Slavonic Dances


Slavonic Dances

Danses slaves

Les Danses Slaves d'Antonin Dvořák figurent parmi ses œuvres les plus appréciées. Il s'agit de deux séries contenant chacune huit pièces n'ayant aucune parenté tonale ou thématique entre elles. L'une et l'autre ont été écrites en premier lieu pour piano à quatre mains, avant d'être orchestrées par le musicien lui-même.

L'écriture de ces danses a été inspirée au compositeur par les danses hongroises de Johannes Brahms sur une suggestion de Fritz Simrock, éditeur de ce dernier. Dvořák en a lui-même orchestré cinq des danses brahmsiennes.

Le musicien moldave s'est, à de nombreuses reprises, inspiré des musiques folkloriques de son pays ou d'autres régions. Il avait en particulier écrit des Danses écossaises en 1877. Ses danses slaves ne sont cependant pas de simples transcriptions, comme l'avait pu faire Brahms pour certaines des premières danses hongroises. De plus, contrairement à ce dernier, Dvořák s'est chargé intégralement de leur orchestration.

Cette inspiration slave est relativement nouvelle, par rapport à la musique « hongroise », déjà representée par Brahms, Franz Liszt et même Hector Berlioz (Marche hongroise).

Danses slaves opus 46

Cette première série est née en 1878 et eut un succès énorme et prompt. Elle est constituée de pièces originales composées sur des rythmes de danses populaires. Leur harmonisation est simple et l'orchestration classique est basée sur les contrastes des registres du "grand orchestre" : 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 4 cors, 2 trompettes, 3 trombones, un petit ensemble de percussions et le quintette à cordes. Avec ceci, Dvořák arrive à une orchestration aussi variée et multicolore que possible. La première et la dernière pièce sont des Furiants, danses énergiques.

Ce furiant est une danse populaire tchèque idéalisée, ressemblant à un passage typique de "La Fiancée Vendue" de Bedřich Smetana.

Cette danse est calquée sur la dumka ukrainienne.

Cette danse est une polka tchèque.

Cette danse est une sousedská (espèce de Ländler) tchèque.

Cette danse est une scočná tchèque.

Cette danse est un autre aspect de la sousedská tchèque.

Cette danse est une autre scočná.

Cette danse est un autre furiant, rondo brillant à trois thème issus de la même idée.

Danses slaves opus 72

Après le succès de la première série, l'éditeur commande à Dvořák une autre œuvre de même genre. Le compositeur s'executera, non sans hésitation. L'an 1886 (soit 8 ans plus tard) verra la naissance d'une seconde série de danses slaves, de même importance que la première. Dans les numéros impairs, on retrouve le "grand orchestre" de la première série, alors que les autres pièces emploient un orchestre simplifié, sans trombone (n°2, 4, 6 et 8) ou sans trompette (n°2 et 4) ; une innovation : l'emploi de la cloche dans la huitième danse.

  • Danse slave n°1 - Molto vivace

Cette danse est une Odzemek slovaque.

Cette danse est une dumka.

Cette danse est scočná avec un motif populaire tchèque.

Cette danse est une autre dumka.

  • Danse slave n°5 - Poco Adagio

Cette danse est Šparcika (pavane tchèque), "danse de promeneurs"), composée d'une partie lente et d'une partie rapide, avec de nombreuses variations ; la mélodie de la partie lente reprend une danse rustique notée par le compositeur lui-même.

Cette danse est une sorte de polonaise.

Cette danse est un kolo serbe et est la pièce la plus dynamique de la série.

  • Danse slave n°8 - Grazioso e lento, ma non troppo, quasi Tempo di valse

Cette danse est une sousedská, qui confère à l'œuvre une fin idyllique.

Références

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Danses slaves ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Slavonic Dances de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Slavonic Dances — The Slavonic Dances are a series of 16 orchestral pieces composed by Antonín Dvořák in 1878 and 1886 and published in two sets as Opus 46 and Opus 72 respectively. Originally written for piano four hands, the Slavonic Dances were inspired by… …   Wikipedia

  • English Dances — for Orchestra (Op.27) and (Op.33) are two sets of light music pieces, composed by Malcolm Arnold in 1950 and 1951. Each set consists of four dances inspired by, although not based upon, country folk tunes and dances. Each movement is denoted by… …   Wikipedia

  • Hungarian Dances (Brahms) — For the Hungarian folkloric dances , see Hungarian dance. The Hungarian Dances ( de. Ungarische Tänze) by Johannes Brahms (WoO 1), are a set of 21 lively dance tunes based mostly on Hungarian themes. Only numbers 11, 14 and 16 are entirely… …   Wikipedia

  • Croatian dances — Part of a series on the Culture of Croatia Timeline …   Wikipedia

  • Antonín Dvořák — Composer Antonín Dvořák Background information Birth name Antonín Leopold Dvořák Born September 8, 1841 …   Wikipedia

  • List of compositions by Antonín Dvořák — Below is a sortable list of compositions by Antonín Dvořák. The works are categorized by Jarmil Burghauser catalogue number (B.), opus number (when applicable), date of composition, titles, and genre. B. Op. Date Czech title (original title)… …   Wikipedia

  • Cleveland Orchestra discography — The Cleveland Orchestra, which was founded in 1918, was first recorded in 1924. Most of the orchestra s recordings have been made either in its concert home, Severance Hall, or in nearby Masonic Auditorium. Contents 1 Recording labels 2 Premiere… …   Wikipedia

  • Music in the Civilization video game series — Contents 1 Civilization II 2 Civilization III 3 Civilization IV 3.1 Overview 3.2 Music …   Wikipedia

  • Slawische Tänze (Dvořák) — Die Slawischen Tänze sind eine Sammlung von 16 Instrumentalstücken von Antonín Dvořák, die 1878 und 1886 entstanden und in zwei Bänden als Opus 46 und Opus 72 veröffentlicht wurden. Die Stücke wurden original für Klavier zu vier Händen komponiert …   Deutsch Wikipedia

  • Classical music and folk music — The relationship between folk music and classical music is complex. Several composers have been noted for their use of expressly folk melodies or themes, as well as research into enthno musicology: Famous collections Brahms s 19 Hungarian Dances… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.