Shareware


Shareware

Partagiciel Un shareware, un partagiciel, ou un logiciel à contribution[1], est un logiciel propriétaire, qui peut être utilisé gratuitement généralement durant une certaine période ou avec des fonctionnalités limitées. Après cette période d'essai, l'utilisateur doit rétribuer l'auteur s'il veut continuer à utiliser le logiciel ou avoir accès à la version complète.

Sommaire

Étymologie

Shareware est un mot valise venant de l'anglais composé de to share (partager) et software (logiciel).

Le mot partagiciel est recommandé par l'office québécois de la langue française comme traduction du mot shareware. On peut aussi trouver plus rarement le terme « contribuciel » (pour logiciel contributif).

Erreurs fréquemment commises

Un shareware peut facilement être confondu avec un donationware (donaciel), un freeware (gratuiciel), avec un logiciel abandonné (abandonware) ou avec un logiciel libre.

Un shareware n'est pas forcément un logiciel libre car il peut être livré sans son code source. De plus, lorsque celui-ci est fourni, le droit de le redistribuer n'est pas automatiquement accordé. Enfin, la distribution du logiciel lui-même n'est pas forcément libre. Comme pour toute œuvre de l'esprit, il faut s'assurer d'en avoir explicitement le droit (soit en le demandant directement à l'auteur, soit en regardant si la licence généralement fournie avec le logiciel l'y autorise)

Généralités

Un shareware peut être utilisé gratuitement et librement pendant une durée ou un nombre d'utilisations qui sont indiqués par l'auteur. Cela permet de tester les fonctionnalités et voir si elles correspondent à ses besoins.

Au bout de cette période d'essai, il est possible soit de payer une contribution (souvent modique) et continuer à utiliser le logiciel, soit de le désinstaller. Il est également permis de distribuer le logiciel à une autre personne, toujours pour essai.

Hormis l'utilisation légale du produit, le paiement de la licence peut aussi débloquer un certain nombre de fonctionnalités jusqu'alors inaccessibles comme la sauvegarde, la réception régulière de mises à jour, l'impression et, parfois, la possibilité de prendre contact avec l'auteur.

Certains sharewares sont des harceliciels (agaciels, hassleware, nagware, annoyware ou guiltware), qui se contentent de rappeler à intervalles plus ou moins fréquents, à l'aide par exemple d'alertes ou de dialogues, que la période d'essai est échue.

Certains auteurs ne demandent que l'envoi d'une carte postale comme paiement de la licence, dans ce cas on parle de carticiel (postcardware). D'autres suggèrent simplement que l'utilisateur verse une contribution à l'organisation charitable ou humanitaire de son choix : c'est ce qu'on appelle un caritaticiel (donationware).

Évolution du concept

Les premiers sharewares étaient disponibles en version complète et non limitée dans le temps. Ce mode de distribution n'a pas vraiment fonctionné : les clients continuaient d'utiliser le logiciel sans le payer. Depuis lors, les sharewares ont évolué en trois branches selon la conception qu'en a l'auteur :

  • L'auteur peut choisir de maintenir la disponibilité de son logiciel en version complète et non limitée, mais y ajouter un message récurrent (écran de rappel, nag screen) pour rappeler à l'utilisateur qu'il doit payer ce logiciel s'il l'utilise régulièrement (voir harceliciel).
  • Il peut préférer limiter l'usage de son logiciel, en le distribuant comme une version de démonstration : l'usage du logiciel ou de certaines fonctionnalités sont bloquées après une période d'essai, afin de forcer l'utilisateur à payer le logiciel. Certains de ces partagiciels (en réalité, ce sont des versions de démonstration) ont des fonctionnalités bloquées même pendant la période d'essai ; dans ce cas ce sont souvent des fonctions de confort. Elles sont débloquées lors du paiement de la contribution.
  • Enfin, il peut au contraire décider que les utilisateurs sont libres de choisir de payer ou non le logiciel, selon l'utilisation qu'ils en font.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes


Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Shareware de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Shareware — [ˈʃeə(ɹ)ˌweə(ɹ)] (vom englischen share für „teilen“ und ware für „Ware“ oder „Produkt“) ist eine Vertriebsform von Software, bei der die jeweilige Software vor dem Kauf getestet werden kann. Erfunden wurde der Begriff von Bob Wallace, einem der… …   Deutsch Wikipedia

  • shareware — share‧ware [ˈʆeəweə ǁ ˈʆerwer] noun [uncountable] COMPUTING computer software that is given away free, or given away free for a particular period of time. After that time, people have to pay for it compare freeware * * * shareware UK US… …   Financial and business terms

  • shareware — n. Software that a user may acquire and try free of charge, usually distributed with a request for voluntary payment. See also open source The Essential Law Dictionary. Sphinx Publishing, An imprint of Sourcebooks, Inc. Amy Hackney Blackwell.… …   Law dictionary

  • Shareware — es una clase de software o programas para poder evaluar de forma gratuita pero por un tiempo, uso o características limitadas. Para adquirir el software de manera completa necesita de un pago económico (muchas veces modesto). No confundir con un… …   Enciclopedia Universal

  • shareware — (n.) by 1982, from SHARE (Cf. share) (v.) + WARE (Cf. ware) …   Etymology dictionary

  • shareware — |chèruére| s. m. [Informática] Programa informático disponibilizado gratuitamente aos usuários para avaliação durante um limite de tempo. • Plural: sharewares.   ‣ Etimologia: palavra inglesa, de share, parte, porção + ware, mercadoria …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • shareware — /ˈʃɛrwer, ingl. ˈʃɛəˌwɛə/ [vc. ingl. propr. «(soft)ware a porzione», dal verbo to share «partecipare, condividere»] s. m. inv. (elab.) CFR. freeware …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • shareware — (izg. šȇrvēr) m DEFINICIJA inform. program u slobodnoj distribuciji koji se može isprobati prije kupovanja ETIMOLOGIJA engl …   Hrvatski jezični portal

  • shareware — [sher′wer΄] n. copyrighted computer software that typically is available free of charge for trial use but that must be paid for by anyone who uses it regularly …   English World dictionary

  • Shareware — Not to be confused with scareware. The term shareware (also known as trialware or demoware) is a proprietary software that is provided to users without payment on a trial basis and is often limited by any combination of functionality,… …   Wikipedia

  • Shareware — Se denomina shareware a una modalidad de distribución de software, en la que el usuario puede evaluar de forma gratuita el producto, pero con limitaciones en el tiempo de uso o en algunas de las formas de uso o con restricciones en las… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.