Tamia raye


Tamia raye

Tamia rayé

Comment lire une taxobox
Tamia rayé
 Tamias striatus
Tamias striatus
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Rodentia
Sous-ordre Sciuromorpha
Famille Sciuridae
Sous-famille Sciurinae
Genre Tamias
Nom binominal
Tamias striatus
Linnaeus, 1758
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le Tamia rayé (Tamias striatus), aussi appelé Écureuil de Corée, comme son cousin le Tamia de Sibérie, ou Suisse (au Québec), vit dans les forêts de feuillus et dans les parcs urbains de l'Amérique du Nord. Il est parfois vendu comme NAC, mais plus rarement que le Tamia de Sibérie.

Description de l'espèce

Tamia rayé, vue dorsale.

Quand il est adulte, il pèse de 70 à 120 g, son corps mesure 15 cm, plus la queue de 10 à 12 cm. Il a quatre doigts aux membres avant et cinq doigts aux membres arrière.[réf. souhaitée]

Le tamia occupe et défend, solitairement, un terrier souterrain, où il construit son nid. Il y dort la nuit et y hiberne d'octobre à avril. Le terrier lui sert aussi à entreposer sa nourriture, qui consiste en large partie de graines, ainsi que de tubercules et de bulbes. Il consomme aussi des baies, des insectes, des grenouilles, des petits reptiles, des œufs et des oisillons. Contrairement à son cousin l'écureuil, le tamia n'est pas arboricole et grimpe rarement aux arbres, y possédant moins d'agilité.[réf. souhaitée]

Voir aussi

Liens externes

Taxinomie
Autres documents
  • Tamia rayé. Fiche descriptive. Centre d'expretise en analyse environnementale du Québec. 2006. Paramètres d’exposition chez les mammifères – Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec, 19 p. (Lire le document PDF).
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Tamia ray%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tamia raye de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tamia rayé — Tamia rayé …   Wikipédia en Français

  • Tamia de Sibérie — Tamias sibiricus Tamia de Sibérie …   Wikipédia en Français

  • Tamia — Pour les articles homonymes, voir Tamia (homonymie). Tamias …   Wikipédia en Français

  • Tamia mineur — Tamias minimus …   Wikipédia en Français

  • tamia — [ tamja ] n. m. • fin XVIIIe; lat. sc. tamia; p. ê. du gr. tamias « économe » ♦ Petit écureuil de l Amérique du Nord et de l Asie septentrionale, au pelage rayé dans le sens de l échine. ⇒ suisse. ● tamia nom masculin (latin scientifique tamia)… …   Encyclopédie Universelle

  • Tamia du Colorado — Tamias quadrivittatus Tam …   Wikipédia en Français

  • Tamias sibiricus — Tamia de Sibérie, Bouroundouk, Écureuil de Corée Pour les articles homonymes, voir Écureuil de Corée …   Wikipédia en Français

  • Tamias striatus — Tamia rayé Tamia rayé …   Wikipédia en Français

  • Suisse (animal) — Tamia Tamias …   Wikipédia en Français

  • Tamias — Tamia Tamias …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.