South East Asia Command


South East Asia Command
Insigne du SEAC (1943)

Le South East Asia Command ou SEAC était l'organisation créée pour prendre en charge les opérations des Alliés en Asie du Sud-Est pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le premier commandant suprême est le général britannique Archibald Wavell. Au départ, il était chef de l'éphémere American-British-Dutch-Australian Command dont les forces furent écrasé en 1942 par l'armée impériale japonaise, puis commandant en chef de l'armée britannique des Indes. En août 1943, les Alliés créent un "Commandement combiné sud-est asiatique" pour reprendre les responsabilités stratégiques du commandement des Indes Britanniques et celle des différents commandements nationaux de la région. En octobre 1943, Winston Churchill nomme l'amiral Mountbatten commandant suprême des Alliés pour l'Asie du Sud-Est, poste qu'il occupera jusqu'à la dissolution de l'organisation en 1946. Le général américain Joseph Stilwell est le premier vice-commandant, également chef du commandement américain pour la Chine, la Birmanie et l'Inde (China Burma India Theater of Operations ou CBI).

La première zone d'opération pour les forces terrestres du SEAC est constituée par l'Inde, la Birmanie, Ceylan, la Malaisie, Sumatra et la Thaïlande. Le 15 août 1945, les Indes néerlandaises et l'Indochine française y sont intégrées.

Les lignes de commandement au sein du SEAC sont compliquées. Les forces aériennes n'en font pas partie au début. Les unités de la Royal Air Force (RAF) et de ce qui n'était encore que la United States Army Air Forces (USAAF) étaient séparées. Toutefois, l'intégration est réalisée début 1944. Sur mer, le commandement est plus simple, puisque la Royal Navy fournit la quasi-totalité de la puissance de feu. Les force terrestres posent des problèmes encore plus compliqués que les forces aériennes. En théorie, ce sont les Britanniques qui contrôlent toutes les forces terrestres. Mais les forces américaines et chinoises, dont la Force X sont sous un commandement séparé. Ce n'est que fin 1944 que la chaîne de commandement est clarifiée.

Une fois la Birmanie reprise aux Japonais, le commandement porte son attention sur la Malaisie. Les bombes atomiques lancées, le 6 août sur Hiroshima et le 9 août sur Nagasaki, mettent brusquement fin à la guerre.

Avec la fin de la guerre, le commandement déplace son attention des opérations de combat vers le gouvernement militaire des régions reconquises et le rapatriement des prisonniers et internés. Les gouvernements occidentaux souhaitent que le SEAC rétablisse l'ordre colonial dans les territoires occupés par les Japonais de 1941 à 1945, où se sont développés des mouvements anti-coloniaux et nationalistes.

Des troupes du Commonwealth britannique débarquent dans les Indes néerlandaises, devenues République d'Indonésie avec la proclamation de l'indépendance, et en Indochine française, pour préparer le retour des forces des puissances coloniale respectives. Des gouvernements militaires sont mis en place en Birmanie, en Malaisie, à Singapour et dans les territoires britanniques de Bornéo. La Thaïlande, qui était pourtant alliée au Japon, recouvre très vite son indépendance et ses liens avec les puissances occidentales.

En Indonésie, les troupes britanniques se retrouvent bientôt en conflit avec les nationalistes, qu'elles essaient de désarmer. Le général britannique A. W. S. Mallaby est tué lors d'une de ces confrontations. Le 10 novembre 1945, les forces britanniques attaquent la ville de Surabaya dans l'est de Java. La ville est prise aux nationalistes après de sanglants combats. Mais les Britanniques n'ont pas envie de consacrer des ressources limitées pour défendre les intérêts des Pays-Bas et se retirent d'Indonésie.

Le SEAC est dissous en 1946.

Article connexe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article South East Asia Command de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • South East Asia Command — (SEAC) was the body set up to be in overall charge of Allied operations in the South East Asian Theatre during World War II.BackgroundThe initial supreme commander of the theatre was General Sir Archibald Wavell, initially as head of the American …   Wikipedia

  • Association for Theological Education in South East Asia — The Association for Theological Education in South East Asia (ATESEA) is an organisation of seminaries and other tertiary institutes of theology. It is based in Manila, Philippines and currently networks 102 member institutions and schools in 16… …   Wikipedia

  • South-East Asian theatre of World War II — Infobox Military Conflict conflict=South East Asian Theatre partof=World War II and Pacific War place=British India, Thailand, French Indochina, British Malaya, SingaporeThe South East Asian Theatre of World War II was the name given to the… …   Wikipedia

  • History of typography in East Asia — For the article on the development of printing in Europe, see History of western typography .The Chinese invention of paper and the Chinese invention of woodblock printing [cite web|url=http://www.britannica.com/EBchecked/topic/647549/woodcut#tab …   Wikipedia

  • South Asians in Hong Kong — Total population 20,444 Indians; 15,950 Nepalis; 11,111 Pakistanis Regions with significant populations Hong Kong, Kowloon Languages English, Urdu, Hindi, Sindhi, Punjabi, Nepali …   Wikipedia

  • Asia-Pacific Nazarene Theological Seminary — Infobox University name = Asia Pacific Nazarene Theological Seminary motto = Bridging Cultures for Christ established = 1983 type = Seminary president = city = Kaytikling Tay Tay state = Rizal country = Philippines undergrad = postgrad = staff =… …   Wikipedia

  • Command areas of the Pacific War — The command structures of the Pacific War (or the Greater East Asia War, in Japanese terminology) varied, reflecting the different roles of various belligerent nations, and often involving different geographic scopes. These included the following …   Wikipedia

  • South West Pacific theatre of World War II — The South West Pacific was one of two theatres of World War II in the Pacific region, between 1942 and 1945. The South West Pacific theatre included the Philippines, the Netherlands East Indies (excluding Sumatra), Borneo, Australia, the… …   Wikipedia

  • South Korea — ROK redirects here. For other uses, see ROK (disambiguation). Republic of Korea 대한민국 大韓民國 Daehanminguk …   Wikipedia

  • East Timor — Democratic Republic of Timor Leste Repúblika Demokrátika Timór Leste[1] (Tetum) …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.