Satellite Helios


Satellite Helios

Helios (satellite)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Helios.
Satellite Helios 1

Helios est une gamme de satellites militaires français d'observation de la terre, conçus en collaboration avec l'Italie et l'Espagne. Helios 1 et Helios 2 partagent la même conception que les satellites civils Spot 4 et Spot 5.

Les données concernant les caractéristiques des satellites sont incomplètes et imprécises, les ministères de la Défense ne communiquant que des ordres de grandeur, et n'ayant pas révélé l'ensemble de l'appareillage existant sur ces satellites.

Sommaire

Helios 1

  • Orbite : héliosynchrone
  • Altitude : 675 km
  • Résolution des images : entre 1 et 2 m

Helios 2

  • Orbite : héliosynchrone
  • Altitude : 675 km
  • Poids : 4 200 kg
  • Vitesse : 25 000 km/h
  • Résolution des images : inférieure au mètre
  • Capacité infrarouge pour l'observation de nuit
  • Manœuvrabilité améliorée par rapport à Helios 1
  • Capacité d'acquisition d'une centaine de photos par jour
  • Capacité d'interception électromagnétique (écoutes téléphoniques)

Le coût des deux satellites Helios 2 est estimé à deux milliards d’euros, financés à 95 % par la France (la Belgique et l’Espagne se partageant les 5 % restant). Des accords de coopérations prévoient un échange d’accès avec :

  • le radar italien Cosmo-SkyMed (l’Italie avait participé au financement d’Helios I).
  • le radar très haute résolution SAR-Lupe allemand.

Utilisateurs

Les satellites espions Helios sont placés sous le contrôle de la Direction du renseignement militaire (DRM).

Les utilisateurs d'Helios sont :

  • La Direction du renseignement militaire (DRM) (ministère de la Défense),
  • La Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) (ministère de la Défense)
  • L'European union satellite centre (EUSC) regroupant l'Allemagne, la Belgique, l'Italie, l'Espagne et Grèce.

Pour la DRM les images sont traitées au Centre national de ciblage basé à la base aérienne 110 à Creil (60). Les images y sont réceptionnées via une station mobile. Le centre de réception fixe pour la France se trouve à Creil.

Utilisations

Les satellites Helios prennent des images haute résolution en vue de la prévention de conflit, ou de l'étude de frappe (préparation de missions ou évaluation des dommages de combat). Les satellites Helios 1 disposeraient également de la capacité d'intercepter les signaux Inmarsat et Intelsat.

Exemples d'utilisations :

  • accès à tous les points du globe sans violation des espaces aériens.
  • cibler, guider, préparer et vérifier les dommages de combat
  • guidage de missiles de type SCALP
  • réalisation de modèle numérique de terrain pour la visualisation 3D

Ces satellites viennent compléter des systèmes permettant le renseignement, comme les drones, les Mirage F1 et les moyens humains des régiments.

En 1996, les données du satellite Helios permettent aux Européens de contredire les Américains au sujet de mouvements de chars irakiens, les Européens n'en comptant qu'une trentaine au lieu des trois cents annoncés par les Américains pour justifier des bombardements et une extension de la zone d'exclusion aérienne[1].

Constructeurs

Matra, devenu EADS Astrium Satellites, est maître d'œuvre des deux générations de satellites.

Aerospatiale réalise, entre autres, dans le Centre spatial de Cannes Mandelieu, les deux instruments EPV[2] (Ensemble de prise de vue) des satellites Hélios 1A et Hélios 1B.

Le Centre spatial de Cannes Mandelieu, devenu Alcatel Space puis Thales Alenia Space, réalise, entre autres, l'instrument Haute Résolution, instrument clef de la mission Helios 2.

EADS Astrium développe le segment sol utilisateur dans le cadre d’un marché avec la Délégation générale pour l'armement. La Composante sol utilisateur (CSU) a pour principale caractéristique de pouvoir programmer tous les satellites de la famille HELIOS (acquisition et le traitement des images HELIOS).

Notes et références de l'article

  1. Etherington (rapporteur), « Les activités spatiales européennes en matière de défense et le développement de l’autonomie dans le domaine des lanceurs », Commission technique et aérospatiale, rapporte adopté le 13 mai 2003, Assemblée de l'Union de l'Europe Occidentale, texte intégral en ligne
  2. Guy Lebègue, « Helios: La Terre à la loupe », dans Revue aerospatiale, n°118, mai 1995

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens et documents externes

  • Portail de l’astronautique Portail de l’astronautique
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Helios (satellite) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Satellite Helios de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Satellite Helios II-A — Helios II A (satellite) Helios II A Caractéristiques Organisation France Domaine Observation militaire Masse 4 200 kg …   Wikipédia en Français

  • Satellite helios ii-a — Helios II A (satellite) Helios II A Caractéristiques Organisation France Domaine Observation militaire Masse 4 200 kg …   Wikipédia en Français

  • Helios II-A (satellite) — Helios II A Caractéristiques Organisation France Domaine Observation militaire Masse 4 200 kg …   Wikipédia en Français

  • Hélios II-A — Helios II A (satellite) Helios II A Caractéristiques Organisation France Domaine Observation militaire Masse 4 200 kg …   Wikipédia en Français

  • Satellite-espion —  Pour l’article homonyme, voir satellite.  Satellite KH 4B Corona …   Wikipédia en Français

  • Satellite de reconnaissance — Satellite espion  Pour l’article homonyme, voir satellite.  Satellite KH 4B Corona …   Wikipédia en Français

  • Helios (satellite) — Pour les articles homonymes, voir Hélios (homonymie). Satellite Helios 1 Helios est une famille de satellites de reconnaissance français conçus avec une participation minoritaire de l Italie et l Espagne, de l …   Wikipédia en Français

  • Helios 2A — Pour les articles homonymes, voir Hélios (homonymie). Helios 2A Caractéristiques Organisation France Domaine Observation militaire Masse 4 200 kg …   Wikipédia en Français

  • Helios (sonde spatiale) — Pour les articles homonymes, voir Hélios (homonymie). Prototype des sondes Helios …   Wikipédia en Français

  • Satellite d'astronomie — Satellite artificiel Pour les articles homonymes, voir satellite et Sat. Le satellite de météorologie GOES O avant son lancement en …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.