Thies


Thies

Thiès

Thiès
Pays Sénégal Sénégal
Gentilé Thiessois
Région Thiès
Département Thiès
Maire
Mandat en cours
Idrissa Seck
2009-2014
Site Web www.thiesinfo.com
Géographie
Longitude 16° 55′ 29″ O
Latitude 14° 47′ 26″ N
Altitude moyenne : 63 m
Superficie 6601 km² ( 660100 ha )
Démographie
Population sans
doubles comptes
1 310 933 hab.
(2007)
Densité 199 hab./km²
[[Image:|280px|]]

14°47′26″N 16°55′29″O / 14.79056, -16.92472 Thiès est l'une des plus grandes villes du Sénégal. Elle est située à 70 km à l'est de Dakar.

Les larges avenues ombragées du centre-ville

Sommaire

Administration

C'est le chef-lieu du département de Thiès et celui de la région de Thiès.

En novembre 2008[1], trois communes d'arrondissement ont été créées à Thiès : Thiès Est, Thiès Ouest et Thiès Nord.

La ville est rattachée au réseau de l'Association internationale des maires francophones (AMF).

Histoire

Vestiges de l'architecture coloniale

Dianxène était un village sérère fondé au XVIIe siècle dans le Royaume de Cayor et qui ne comptait que 75 habitants en 1860.

Les colonisateurs français créent la commune de Thiès en 1904.

Léopold Sédar Senghor a présidé le premier conseil municipal.

Géographie

Un nœud de communications

Thiès est située sur la ligne du chemin de fer du Dakar-Niger. 14° 47′ 26″ N 16° 55′ 29″ W / 14.790556, -16.924722 : vue satellite de Thiès.

Physique géologique

« Coupe schématique de Thiès à Rufisque » (1901)

Population

Lors des recensements de 1988 et 2002, Thiès comptait respectivement 175 465 et 237 849 personnes.

En 2007, selon les estimations officielles[2], la population serait de 263 493 habitants. Tout en se référant à la même source, le site de la commune avance des chiffres plus élevés[3].

C'est à Thiès et aux alentours que vivent les Nones, un peuple parlant le noon, une langue cangin.

Activités économiques

La Chambre de Commerce
Micro-jardins

Ancien lieu de garnison, nœud ferroviaire et routier remarquablement situé sur l'axe Saint-Louis-Dakar, puis centre administratif et économique, Thiès bénéficie de larges avenues ombragées qui dégagent une atmosphère bien plus paisible que celle de la capitale.

De nombreux et ambitieux travaux d'urbanisme sont en cours, peut-être pas dépourvus de liens avec des enjeux électoraux : le nom de Thiès a parfois été cité parmi les quelques villes prétendantes au titre de future capitale du Sénégal.

Cependant les activités industrielles n'y sont pas absentes. En effet une grande partie des habitants travaille dans l’exploitation des mines de phosphates de Taïba et de Pallo, ou dans d'autres entreprises locales comme l'usine de piles.

Évêché

Éducation et culture

Thiès forme des étudiants dans plusieurs domaines (École Polytechnique, École d'Officiers...) et abrite un musée historique, les Manufactures sénégalaises des arts décoratifs (MSAD), spécialisées dans la tapisserie, ainsi que l'une des plus anciennes salles de cinéma du pays qui fut détruite pendant les grands chantiers d'Idrissa Seck. Le Collège Bassirou Mbacke a l'ambition d'être à la pointe de l'enseignement numérique au Sénégal.

L'École Daniel Brottier – dont le nom rend hommage au père Brottier, missionnaire spiritain français – a été construite dans les années 1950 par les catholiques, sous l'impulsion d'Édouard Gérard.

Personnalités nées à Thiès

(ordre alphabétique)

Jumelages

Notes

  1. Décret no 2008-1344 du 20 novembre 2008 portant création de communes d’arrondissement dans la Ville de Thiès, Journal Officiel de la République du Sénégal, no 6446 du 31 décembre 2008
  2. Projections de population du Sénégal issues du recensement de 2002 (Direction de la Prévision et de la Statistique, janvier 2004) [1]
  3. Site de la commune de Thiès : Démographie [2]

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (fr) Le chemin de fer de Thiès au Niger, Afrique occidentale française. Gouvernement général/Libr. Larose, 1931
  • (fr) Historique de la mission de Thiès (Sénégal), S.l.n.d., 1957 ?, 41 p.
  • (fr) « Le Centre national d'Éducation physique et sportive de Thiès (CNEPS) », Sénégal d'Aujourd'hui, décembre 1967, p. 11-13
  • (fr) Papa Djibril Ba, Dynamique urbaine et dysfonctionnement des réseaux d'assainissement dans la ville de Thiès, Université Gaston Berger, Saint-Louis, 2003, 129 p. (Mémoire de Maîtrise),
  • (fr) Papa Djibril Ba, Approche hydrologique des zones inondables : exemple de la ville de Thiès, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, 2005, 80 p. (Mémoire de DEA)
  • (fr) Maurice Calvet, Le Français parlé : enquête au lycée de Thiès, Centre de linguistique appliquée de Dakar, 1965
  • (fr) Moustapha Diallo, Évolution de la propriété foncière dans le cercle de Thiès du milieu du XIXe siècle à 1920, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 1995, 41 p. (Mémoire de DEA)
  • (fr) Mamadou Diédhiou, Le site préhistorique de Jakk-Mbodoxaan (Thiès). Approche typologique, Dakar, Université de Dakar, 1985, 162 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) Aminata Diena, La vie politique dans la ville de Thiès 1946 à 1962, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 1993, 72 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) Samba Diouf, L’évolution commerciale de la ville de Thiès au Sénégal : de la période coloniale à nos jours, Paris, Université de Paris, 1980, 57 p. (Mémoire de Maîtrise).
  • (fr) Samba Diouf, La ville de Thiès (Sénégal). Croissance démographique et démesure spatiale d’une ville moyenne en pays sous-développé, Toulouse, Université de Toulouse, 1980, 377 p. (Thèse de 3e cycle).
  • (fr) Idrissa Fall, Le rôle et l’impact des fortifications dans la conquête française du Sénégal pendant la seconde moitié du XIXe siècle : le cas du fort de Thiès, Dakar, Université de Dakar, 1983, 132 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) Josse, « Thiès, plaque tournante du trafic ferroviaire de l'AOF », Bulletin d'information de l'AOF, n° 124, 15 février 1952, p. 9-14
  • (fr) Khoudia Mbaye, L’évolution récente de la ville de Thiès, Dakar, Université de Dakar, 1980, 54 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) Biram Ndour, Thiès. De la création coloniale au début du XXe siècle. Le développement d’un centre de colonisation 1864-1925, Paris, Université de Paris VII, 1978, 155 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) Guy Quérec, La population urbaine au Sénégal. La ville de Thiès et sa région, Dakar, Université de Dakar, 1968, 2 fascicules, 167 p. + annexes (Dipôme d’Etudes Supérieures)
  • (fr) Georges Savonnet, Thiès et sa banlieue, 1954
  • (fr) Georges Savonnet, Une Ville neuve du Sénégal : Thiès, Les Cahiers d'Outre-mer (s.d.)
  • (fr) Georges Savonnet, Etude morphologique de la côte de Thiès (Sénégal),1954
  • (fr) Georges Savonnet, La Ville de Thiès : étude de géographie urbaine, Centre IFAN, 1955
  • (fr) Sidi Sissokho, Étude des rapports entre les Noon de Thiès et la ville de Thiès : 1890-1990. Repli socio-culturel, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 1991, 93 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) M. J.-C. Tall, « Les chantiers de Thiès, ou réflexion sur les marchés publics » , Wal Fadjri, 9 décembre 2005

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail du Sénégal Portail du Sénégal
Ce document provient de « Thi%C3%A8s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thies de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thies — ist: ein (nord )deutscher Vorname als Verkürzung von Matthias eine senegalesische Stadt, siehe Thiès Thies ist der Familienname folgender Personen: Erich Thies (* 1943), deutscher Hochschullehrer und Wissenschaftsmanager Heinrich Thies… …   Deutsch Wikipedia

  • Thiès — (pronunciado “chess , wolof: Cès) es una ciudad de Senegal. Se estima la tercera en población del país con una estimación de 320.000 habitantes en 2005. Se encuentra 60 km al este de Dakar, en la carretera N 2 y es nudo ferroviario de las líneas… …   Wikipedia Español

  • Thiès —   [tjɛs], Stadt in Westsenegal, 70 km östlich von Dakar, 216 400 Einwohner; Verwaltungssitz der Region Thiès; katholischer Bischofssitz; polytechnische Fachhochschule, Institut für landwirtschaftliche Entwicklung; Zentrum eines dicht besiedelten …   Universal-Lexikon

  • Thiès — v. du Sénégal, à l E. de Dakar, sur la voie ferrée Dakar Saint Louis; 185 000 hab.; ch. l. de la région du m. nom. Commerce (arachides). Industries textiles. Traitement des phosphates de Taïba …   Encyclopédie Universelle

  • Thies — Surtout porté dans la Moselle, c est une forme courte de Matthias, Matthieu, également écrite Thiess, Thiesse, Thiese. Avec génitif : Thiesen, Thiessen …   Noms de famille

  • Thiès — 14°47′26″N 16°55′29″O / 14.79056, 16.92472 …   Wikipédia en Français

  • Thiès — Infobox Settlement official name = PAGENAME other name = native name = nickname = settlement type = Town motto = imagesize = 300px image caption = Thies city centre flag size = image seal size = image shield = shield size = image blank emblem =… …   Wikipedia

  • Thiès — 14.790555555556 16.924722222222 Koordinaten: 14° 47′ N, 16° 55′ W …   Deutsch Wikipedia

  • Thiès — ▪ Senegal       city, west central Senegal. Situated 35 miles (56 km) east of Dakar, it is an important transportation centre, serving as the junction of the eastern Dakar Niger River railway and the northern rail and road systems. This central… …   Universalium

  • Thies — 1 Admin ASC 1 Code Orig. name Thiès Country and Admin Code SN.07 SN 2 Admin ASC 2 Code Orig. name Thiès Country and Admin Code SN.07.2244804 SN …   World countries Adminstrative division ASC I-II


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.