Surimi


Surimi
Une pile de bâtonnets de Surimi

Le surimi est un produit alimentaire. (En japonais 擂り身, surimi, « poisson haché ».) Il est réalisé à base de chair de poisson blanc, traditionnellement le colin d'Alaska ou le merlan bleu, mais désormais d'espèces moins nobles. Il peut se présenter sous diverses formes comme bâtonnet, dé, médaillon, émietté, découpé en tranches, ou en forme de corps de crustacé.

Sommaire

Histoire

Le surimi est un produit qui fut créé au Japon par les femmes de pêcheurs, pendant le XVIIe siècle, où il portait le nom de kamaboko (littéralement chair de poisson). Le procédé de fabrication permettait alors de conserver le poisson par salage afin de pouvoir le consommer même hors des périodes de pêche.

Dans les années 1970, la pénurie de chair de crabe dans l’archipel nippon entraîne les cuisiniers japonais à puiser dans leurs traditions culinaires pour inventer le Kani-Kamaboko (littéralement chair de poisson au crabe). Son succès est vite dépassé par la mode des sushis, si bien qu'on lui trouve un autre débouché : l'exportation vers les pays occidentaux des surimis (au Japon, le surimi désigne une espèce de boulette de chair de poisson frais et pas l'imitation de crabe comme le surimi exporté).

En 1985, les premiers « bâtonnets de crabe » font leur apparition sur le marché français. Le peu médiatique Kani-Kamaboko doit laisser sa place aux « bâtonnets de surimi saveur crabe », dénomination un peu longue qui sera remplacée par le terme surimi.

Poissons utilisés

Fabrication

Du « surimi base » avant sa transformation

La fabrication se déroule en deux étapes principales :

  • La première étape se déroule en mer. À bord de bateaux-usines, les poissons sont pêchés, étêtés, et vidés. Les filets sont ensuite mixés, lavés plusieurs fois à l'eau douce, pressés. On élimine les protéines solubles (enzymes), le sang, le gras, les tissus conjonctifs. Ces étapes permettent de former le « surimi base ». Celui-ci se présente sous forme d'une pâte blanche sans goût, riche en protéines et pauvre en lipides. On ajoute au surimi base des cryoprotectants pour améliorer la résistance des protéines au froid : polyphosphates, sucre, sorbitol. Cette pâte va ensuite être congelée à -30 °C en plaques de 10 kg afin d'être conservées jusqu'au retour à terre.
  • La deuxième étape est réalisée à terre. Le surimi base est tout d'abord contrôlé lors de l'entrée à l'usine (contrôle de blancheur, de force du gel, microbiologique, etc.). Plusieurs additifs vont lui être ajoutés : fécule (de pomme de terre ou de blé), blanc d'œuf, huile, sel, sorbitol, sulfate de calcium, arômes (naturels ou artificiels de crabe, crevette, langouste, etc.), colorants (le paprika desépicé est utilisé pour colorer la surface du surimi en orange), etc. La pâte est ensuite travaillée et étalée en fine couche pour être cuite à la vapeur. Elle est enfin mise en forme (généralement enroulée et scarifiée), conditionnée, et pasteurisée.

Consommation

Avec une consommation estimée de 500 000 tonnes par an, le Japon est le premier consommateur et producteur mondial de surimi. Avec plus de 50 000 tonnes de consommation en 2006 et en 2007, la France en est le premier consommateur européen, devant l'Espagne (environ 30-35 000 tonnes), puis l'Italie et le Royaume-Uni (environ 10 000 tonnes).

En France, la norme AFNOR impose que le surimi de base doit être constitué d'un minimum de 85 % de chair de poissons et que les miettes, bâtonnets, dés, médaillons de surimi doivent comporter au moins 35 % de surimi base (soit moins de 30 % de chair de poissons pour les préparations commerciales couramment vendues).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie Portail de l’alimentation et de la gastronomie

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Surimi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Surimi — (Japanese: , lit. ground meat , also called kani; zh cpl|c=|p=yú jiāng|l=fish puree/slurry) is a Japanese loan word referring to a food product intended to mimic lobster, crab, and other shellfish meat. It is typically made from white fleshed… …   Wikipedia

  • Surimi — Sticks und Shrimps Imitat Surimi Masse vor der Weiterverarbeitung Suri …   Deutsch Wikipedia

  • surimi — [ syrimi ] n. m. • 1983; mot jap. ♦ Succédané de crabe ou de langouste, etc., à base de pâte de poisson aromatisée, extrudée et colorée. Bâtonnets de surimi. ● surimi nom masculin (mot japonais) Pâte constituée de chair de poisson aromatisée au… …   Encyclopédie Universelle

  • surimi — SURÍMI s. m. bastonaş din carne de peşte cu diverse arome. (< fr. surimi) Trimis de raduborza, 07.03.2008. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • surimi — [so͞o rē′mē] n. a fish paste prepared from pollock or other relatively inexpensive fish, used in the U.S. mainly as the basis for imitation crab, lobster, etc …   English World dictionary

  • Surimi — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar al autor princi …   Wikipedia Español

  • Surimi — (Voz japonesa.) ► sustantivo masculino COCINA Producto alimentario tradicional del Japón fabricado a partir de filetes de pescado, presentado en forma de palitos, de gel, de polvo o de tiras y aromatizado, de manera que recuerda el sabor del… …   Enciclopedia Universal

  • surimi — {{#}}{{LM S42289}}{{〓}} {{[}}surimi{{]}} ‹su·ri·mi› {{《}}▍ s.m.{{》}} Sucedáneo de la carne de cangrejo …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos

  • surimi — noun Etymology: Japanese, chopped meat or fish Date: 1976 a fish product made from inexpensive whitefish and often processed to resemble more expensive seafood (as crabmeat) …   New Collegiate Dictionary

  • surimi — a processed Japanese fish mince used to produce kamaboko, fish sausage and crab sticks. Mixed with cryoprotectants such as sugar and sorbitol for an extended shelf life …   Dictionary of ichthyology


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.