The Skeleton Dance


The Skeleton Dance

La Danse macabre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danse macabre (homonymie).

La danse macabre est un court métrage d'animation américain, en noir et blanc de la série des Silly Symphonies réalisé par Walt Disney, sorti le 29 août 1929.

Sommaire

Synopsis

La nuit tombe, le hibou s'éveille, les chauve-souris quittent le clocher de l'église qui sonne les douze coups de minuit, une araignée quitte son arbre, un chien hurle à la lune, deux chats se battent dans le cimetière... C'est le moment qu'attendaient les squelettes pour sortir et s'amuser un peu. Le hibou observe, à ses dépens, les quatre squelettes qui viennent donner de la vie au cimetière endormi. Cela commence par une petite danse joyeuse. Ensuite, l'un d'entre eux joue du xylophone sur le corps d'un de ses comparses, un autre utilise un chat comme contrebasse pendant que le dernier danse en rythme. Mais le coq et son cri ramènent ce petit monde de la nuit à la réalité, il est temps pour les squelettes de se hâter et de regagner leur tombe.

Fiche technique

(fr+en) The skeleton Dance (1929) sur l’Internet Movie Database

Commentaires

  • Ce film est le premier de la série des Silly Symphonies. Walt Disney voulait une série différente des Mickey Mouse afin de d'explorer de nouveaux domaines artistiques. Le film a été conçu sous plusieurs titres comme The Spook Dance, Mysterious Melodies et Haunted Harmonies[1].
  • D'après IMDb, Les Clark serait l'auteur de la scène du "xylophone" mais R. Merritt et JB Kaufman indiquent que le rôle de l'animateur n'est pas clair[1]. Clark a déclaré en 1973 être l'auteur de cette scène où un squelette joue sur le corps d'un autre du xylophone bien que la scène, réutilisée dans le court métrage The Cat's Nightmare (1931), soit alors créditée à Wilfred Jackson. Une autre source indique que Clark serait l'auteur de la scène d'ouverture malgré l'absence de crédit pour cette section.
  • La scène du coq hurlant, uniquement attribuée à Wilfred Jackson, est aussi réutilisée dans The Cat's Nightmare.[5]
  • D'après les livres de comptes du studio[1], Carl Stalling a enregistré la bande sonore en même temps que celle du Mickey Mouse The Opry House en février 1929 au studio new-yorkais de Pat Powers.
  • Le film a été distribué à Los Angeles et San Francisco par Walt et Roy Disney mais c'est Pat Powers qui assura la distribution du film d'abord à New York puis dans le reste des États-Unis[1].
  • Le principe du film n'est pas une première. Il est possible de remonter au début du cinéma le principe des squelettes animés avec les "Marionnettes royales" de Gray, filmées par Thomas Edison sous le titre Skeleton Dance, Marionettes (1898)[6] ou Le Palais des Mille et une Nuits (1905) de Georges Méliès[1]. Mais le dessin animé des studios Disney marqua beaucoup les esprits et inspira d'autres auteurs.
  • La marche des trolls d'Edward Grieg sert de support à la musique originale signée Carl Stalling.
  • Le film aurait été l'objet d'une affaire judiciaire concernant un problème financier. Le studio Disney avait engagé alors l'avocat Gunther R. Lessing qui restera avec la société durant 30 ans[7].

Notes et références

  1. a , b , c , d , e , f , g , h  et i (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies p 53-55
  2. a  et b (fr+en) The skeleton Dance (1929) sur l’Internet Movie Database
  3. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia p. 503
  4. (en) Russel Merritt & JB Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies p.31
  5. (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies p.92
  6. (fr+en) Skeleton Dance, Marionettes (1898) sur l’Internet Movie Database
  7. Disneyland Windows on Main Street (E-M)
  • Portail de l’animation Portail de l’animation
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail sur Disney Portail sur Disney
  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
Ce document provient de « La Danse macabre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article The Skeleton Dance de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • The Skeleton Dance — Título The Skeleton Dance Ficha técnica Dirección Walt Disney Producción Walt Disney Músic …   Wikipedia Español

  • The Skeleton Dance — Infobox Film name = The Skeleton Dance director = Walt Disney producer = Walt Disney writer = starring = movie music = Edvard Grieg released = August 22, 1929 (USA) runtime = 6 minutes language = English imdb id = 0020414 music = Carl W. Stalling …   Wikipedia

  • The Skeleton Dance —    Voir Danse macabre2 …   Dictionnaire mondial des Films

  • skeleton dance — noun : a ceremonial dance in which dancers are costumed to represent skeletons or death; also : the dance of death in European folklore …   Useful english dictionary

  • The Walt Disney Company — Tipo Compañía publica (NYSE): DIS Fundadores Walt Disney Roy Disney Fundación Los Ángeles (16 de octubre de 1923) Sede …   Wikipedia Español

  • The Walt Disney Company — Rechtsform Corporation[1] ISIN …   Deutsch Wikipedia

  • Skeleton (undead) — An animated skeleton is a type of physically manifested undead often found in fantasy, gothic and horror fiction, and mythical art. Most are human skeletons, but they can also be from any creature or race found on Earth or in the fantasy world.… …   Wikipedia

  • The Green Table — is the masterpiece of German choreographer Kurt Jooss, and his most popular work, depicting the futility of peace negotiations of the 1930 s. It was the first play to be fully notated using kinetography Laban (Labanotation).It is in the… …   Wikipedia

  • Dance of Death — • Originally a species of spectacular play akin to the English moralities. It has been traced back to the middle of the fourteenth century Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Dance of Death     Dance of Death …   Catholic encyclopedia

  • Dance — Dance, n. [F. danse, of German origin. See {Dance}, v. i.] 1. The leaping, tripping, or measured stepping of one who dances; an amusement, in which the movements of the persons are regulated by art, in figures and in accord with music. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.