Theodore Lacordaire


Theodore Lacordaire

Théodore Lacordaire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lacordaire.
Jean Théodore Lacordaire

Jean Théodore Lacordaire, né le 1er février 1801 à Recey-sur-Ource près de Châtillon-sur-Seine et mort le 18 juillet 1870 à Liège, est un entomologiste belge d'origine française.

Malgré son intérêt évident pour l'histoire naturelle, sa famille l'envoie au Havre pour étudier le droit. En 1824, il s'embarque pour Buenos Aires où il devient commerçant ambulant. Il parcourt ainsi l'Amérique du Sud profitant que de ses déplacements pour réaliser de nombreuses observations sur la faune locale.

Georges Cuvier l'appelle auprès de lui en 1830 à Paris. Il fréquente Pierre André Latreille, Victor Audouin, et André Marie Constant Duméril et participe à la fondation de la Société entomologique de France. Il retourne en Guyane fin 1830 pour récolter des spécimens d'histoire naturelle. Il revient en France en 1832

Il devient, en 1835, professeur de zoologie à l'université de Liège où il succède à Henri-Maurice Gaède (1795-1834). En 1837, il devient également professeur d'anatomie comparée. Il s'occupe activement des collections de zoologie du muséum de l'université dès sa nomination et l'enrichit grandement. À sa mort, le muséum comprendra une collection de 12 000 espèces, dont de très belles séries d'ornithologie et d'ichtyologie.

De 1834 à 1838, il publie son Introduction à l'entomologie, comprenant les principes généraux de l'anatomie et de la physiologie des insectes en trois volumes et, en 1835, Faune entomologique des environs de Paris. Mais son chef-d'œuvre est Histoire naturelle des insectes. ″Genera″ des Coléoptères (1854-1876), immense travail de 13 volumes que la mort interrompt.

Théodore Lacordaire était le frère aîné d'Henri Lacordaire, prédicateur et religieux dominicain.

  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
Ce document provient de « Th%C3%A9odore Lacordaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Theodore Lacordaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Théodore Lacordaire — Pour les articles homonymes, voir Lacordaire. Jean Théodore Lacordaire Jean Théodore Lacordaire, né le 1er février 1801 à …   Wikipédia en Français

  • Jean Théodore Lacordaire — Théodore Lacordaire or Jean Théodore Lacordaire was born on 1 February 1801 close to Chatillon on Seine and died on July 18, 1870 in Liege, as a Belgian entomologist of French extraction. In spite of his obvious interest in natural history, his… …   Wikipedia

  • Jean Théodore Lacordaire — (* 1. Februar 1801 in Châtillon sur Seine; † 19. Juli 1870 in Lüttich) war ein belgischer Entomologe französischer Abstammung, der vor allem für seine Beschreibungen der Insekten Südamerikas bekannt wurde. Er war ein Bruder d …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Theodore Lacordaire — …   Википедия

  • Lacordaire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Lacordaire est un nom de famille notamment porté par : Théodore Lacordaire (1801 1870), entomologiste belge d origine française ;… …   Wikipédia en Français

  • Théodore Chassériau — Autorretrato Nacimiento 20 de septiembre de 1819 El Limón, Isla de Santo Domingo, actual República Dominicana …   Wikipedia Español

  • Theodore Dezamy — Théodore Dézamy Alexandre Théodore Dézamy, né le 4 mars 1808 à Luçon (Vendée), mort à Luçon le 24 juillet 1850, est un théoricien socialiste français. Représentant du néo babouvisme des années 1840, avec Richard Lahautière et Albert Laponneraye,… …   Wikipédia en Français

  • Theodore Chasseriau — Théodore Chassériau Théodore Chassériau Naissance 20 septembre 1819 Barbe de Samana, Saint Domingue Décès 8 octobre 1856 Paris Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Théodore Chassériau — Autoportrait intitulé Portrait de l artiste en redingote, 1835, musée du Louvre …   Wikipédia en Français

  • Lacordaire — (spr. Lakordär), 1) Jean Baptiste Henri, geb. den 18. Mai 1802 zu Recey sur Ource im Departement Côte d Or, studirte in Dijon die Rechte, wurde 1822 in Paris Advocat, verließ aber nach zwei Jahren diese Laufbahn, trat in das Seminar St. Sulpice u …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.