Structure du pouvoir musulman


Structure du pouvoir musulman

Dans les premiers temps de Dar-al-Islam, la dévolution du pouvoir s'avère rapidement nécessaire compte tenu de l'étendue des terres à administrer. L'expansion de l'islam s'explique, entre autres, par les victoires remportées par les musulmans. Leur puissance militaire est liée à l'emploi d'une cavalerie véloce et nombreuse, galvanisée par l'appel à la guerre sainte (djihad, acception du terme aux temps premiers de l'islam).

Sommaire

Le pouvoir dans les cités

Une ville musulmane fortifiée : l'Alhambra, en Andalousie.

Dans l'islam, la ville idéale doit être sainte c'est-à-dire, dans laquelle se développent, d'une part, une vie profane à travers l'action des savants et marchands, et d'autre part une vie religieuse organisée par les imams ; cela sert de lien pour les nomades croyants des déserts. Cet idéal se confronte à l'histoire des zones conquises.

Les califes, sultans et émirs, installant leur structure du pouvoir au sein de ces villes, connaissent des difficultés : elles sont sujettes à des troubles fréquents, soulèvements et intrigues de pouvoir. La sédentarisation des nomades du désert a changé leur mode de vie en y introduisant des habitudes assimilées par les autorités religieuses à de l'oisiveté, ce qui est perçu comme une décadence.

Le pouvoir hors des cités

Cette situation vécue à plusieurs reprises incite les tenants du pouvoir à établir une cité dédiée au ministère du pays, à l'écart de sa zone de peuplement dense, à l'instar, plus tard, du palais de Versailles pour les Bourbons hors des murs de Paris ; s'y développe, à l'abri de l'agitation extérieure, et loin des périls menaçant les frontières, la vie des princes arabes dans toutes ses composantes :

  • vie de cour, composée de courtisans, de savants.
  • ministère de la diplomatie : salle du trône, réceptions des ambassades des pays alentours, de quelque obédience religieuse que ce soit, et festivités publiques.
  • palais du prince, appartements dédiés à la famille royale et aux fêtes de cour privées.

Une cité interne se développe dans l'enceinte du palais, médina peuplée par les serviteurs fidèles de la famille dynastique et de ses gardes.

Exemples de palais externes à la cité

Administration des cités périphériques

L'émir ou le calife nomme un wali pour assurer la délégation administrative d'une province (wilaya ou muhafazah) ou d'une cité éloignée.

Lors des époques des taïfas d'al-Andalus, ces gouverneurs prennent le pouvoir ou en sont écartés par des rébellions locales.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Structure du pouvoir musulman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Structure de pouvoir — Structure du pouvoir La structure du pouvoir décrit les modes disparus d organisation du pouvoir, qui aujourd hui sont décrits sous le nom de Système politique ; ils se développaient alors que la notion même de constitution était absente. La …   Wikipédia en Français

  • Structure du pouvoir — La structure du pouvoir décrit les modes disparus d organisation du pouvoir, qui aujourd hui sont décrits sous le nom de Système politique ; ils se développaient alors que la notion même de constitution était absente. La dévolution du… …   Wikipédia en Français

  • Pouvoir de la science — Science Pour les articles homonymes, voir Science (homonymie). Prométhée apportant le feu a …   Wikipédia en Français

  • Musulman — Islam Pour les articles homonymes, voir Islam (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Pouvoir rose — Homosexualité Sexologie et sexualité Sexualité Sexualité humaine Amour Libido …   Wikipédia en Français

  • Organisation du pouvoir — Structure du pouvoir La structure du pouvoir décrit les modes disparus d organisation du pouvoir, qui aujourd hui sont décrits sous le nom de Système politique ; ils se développaient alors que la notion même de constitution était absente. La …   Wikipédia en Français

  • Droit Musulman — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Droit musulman — Le droit musulman, parfois appelé droit coranique, est un système de nature essentiellement religieuse dans lequel la science du droit (fiqh) fait corps avec la théologie. Ce droit, d origine révélée qui trouve sa source dans les prescriptions du …   Wikipédia en Français

  • Système du droit musulman — Droit musulman Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Calendrier musulman — Le calendrier musulman ou calendrier hégirien (hijri) est un calendrier lunaire, basé sur une année de 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun (pour être précis : 29,53059 jours solaires). Une année hégirienne est donc plus courte qu’une… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.