Theorie de la bipedie initiale


Theorie de la bipedie initiale

Théorie de la bipédie initiale

La théorie de la bipédie initiale propose que les premiers mammifères étaient originellement bipèdes.

Ce caractère anatomique s'est maintenu dans la lignée humaine, tandis que la plupart des autres lignées, y compris celle des singes, développaient un mode de locomotion quadrupède. L'ancêtre commun à tous était bipède, et lié à un habitat marin. A la différence du paradigme actuel dominant, qui se fonde sur les données de la paléontologie, la théorie de la bipédie initiale se base principalement sur l'embryologie et sur l'anatomie comparée. Il s'agit d'une théorie zoologique, au même titre que la théorie des constructions du professeur Wolfgang F. Gutmann.

Chez les embryons de vertébrés, plus les stades de développement sont précoces, plus ceux-ci se ressemblent. Un caractère type, comme celui de la grosse tête ronde, est considéré comme originel, tout comme la position verticale du corps. Dans l'évolution des formes terrestres, le mode de locomotion choisi fut tout naturellement la marche bipède, c'est pourquoi l'on parle de bipédie initiale. Les tout premiers mammifères étaient des bipèdes, plus proches de l'homme actuel par leur anatomie, que des animaux contemporains. La quadrupédie (ou marche à quatre pattes) est, quant à elle, considérée comme un trait dérivé, chez les mammifères et les autres vertébrés terrestres.

La théorie de la bipédie initiale a été formulée dès les années 1920 par le professeur d'anatomie allemand Dr. Max Westenhöfer ainsi que, indépendamment, par le zoologue belge d'origine russe Dr. Serge Frechkop. La théorie fut reprise dans les années 1950 par le zoologue franco-belge Dr. Bernard Heuvelmans comme base de sa théorie de la déshominisation. Ces recherches furent poursuivies dans les années 1980 par l'ichtyologiste franco-allemand François de Sarre, qui y ajouta son hypothèse de l'Homoncule marin, ancêtre commun à tous les vertébrés, qui vivait originellement dans les océans. Tout comme une méduse, cet organisme nageait en position verticale. Le cerveau actuel de l'homme était à l'origine un organe de flottaison qui se remplissait de gaz, ce qui lui conférait sa forme ronde, et permettait la verticalité du corps. Ainsi les palettes natatoires antérieures - nos futures mains - restaient libres pour saisir ; la main humaine est primitive - non spécialisée - comme elle l'était à l'époque des Vertébrés archaïques.

Une conséquence logique de la théorie de la bipédie initiale est que la série de nos ancêtres : Homo habilis, Homo ergaster, Homo erectus, etc, représente en réalité des hommes spécialisés issus de notre ascendance, tandis que Homo sapiens est resté lui-même non spécialisé. Cela nous amène à évoquer également la cryptozoologie, qui étudie certaines légendes et les rapports de témoins oculaires sur des espèces animales cachées. Tout comme le petit Homo floresiensis, daté de 18 000 ans, que l'on vient de découvrir sur l'île indonésienne de Flores, certains groupes d'hominidés, que l'on qualifie à tort de primitifs, ont bien pu survivre jusqu'à nos jours.

Bibliographie

  • Max Westenhöfer: „Das Problem der Menschwerdung” – Berlin : Nornen-Verl., 1935
  • Max Westenhöfer: „Die Grundlagen meiner Theorie vom Eigenweg des Menschen“ – Heidelberg : Winter-Verl., 1948
  • Max Westenhöfer: „Le problème de la genèse de l’homme“ – Condensé et annoté par * Serge Frechkop – Bruxelles : Sobeli, 1953
  • Wolfgang F. Gutmann: „Organismus und Konstruktion“ – Natur und Museum, 117 : Frankfurt/Main, 1987
  • Serge Frechkop: „Le pied de l’homme (Essai anthropomorphique) “ – Mém. Mus. Hist. Nat. Belg. , 3 : Bruxelles, 1936
  • Bernard Heuvelmans: „L’homme doit-il être considéré comme le moins spécialisé des Mammifères? “ – Sciences et Avenir, 85 : Paris, 1954
  • François de Sarre: „The Theory of Initial Bipedalism on the question of human origins“ – Biology Forum Rivista di Biologia, 87 : Perugia, 1994

Liens externes

Ce document provient de « Th%C3%A9orie de la bip%C3%A9die initiale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Theorie de la bipedie initiale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Théorie de la bipédie initiale — La théorie de la bipédie initiale propose que les premiers mammifères auraient été originellement bipèdes. Ce caractère anatomique se serait maintenu dans la lignée humaine, tandis que la plupart des autres lignées, y compris celle des singes,… …   Wikipédia en Français

  • Bipedie — Bipédie La bipédie est le fait de se mouvoir sur deux membres postérieurs. Il s agit de l un des traits comportementaux caractéristiques d Homo sapiens mais il le partage avec d autres espèces. Un animal ou une espèce n est bipède que s il passe… …   Wikipédia en Français

  • Bipédie — La bipédie est le fait de se mouvoir préférentiellement sur deux membres postérieurs. Il s agit de l une des caractéristiques physiques d Homo sapiens mais il la partage avec d autres espèces. Un animal ou une espèce n est bipède que s il passe… …   Wikipédia en Français

  • Théorie du primate aquatique — La théorie du primate aquatique (de l anglais A.A.T. ou Aquatic Ape Theory) est une hypothèse qui propose un ancêtre aquatique ou semi aquatique parmi ceux de l homme moderne ce qui aurait notamment contribué à l apparition de la bipédie chez les …   Wikipédia en Français

  • Theorie du prototype — Théorie du prototype En sciences cognitives, la Théorie du prototype est un modèle de catégorisation graduelle, dans lequel certains membres de la catégorie sont considérés comme plus représentatifs que d’autres. EX : Lorsqu’on demande de… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des prototypes — Théorie du prototype En sciences cognitives, la Théorie du prototype est un modèle de catégorisation graduelle, dans lequel certains membres de la catégorie sont considérés comme plus représentatifs que d’autres. EX : Lorsqu’on demande de… …   Wikipédia en Français

  • Théorie du prototype — En sciences cognitives, la théorie du prototype est un modèle de catégorisation graduelle, dans lequel certains membres de la catégorie sont considérés comme plus représentatifs que d’autres, par exemple, lorsqu’on demande de fournir un exemple… …   Wikipédia en Français

  • Bipède — Bipédie La bipédie est le fait de se mouvoir sur deux membres postérieurs. Il s agit de l un des traits comportementaux caractéristiques d Homo sapiens mais il le partage avec d autres espèces. Un animal ou une espèce n est bipède que s il passe… …   Wikipédia en Français

  • François de Sarre — ou François Charousset de Sarre, né le 16 mai 1947 à Dudweiler (Allemagne), est un zoologiste franco allemand spécialisé en ichtyologie, en sciences de l évolution et en paléoanthropologie. Sommaire 1 Parcours 2 Œuvre …   Wikipédia en Français

  • Hominisation — Sommaire 1 Introduction 2 L hominisation au XIXe et XXe siècle 2.1 Les premiers scénarios évolutifs 2.2 Le scénario …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.