Sol Invictus (religion)


Sol Invictus (religion)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sol Invictus.

Sol Invictus (en latin, Soleil invaincu) est une divinité solaire apparue dans l'Empire romain au IIIe siècle. Elle reprend des aspects de la mythologie d'Apollon et du culte de Mithra, connaissant une grande popularité dans l'armée romaine.

L'empereur Aurélien (270-275) lui assure une place officielle à Rome en proclamant que le Soleil invaincu est le patron principal de l’Empire romain et en faisant du 25 décembre (jour suivant le solstice d'hiver) une fête officielle (dies natalis solis inuicti). Un temple est dédié au Soleil au Champ de Mars, et orné du butin rapporté de Palmyre ; ce temple est servi par un nouveau collège de prêtres, les pontifices Solis.

Disque dédié à Sol Invictus. Argent, œuvre romaine, IIIe siècle. Provenance : Pessinus (Bala-Hissar, Asie mineure).

Un de ses successeurs, Constantin Ier, fut au début de son règne adepte du Soleil invaincu, comme en témoignent ses émissions monétaires.

Le christianisme imita ensuite ce culte en faisant du 25 décembre la fête de Noël.


Sommaire

Historique

À la suite de la crise du IIIe siècle, l'empire était au bord de la dislocation. L'empereur Aurélien (270-275) , vainqueur de la reine Zénobie et restaurateur de l'ordre, décida d'instaurer un culte commun à tout l'Empire afin de renforcer le lien commun entre les provinces : en effet chaque cité, chaque province, restait attachée aux cultes locaux, dont les rites et les formes pouvaient varier considérablement. Ce nouveau culte devait être pour cela suffisamment neutre pour être accepté par les différentes populations de l'empire romain,

Il choisit pour ce faire un culte solaire, le Soleil étant censé être universel, le culte de Sol Invictus, le Soleil Invaincu. Aurélien lui fit édifier à Rome un temple sur le Champ de Mars, créa un collège de Pontifes du Soleil, et fit du culte de Sol Invictus une sorte de religion de l'État (et non une religion d'État), se substituant au culte impérial tombé en désuétude. Cette initiative n'annonce pas, comme on a pu le dire, le monothéisme, car la nouvelle divinité, loin d'être exclusive des autres, se superposait simplement aux autres cultes, et reste fondamentalement polythéiste. La grande fête du Soleil Invaincu avait lieu le 25 décembre, soit la date du solstice d'hiver selon le calendrier julien : c'était le Dies Natalis Solis, « Jour de naissance du Soleil », christianisé par la suite en Occident (Natalis a donné Natale en italien, Noël en français).

Ce nouveau culte fut mal accueilli par les milieux conservateurs romains (tels que les rédacteurs de l'Histoire Auguste), attachés à la religion traditionnelle romaine et méfiants envers ce nouveau venu. Pour le discréditer, ils l'assimilèrent à Élagabal qui avait tant choqué sous le règne de Varius Avitus Bassianus, jeune grand prêtre de ce culte, devenu empereur et connu dans l'histoire sous le nom de cette divinité (« Élagabal » ou « Héliogabale »). Ce nouveau culte, construction intellectuelle savante à visée politique, présente en fait bien peu de points communs avec Élagabal, le culte local syrien original, entouré d'un folklore oriental (culte d'un bétyle, prostitution sacrée, transfert des reliques et statues les plus sacrées de Rome).

Cette religion du Soleil Invaincu s'adressait davantage aux militaires qu'aux civils, qui ne faisaient guère que suivre le mouvement, et elle fut, de fait, très répandue dans les milieux militaires. Si elle n'est pas particulièrement mise en avant par la propagande impériale de Dioclétien (284-305) et de la Tétrarchie (293-306), on voit qu'au début du IVe siècle elle était toujours vivace dans l'armée puisque l'empereur Constantin Ier (306-337), fervent adorateur de ce dieu, fera frapper sur les monnaies la légende « Soli Invicto Comiti », « Au Soleil Invaincu qui m'accompagne ». C'est lui qui, par une loi du 7 mars 321, fera du « Jour du Soleil » (c’est-à-dire le dimanche, le sun-day anglo-saxon) le jour du repos hebdomadaire (Code Justinien 3.12.2).

Voir aussi

Articles connexes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sol Invictus (religion) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sol invictus (religion) — Pour les articles homonymes, voir Sol Invictus. Disque dédié à Sol Invictus. Argent, œuvre romaine …   Wikipédia en Français

  • Sol Invictus (mythologie) — Sol Invictus (religion) Pour les articles homonymes, voir Sol Invictus. Disque dédié à Sol Invictus. Argent, œuvre romaine …   Wikipédia en Français

  • Sol Invictus — Sol Invictus, Detail aus Mithrasrelief Sol ist der antike römische Sonnengott, bekannt vor allem in seiner späten Erscheinungsform (seit dem 2. Jahrhundert n. Chr.) als Sol Invictus (lateinisch der unbesiegte Sonnengott, oft ungenau übersetzt als …   Deutsch Wikipedia

  • Sol invictus — Sol Invictus, Detail aus Mithrasrelief Sol ist der antike römische Sonnengott, bekannt vor allem in seiner späten Erscheinungsform (seit dem 2. Jahrhundert n. Chr.) als Sol Invictus (lateinisch der unbesiegte Sonnengott, oft ungenau übersetzt als …   Deutsch Wikipedia

  • Sol Invictus Elagabal — Sol Invictus Élagabal Le Sol Invictus Élagabal est un culte solaire instauré par l empereur romain Aurélien pour resserrer les liens entre les différentes parties de l empire. Historique À la suite de la crise du IIIe siècle, l empire était… …   Wikipédia en Français

  • Sol Invictus Élagabal — Le Sol Invictus Élagabal est un culte solaire instauré par l empereur romain Aurélien pour resserrer les liens entre les différentes parties de l empire. Historique À la suite de la crise du IIIe siècle, l empire était au bord de la… …   Wikipédia en Français

  • Sol Invictus — This article is about the Roman sun god. For other uses of Sol Invictus, see Sol Invictus (disambiguation). Coin of Emperor Probus, circa 280, with Sol Invictus riding a quadriga, with legend SOLI INVICTO, to the Unconquered Sun . Note how the… …   Wikipedia

  • Sol Invictus — Véase también: Solsticio de invierno Para la banda musical inglesa, véase Sol Invictus (banda). Moneda del Emperador Probo, cerca de 280, con el Sol Invictus montando una cuadriga, y el legendario SOLI INVICTO …   Wikipedia Español

  • Sol — /sol/, n. 1. an ancient Roman god personifying the sun. 2. the sun, personified by the Romans as a god. 3. a male given name, form of Solomon. * * * In Roman religion, the name of two distinct sun gods at Rome. The original Sol, or Sol Indiges,… …   Universalium

  • Sol (desambiguación) — Sol puede referirse a: Contenido 1 Astronomía 2 Economía 3 Mitología 4 Otros 5 Véase también …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.