders Conversations-Lexikon

  • SALVE Regina — in Ecclesia Romana sequentia est, seu antiphona, a Petro Compostellano composita, ut refert Durandus Ration. l. 4. c. 22. qui quando floruerit, non liquet. Meminit tamen illius sequentiae, et alterius, Alma Redemptoris etc. Abbo de Bellis… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Salve Regina — Madonna von Jan van Eyck Das Salve Regina ist die marianische Antiphon, die im Stundengebet der katholischen Kirche in der Zeit im Jahreskreis entweder nach der Vesper oder nach der Komplet gesungen wird − je nachdem, welche dieser beiden Horen… …   Deutsch Wikipedia

  • Salve Regina — For the university, see Salve Regina University. The Salve Regina is one of four Marian antiphons sung at different seasons with in the Christian liturgical calendar of the Western Churches. The Salve Regina is sung in the time from Trinity… …   Wikipedia

  • Salve Regina — Антифон Salve Regina (показаны первые две строфы) Salve Regina григорианское песнопение, один из четырёх марианских, так называемых «финальных», антифонов. В отличие от обычных антифонов исполняется б …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.