Sidi El Houari


Sidi El Houari

Sidi El Houari سيد الهواري (m’rabet) (1350 - 12 septembre 1439), de son vrai nom Mohammed Ben-Omar El houari, était un saint musulman, dont la mémoire est vénérée dans la ville d'Oran. Il est réputé savant, mais on ne lui connaît aucun écrit, et sa vie est connue à travers des légendes rapportant ses actions merveilleuses, souvent bénéfiques, parfois maléfiques.

Sommaire

Biographie

Comme il est fréquent pour les personnages prestigieux, dont une partie de la vie est enjolivée par la légende, plusieurs lieux se disputent le privilège d'avoir vu naïtre le « saint » homme, et revendiquent d'avoir recueilli sa dépouille mortelle.

Mohammed ben Omar ben Otsman ben Menia ben Aïacha ben Akacha ben Sifed en Nas ben Amin en Nas el Riari el Mazaoui, plus connu sous le nom de Sidi El Houari, car il appartenait à la grande tribu berbère des Hoouara, naquit à Oran en 1349[1], ou près de Kelmitou en 1350[2].

À l’âge de dix ans, il connaissait déjà par cœur le Coran et avait acquis par cela même le titre de Hafizet[3]. Il se rendit à Kelmitou, dans la vallée du Chéliff pour visiter un saint éminent parmi les saints de Dieu et obtenir en sa faveur l'intercession de ses prières[4], puis, après une vie d'errance et de solitude dans les déserts[5], et ayant atteint l'âge de l'adolescence, il se rendit à Bougie, étudiant sous de savants professeurs de cette ville, Sidi Abd er Rahman El Ourlici et Sidi Ahmed Ben Idris.

Âgé de 25 ans, il enseigna à partir de 1374 à Fès la jurisprudence et la langue arabe, puis partit en pélerinage à La Mecque, visita Jérusalem et se fixa à son retour à Oran où il ouvrit une médersa fréquentée par tous les savants de la ville[6].

Parmi les disciples connus qui ont été des compagnons de l'imam Sidi El Houari, on cite Sidi Ibrahim Tazi et Sidi Said (m'rabet de Hassi El Ghella).

C'est de cette époque que date sa réputation de saint marabout: il lui est attribué quantité de prodiges, ainsi qu'une malédiction proférée contre la ville d'Oran dont il trouvait que les habitants manquaient de vertu, car ils étaient corrompus par trop de richesses et de luxe. Il meurt en 1439, à Oran[7]. Selon les dires de ses descendants vivant vers 1930, son corps reposerait à Hassel Rhallal (Er Rahel, aujourd'hui Hassi El Ghella), près de son ami le marabout Sidi Saïd[8]. Son cénotaphe, très fréquenté et vénéré, subsiste dans le quartier de la vieille ville d'Oran qui porte son nom.

Son nom a été donné au faubourg au nord-ouest de la ville d'Oran. On y trouve l'ancien lycée Saint-Louis, ainsi que la vieille mosquée du Pacha datant du XVIIe Siècle. Dans ce quartier repose la dépouille du saint patron de la ville au nom de Cadi Boulahbal, au mausolée qui fut édifié en 1793 par le bey ottoman surnommé Le Borgne, C'est aux familles Bensetti et aux descendants Benmerzouka qu'échut le privilège de pérenniser le rôle de Mokaddem du Goubba. C’est dans la vieille ville (casbah) se quartier qui porte le nom du imam Sidi El Houari El Maghraoui. C'est historiquement le premier centre ville d’Oran.

Le quartier Sidi el Houari d'Oran regroupe plusieurs sites et monuments classés. Ce quartier est ainsi considéré comme un symbole de passage de plusieurs civilisations : turque, espagnole et française. Il se situe à l’Ouest de la ville d’Oran entre le versant est du mont Murdjadjo, et le vieux port. D'autres curiosités touristiques : l'ancienne préfecture du boulevard Stalingrad, des vestiges espagnols datant du XVIe siècle siècle, et surtout le palais du Bey d'Oran.

Notes et références

  1. C.Trumelet,L'Algérie légendaire; en pèlerinage çà et là aux tombeaux des principaux thaumaturges de l'islam., Alger/Paris 1892, p.454
  2. E.Crück,Oran et les témoins de son passé, Oran 1959, p.235
  3. Ibid. Crück, p.236
  4. Ibid. Trumelet, p.454
  5. Ibid. Trumelet p.455
  6. Ibid. p.456
  7. Ibid. Trumelet, p.461
  8. Ibid. Crück, p.237

Pour approfondir

Liens externes

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sidi El Houari de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sidi El-Houari (quartier d'Oran) —  Pour l’article homonyme, voir Sidi El Houari.  Le quartier Sidi el Houari du centre ville d’Oran, il regroupe plusieurs sites et monuments classés. Son nom vient du saint du même nom Sidi El Houari. Ce quartier souffre de l abandon des …   Wikipédia en Français

  • Sidi El Houari (quartier d'Oran) —  Pour l’article homonyme, voir Sidi El Houari.  Le quartier Sidi el Houari du centre ville d’Oran, il regroupe plusieurs sites et monuments classés. Son nom vient du saint du même nom Sidi El Houari. Ce quartier souffre de l abandon des …   Wikipédia en Français

  • Sidi el Ouari — Sidi El Houari Sidi El Houari سيد الهواري (m’rabet) (1350 12 septembre 1439) à l âge de 89 ans, de son vrai nom Ben Amar El houari, était un imam algérien. Biographie Sidi El Houari El Maghraoui appartient à des fractions de la tribu Berbères… …   Wikipédia en Français

  • Houari Boumediene — هواري بومدين 4th President of Algeria In office 19 June 1965 – 27 December 1978 Preceded by Ahmed Ben Bella …   Wikipedia

  • Houari Boumédienne — Infobox President | name=Houari Boumédienne order=4th President of Algeria term start=19 June 1965 term end=27 December 1978 predecessor=Ahmed Ben Bella successor=Rabah Bitat order2=4th Secretary General of Non Aligned Movement term start2=10… …   Wikipedia

  • Houari Boumédiène — Houari Boumedienne هواري بومدين Houari Boumedienne au centre Mandats 2e …   Wikipédia en Français

  • Houari — Nom de personne fréquent en Afrique du Nord, popularisé par Sidi Houari, saint vénéré en Algérie. Pour le sens, Fatiha Dib ( les Prénoms arabes ) propose impétueux, courageux, téméraire …   Noms de famille

  • Mosquée Imam el-Houari — 35° 42′ 16″ N 0° 39′ 16″ W / 35.704572, 0.654553 …   Wikipédia en Français

  • Oranaise — Oran Oran وهـران Vue d Oran depuis Santa Cruz, 2007 Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Ouahran — Oran Oran وهـران Vue d Oran depuis Santa Cruz, 2007 Géographie Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.