Sociologie de strasbourg


Sociologie de strasbourg

Sociologie de Strasbourg

Pour consulter un article plus général, voir : Strasbourg.

La ville de Strasbourg possède de nombreuses particularités liées à sa position géographique et à son histoire.

Sommaire

Revenus

Les revenus des ménages sont relativement élevés, avec une moyenne pour l'année 2004 de 16 083 euros par an[1]. Une valeur sensiblement supérieure à la moyenne nationale (15027 euros/an). On note d'importants écarts de revenus d'une commune à l'autre. En effet, le revenu moyen des ménages oscille entre 15 000 euros pour la commune de Schiltigheim, à plus de 22 000 euros pour les quartiers des Contades et de la Wantzenau. Strasbourg n'échappe pas non plus à une disparité très marquée entre les différentes couches sociales : les 10% des ménages les plus pauvres ont un revenu inférieur à 3 820 euros alors qu’il dépasse 34 200 euros pour les 10% les plus riches[2].

Selon les données de l'INSEE pour l'année 2005, la ville compte 2 036 redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Leur patrimoine moyen s'élève à 1 832 759 euros pour une imposition moyenne de 8 658 euros. Il s'agit de moyennes élevées par rapport aux autres grandes villes de France, comme Bordeaux, Nantes ou Grenoble, où le patrimoine moyen oscille entre 1,4 et 1,6 millions d'euros[3].

Immigration

Selon l'INSEE, la commune de Strasbourg comptait 12,9% d'immigrés en 2001 ce qui la place sensiblement au dessus des moyennes nationale (5,6%) et régionale (7,4%) La répartition de cette population est par ailleurs très inégale. En effet, si les immigrés ne représentent que 2,0% dans le quartier des Contades, leur proportion atteint 39,4% dans le celui du Polygone[4].

La zone d’emploi de Strasbourg compte 9,4% d’immigrés, soit 50 517 individus. Cette population est majoritairement masculine (52,4%). On notera par ailleurs que 42,3% des immigrés actifs sont ouvriers, une valeur élevée mais à relativiser puisque la proportion régionale est de 52,0% et qu'elle atteint 67,0% dans les communes de Haguenau et de Sélestat.

Enfin, la population étrangère est fortement touchée par le chômage puisque son taux atteint 20,4% (avec un maximum de 30,5% pour les personnes originaires de Turquie).

Origine des immigrés[5]
Pays d'origine Proportion
Maroc
14,0
Turquie
13,0
Allemagne
10,0
Algérie
8,0
Portugal
7,0
Italie
6,0
Espagne
4,0
Tunisie
3,0
Suisse
1,0
Autres
34,0

Les immigrés installés à Strasbourg viennent essentiellement d'Afrique du Nord et d'Europe (notamment d'Allemagne).

Politique

Globalement, la gauche et la droite républicaine sont les deux forces politiques majeures à Strasbourg, le centre (Mouvement démocrate, UDF) et les Verts devancent habituellement le Front National et Alsace d'abord dans les urnes. Historiquement, Strasbourg n'a pas d'ancrage politique particulier au sein d'une région qui est pourtant traditionnellement de droite. Avant la seconde guerre mondiale, la ville était majoritairement de gauche, voir d'extrême gauche avec l'élection de Charles Hueber en 1929. En 1935, la droite prend la tête de la ville avec Charles Frey, qui sera réélu à la fin du conflit, en 1945. Après le long mandat de Pierre Pflimlin qui dirigea la ville entre 1959 et 1983, les forces politiques se sont équilibrées.

Élection présidentielle de 2007

Elections 2007 - premier tour[6]
Candidat Strasbourg France
M. Olivier BESANCENOT
2,88
4,08
Mme Marie-George BUFFET
0,73
1,93
M. Gérard SCHIVARDI
0,17
0,34
M. François BAYROU
22,36
18,57
M. José BOVÉ
1,27
1,32
Mme Dominique VOYNET
1,85
1,57
M. Philippe de VILLIERS
1,26
2,23
Mme Ségolène ROYAL
29,03
25,87
M. Frédéric NIHOUS
0,19
1,15
M. Jean-Marie LE PEN
8,09
10,44
Mme Arlette LAGUILLER
0,91
1,33
M. Nicolas SARKOZY
31,26
31,18
Elections 2007 - second tour
Candidat Strasbourg France
Mme Ségolène ROYAL
48,92
46,94
M. Nicolas SARKOZY
51,08
53,06

Élection présidentielle de 2002

Elections 2002 - premier tour[7]
Candidat Strasbourg France
M. François BAYROU
11,90
6,84
M. Olivier BESANCENOT
3,40
4,25
Mme Christine BOUTIN
1,21
1,19
M. CHEVENEMENT Jean-Pierre
5,60
5,33
M. Jacques CHIRAC
18,09
19,88
M. Daniel GLUCKSTEIN
0,34
0,47
M. Robert HUE
1,20
3,37
M. Lionel JOSPIN
17,28
16,18
Mme Arlette LAGUILLER
4,28
5,72
M. Jean-Marie LE PEN
17,20
16,86
Mme Corinne LEPAGE
2,05
1,88
M. Alain MADELIN
4,03
3,91
M. Noël MAMERE
7,93
5,25
M. Bruno MEGRET
2,21
2,34
M. Jean SAINT-JOSSE
0,47
4,23
Mme Christiane TAUBIRA
2,83
2,32
Elections 2002 - second tour
Candidat Strasbourg France
M. Jacques CHIRAC
84.92
82.21
M. Jean-Marie LE PEN
15.08
17.79

Référendums

Référendum du 29 mai 2005

Référendum sur le traité etablissant une constitution pour l'Europe. La France a refusé ce traité, le NON ayant remporté 54,67% des suffrages contre 45,33% pour le OUI[8]. A Strasbourg, le OUI l'a emporté avec 62,84%, contre 37,16% pour le NON[9].

Référendum du 20 septembre 1992

Référendum sur le traité de Maastricht (ou Traité sur l'Union européenne). La France a accepté ce traité avec 51,04% de OUI contre 48,96% de NON[10]. A Strasbourg, le OUI atteint 72,22% contre 27,78% de NON[11].

Notes, sources et références

  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
  • Portail de Strasbourg Portail de Strasbourg
  • Portail de l’Alsace Portail de l’Alsace
Ce document provient de « Sociologie de Strasbourg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sociologie de strasbourg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sociologie de Strasbourg — Pour consulter un article plus général, voir : Strasbourg. La ville de Strasbourg possède de nombreuses particularités liées à sa position géographique et à son histoire. Sommaire 1 Revenus 2 Immigration 3 Politique …   Wikipédia en Français

  • Strasbourg — Pour les articles homonymes, voir Strasbourg (homonymie). 48° 35′ 05″ N 7° 45′ 02″ E …   Wikipédia en Français

  • Sociologie politique — La sociologie politique étudie les citoyens dans leurs rapports avec l État et ses institutions. Toutefois telle n est pas la seule dimension de cette branche de la sociologie : il s agit aussi, d une façon plus générale, d analyser tout ce… …   Wikipédia en Français

  • Sociologie de la musique — La sociologie de la musique est une branche de la sociologie qui interroge le fait sociologique dans son rapport avec la création musicale. A contrario, elle s intéresse aux décalages possibles entre la réception d’un art très souvent fondé sur… …   Wikipédia en Français

  • Sociologie de la culture — Culture Pour les articles homonymes, voir Culture (homonymie). Le mot culture tend à désigner la totalité des pratiques succédant à la nature. Chez l humain, la culture évolue dans le temps et dans les formules d échanges. Elle se constitue en… …   Wikipédia en Français

  • Faculté de théologie protestante de Strasbourg — Informations Fondation 1538[1] …   Wikipédia en Français

  • Centre Ou Institut De Recherche En Sociologie — Centres ou instituts de recherche francophones en sociologie Avec l enseignement de la sociologie et les rencontres périodiques de sociologues, les centres de recherches sont des éléments fondamentaux de progression de la discipline. « La… …   Wikipédia en Français

  • Centre ou institut de recherche en sociologie — Centres ou instituts de recherche francophones en sociologie Avec l enseignement de la sociologie et les rencontres périodiques de sociologues, les centres de recherches sont des éléments fondamentaux de progression de la discipline. « La… …   Wikipédia en Français

  • Centres Ou Instituts De Recherche Francophones En Sociologie — Avec l enseignement de la sociologie et les rencontres périodiques de sociologues, les centres de recherches sont des éléments fondamentaux de progression de la discipline. « La recherche sociologique exige fréquemment d organiser la… …   Wikipédia en Français

  • Centres ou instituts de recherche francophones en sociologie — Avec l enseignement de la sociologie et les rencontres périodiques de sociologues, les centres de recherches sont des éléments fondamentaux de progression de la discipline. « La recherche sociologique exige fréquemment d organiser la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.