Symphonie n° 36 de mozart


Symphonie n° 36 de mozart

Symphonie nº 36 de Mozart

La Symphonie n° 36 en ut majeur, KV 425, dite « Linz » est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart en 1783.

Lors de l’été 1783, Mozart, marié depuis une année avec Constance Weber, partit avec son épouse à Salzbourg, chez son père. En effet, il avait pour but d’apaiser les relations tendues entre sa femme et Leopold ; mais sa tentative ne réussit pas et en octobre, il décida, déçu de l’attitude de son père, de rentrer à Vienne où il résidait. En chemin, le couple fit étape à Linz, le 30 octobre.

On leur offrit gracieusement l’hospitalité et on convia Mozart à donner le 4 novembre un concert public au théâtre de Linz. Mais le compositeur, parti « en vacances », n’avait aucune partition de ses œuvres sur lui ; comme il l’écrivit catastrophé à son père, il « était contraint d’écrire une symphonie à toute allure ». Inutile d’ajouter que le soir du concert, la symphonie était achevée, les partitions copiées et que la première fut exécutée, probablement sans répétition. La Symphonie en ut majeur K 425 n°36 « Linz » était née. Elle devint rapidement très populaire et reste aujourd’hui l’une des œuvres symphoniques les plus jouées du Maître.

Cette symphonie adopte un schéma très classique, caractéristique des œuvres de Haydn et des tardives de Mozart :

  1. Adagio, Allegro con spirito
  2. Poco adagio (en fait Andante)
  3. Menuet & Trio
  4. Presto

L’introduction du premier mouvement est un Adagio à l’ancienne, de facture clairement haydnienne, qui, comme l’écrivit un observateur lors de la création à Vienne de l’œuvre, « éveille l’attente de quelque chose d’exalté ».

Elle n’est pas trompeuse : l’Allegro con spirito qui lui succède est un exemple parfait de l’écriture classique en termes de symphonies. De proportions rigoureuses, mouvement joyeux mais au noble maintien, il oscille entre un sentiment héroïque qui s’affirme et une grâce suave et spirituelle, de telle sorte qu’il risque constamment de tomber dans une théâtralité décevante s’il est mal interprété.

Le Poco Adagio, que l’on note souvent Andante, est particulièrement remarquable par la multiplicité des thèmes secondaires, pleins de méditations interrogatives au caractère caressant et apaisant, très mélodieux.

Le Menuet qui suit est particulièrement formel et inintéressant ; bien qu’élégant et gracieux, il ne présente aucune originalité musicale. Il constitue cependant un excellent contraste avec le finale Presto apollinien qui conduit l’œuvre vers une péroraison et un triomphe qui la rapproche de la Symphonie en ré « Haffner » KV 385.

Liens externes

  • Portail de l’opéra Portail de l’opéra
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Symphonie n%C2%BA 36 de Mozart ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Symphonie n° 36 de mozart de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Symphonie nº 31 de Mozart — Symphonie no 31 « Paris » K. 297/300a Partition autographe du début du 1er mouvement …   Wikipédia en Français

  • Symphonie no 25 de Mozart — Symphonie nº 25 de Mozart La Symphonie n° 25, KV 183, en sol mineur est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart fin 1773. Entre 1770 et 1774, Mozart composa une vingtaine de symphonies, donnant un bel exemple de la « production de …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 25 de Mozart — Symphonie nº 25 de Mozart La Symphonie n° 25, KV 183, en sol mineur est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart fin 1773. Entre 1770 et 1774, Mozart composa une vingtaine de symphonies, donnant un bel exemple de la « production de …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 25 de mozart — Symphonie nº 25 de Mozart La Symphonie n° 25, KV 183, en sol mineur est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart fin 1773. Entre 1770 et 1774, Mozart composa une vingtaine de symphonies, donnant un bel exemple de la « production de …   Wikipédia en Français

  • Symphonie no 35 de Mozart — Symphonie nº 35 de Mozart La Symphonie nº 35 en ré majeur, KV 385, est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart en juillet août 1782. En juillet 1782, Mozart, résidant à Vienne, venait de célébrer son mariage avec Constance Weber,… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie no 36 de Mozart — Symphonie nº 36 de Mozart La Symphonie n° 36 en ut majeur, KV 425, dite « Linz » est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart en 1783. Lors de l’été 1783, Mozart, marié depuis une année avec Constance Weber, partit avec son… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie no 41 de Mozart — Symphonie nº 41 de Mozart La symphonie nº 41 en ut majeur, KV 551, dite « Jupiter » est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart en juillet août 1788 et achevée le 10 août 1788. Sommaire 1 Présentation 2 Analyse 2.1 Allegro… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 35 de Mozart — Symphonie nº 35 de Mozart La Symphonie nº 35 en ré majeur, KV 385, est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart en juillet août 1782. En juillet 1782, Mozart, résidant à Vienne, venait de célébrer son mariage avec Constance Weber,… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 35 de mozart — Symphonie nº 35 de Mozart La Symphonie nº 35 en ré majeur, KV 385, est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart en juillet août 1782. En juillet 1782, Mozart, résidant à Vienne, venait de célébrer son mariage avec Constance Weber,… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 36 de Mozart — Symphonie nº 36 de Mozart La Symphonie n° 36 en ut majeur, KV 425, dite « Linz » est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart en 1783. Lors de l’été 1783, Mozart, marié depuis une année avec Constance Weber, partit avec son… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.