Score de Glasgow


Score de Glasgow

Échelle de Glasgow

L'échelle de Glasgow, ou score de Glasgow (Glasgow coma scale, GCS), est un indicateur de l'état de conscience. Dans un contexte d'urgence, elle permet au médecin de choisir une stratégie dans l'optique du maintien des fonctions vitales. Cette échelle fut développée par G. Teasdale et B. Jennet à l'institut de neurologie de Glasgow (Écosse) en 1974 pour les traumatismes crâniens[1].

Ce score est étroitement corrélé à la gravité (stratification du risque de complications et évolution spontané) des comas.

Sommaire

Échelle

C'est une échelle allant de 3 (coma profond ou mort) à 15 (personne parfaitement consciente), et qui s'évalue sur trois critères :

  • ouverture des yeux ;
  • réponse verbale ;
  • réponse motrice.

Chaque critère reçoit une note ; le total global est la somme de ces notes, mais les notes individuelles doivent être également considérées. Par exemple, un muet aura toujours une réponse verbale de 1 même s'il est parfaitement conscient, son total maximal sera alors de 11 et non pas de 15. De tels éléments complémentaires sont indispensables pour une évaluation neurologique correcte.

Échelle de Glasgow adulte
Ouverture des yeux Réponse verbale Réponse motrice
1 - nulle 1 - nulle 1 - nulle
2 - à la douleur 2 - incompréhensible 2 - Extension stéréotypée
(rigidité décérébrée)
3 - au bruit 3 - inappropriée 3 - flexion stéréotypée
(rigidité de décortication)
4 - spontanée[2] 4 - confuse 4 - évitement
  5 - normale 5 - orientée
    6 - aux ordres[3]

La notion d'inconscience en premiers secours correspond globalement à un total inférieur à 8.

L'échelle a été adaptée aux enfants :

Échelle de Glasgow pédiatrique
Ouverture des yeux
(id. adulte)
Réponse verbale
(- 5 ans)
Réponse motrice
1 - nulle 1 - nulle 1 - nulle
2 - à la douleur 2 - grognements à la douleur 2 - Extension stéréotypée
(rigidité décérébrée)
3 - au bruit 3 - cris, pleurs à la douleur 3 - flexion stéréotypée
(rigidité de décortication)
4 - spontanée 4 - enfant irritable, pleurs continuels 4 - évitement à la douleur
  5 - normale (lalation, gazouillis) 5 - évitement au toucher
    6 - spontanée

Une équipe belge a proposé d'associer les informations résultant de la recherche des réflexes du tronc cérébral systématiquement recherchés sur les patients en coma profond ce qui a donné lieu à l'échelle dite de Glasgow Liège.

Réaction à la douleur

Si la victime n'exécute pas d'action spontanée, ni au bruit ou au toucher, on teste sa réaction à la douleur. Il convient d'exercer une stimulation qui ne cause pas de blessure ni d'aggravation de l'état, n'entraînant pas de lésion de la zone stimulée. Par exemple : exercer une pression avec un objet dur sur un ongle, appuyer avec une phalange sur le milieu du sternum, exercer une pression sous l'angle de la mâchoire inférieure ou derrière les oreilles, … Les méthodes de pincement ont été pratiquées mais sont maintenant bannies.

Voir l'article détaillé Douleur.

Notes

  1. Teasdale G, Jennett B, Assessment of coma and impaired consciousness: a practical scale, Lancet, 1974; 2: 81-84
  2. avec le respect de l'alternance veille/sommeil
  3. dans les autres cas, il s'agit d'une réaction à la douleur (par exemple pression sur un ongle)

Voir aussi

  • Portail des premiers secours et du secourisme Portail des premiers secours et du secourisme
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « %C3%89chelle de Glasgow ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Score de Glasgow de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Score de Liege — Score de Liège L échelle de Glasgow Liège (Glasgow Liège Scale ou GLS) a été inventé en 1985 (par JD Born and all) dans le but d améliorer le score de Glasgow (GSC), qui a certaines limites notamment dans les comas profonds. Il démontre alors que …   Wikipédia en Français

  • Score de liège — L échelle de Glasgow Liège (Glasgow Liège Scale ou GLS) a été inventé en 1985 (par JD Born and all) dans le but d améliorer le score de Glasgow (GSC), qui a certaines limites notamment dans les comas profonds. Il démontre alors que l efficacité… …   Wikipédia en Français

  • Score de Glascow — Échelle de Glasgow L échelle de Glasgow, ou score de Glasgow (Glasgow coma scale, GCS), est un indicateur de l état de conscience. Dans un contexte d urgence, elle permet au médecin de choisir une stratégie dans l optique du maintien des… …   Wikipédia en Français

  • Score de Liège — L échelle de Glasgow Liège (Glasgow Liège Scale ou GLS) a été inventé en 1985 (par JD Born and all) dans le but d améliorer le score de Glasgow (GSC), qui a certaines limites notamment dans les comas profonds. Il démontre alors que l efficacité… …   Wikipédia en Français

  • Glasgow scoring system — (Glasgow coma scale) a numerical system used to estimate a patient s level of consciousness after head injury. Each of the following are numerically graded: eye opening (4), motor response (6), and verbal response (5). The higher the score, the… …   Medical dictionary

  • Glasgow scoring system — Glasgow Coma Scale; = GCS a numerical system used to estimate a patient s level of consciousness after head injury. Each of the following are numerically graded: eye opening (1–4), motor response (1–6), and verbal response (1–5). The higher the… …   The new mediacal dictionary

  • Glasgow Coma Scale — The Glasgow Coma Scale or GCS, sometimes also known as the Glasgow Coma Score is a neurological scale which aims to give a reliable, objective way of recording the conscious state of a person, for initial as well as continuing assessment. A… …   Wikipedia

  • Glasgow Coma Score — Die Glasgow Coma Scale (Abk. GCS) ist eine einfache Skala zur Abschätzung einer Bewusstseinsstörung. Obwohl sie häufig in der Intensivmedizin  insbesondere nach einer Schädel Hirn Verletzung (Trauma)  verwendet wird, lassen sich mit der GCS auch… …   Deutsch Wikipedia

  • Glasgow-Koma-Skala — Die Glasgow Coma Scale (Abk. GCS) ist eine einfache Skala zur Abschätzung einer Bewusstseinsstörung. Obwohl sie häufig in der Intensivmedizin  insbesondere nach einer Schädel Hirn Verletzung (Trauma)  verwendet wird, lassen sich mit der GCS auch… …   Deutsch Wikipedia

  • Glasgow-Komaskala — Die Glasgow Coma Scale (Abk. GCS) ist eine einfache Skala zur Abschätzung einer Bewusstseinsstörung. Obwohl sie häufig in der Intensivmedizin  insbesondere nach einer Schädel Hirn Verletzung (Trauma)  verwendet wird, lassen sich mit der GCS auch… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.