Théâtre Pigalle


Théâtre Pigalle

48° 52′ 43″ N 2° 19′ 58″ E / 48.8787, 2.3328

Le Théâtre Pigalle était un théâtre parisien situé 10-12 rue Pigalle dans IXe arrondissement.

Historique

Propriété d'Henri de Rothschild, le baron laisse à son fils Philippe de Rothschild la coordination de la construction du théâtre. L'ambition est de construire le théâtre le plus moderne du monde. Le chantier nécessite quatre années de travaux. La salle a une capacité de 1100 places[1].

La direction artistique est confiée à André Antoine, la direction administrative à Gabriel Astruc.

Le théâtre est inauguré le 20 juin 1929. Sacha Guitry compose la pièce d'ouverture Histoires de France avec Jean Périer, Samson Fainsilber, Louis Gauthier, Jacques Grétillat, Romuald Joubé, Pierre Magnier, Yvonne Printemps, Carletta Conti et Sacha Guitry.

Deux mois après, Gaston Baty succéde à André Antoine en désaccord avec les Rothschild. Il présente Feu du ciel de Pierre Dominique. Puis Gabriel Astruc présente l'opérette de Johann Strauss, La chauve-souris. Le théâtre accueille ensuite des compagnies de théâtre étrangères : le Théâtre Japonais de Tokujiro Tsutsuli, le Théâtre Kamerny d'Alexandre Taïrov, le Théâtre Mayerhold, Ruggero Ruggieri, Max Reinhardt.

Louis Jouvet dirige la salle pendant deux années et présente avec succès Donogoo Tonka de Jules Romains le 8 octobre 1930, puis en 1931 Judith de Jean Giraudoux.

En avril 1932, le théâtre projette des films de cinéma. En novembre 1933, retour de La Chauve-Souris dans une mise en scène Max Reinhardt.

En 1936, Gustave Quinson prend la direction pour une année. Il propose Europe de Maurice Rostand, La vie est si courte de Léopold Marchand, Saint-Alphonse d'Henri Falk, L'Auberge du chat coiffé opérette d'André Barde et Alfred Lavauzelle, musique Joseph Szulc.

En 1938, Raymond Rouleau tente sans succès l'expérience du Théâtre de Minuit avec la pièce Virage dangereux de John Boynton Priestley. Puis Jane Marnac monte sans succès Femmes de Clare Boothe dans une adaptation de Jacques Deval.

En 1938, Pierre Dux, Fernand Ledoux et Alfred Adam, ouvrent un cours de théâtre dans un studio au dernier étage du Théâtre Pigalle.

En 1944, Le Portier du paradis avec Michel Simon. L'année suivante, Le Fleuve étincelant de Charles Morgan mise en scène André Certes. En 1946, revue Folies Montmartre.

Direction de Georges Douking en 1947, puis André Certes.

Après l'échec de Thermidor de Claude Vermorel en 1948, le théâtre ferme ses portes. Il est vendu en 1958, un garage automobile est construit à la place.

Programmation

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Théâtre Pigalle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Théâtre des Mathurins — Le théâtre des Mathurins, rue des Mathurins (Paris 8e) …   Wikipédia en Français

  • Théâtre 13 — Lieu Paris Coordonnées 48° 49′ 43″ Nord    &# …   Wikipédia en Français

  • Théâtre Antoine — Simone Berriau Le théâtre Antoine en 2007 Type Théâtre Lieu …   Wikipédia en Français

  • Théâtre Déjazet — Type Théâtre Coordonnées 48° 51′ 58″ Nord      …   Wikipédia en Français

  • Théâtre Hébertot — Le théâtre Hébertot en juillet 2006 Lieu Paris …   Wikipédia en Français

  • Théâtre La Bruyère — Lieu Paris Coordonnées 48° 52′ 44″ Nord   …   Wikipédia en Français

  • Théâtre Les Déchargeurs — Lieu Paris Coordonnées 48° 51′ 35.1″ Nord …   Wikipédia en Français

  • Théâtre Montparnasse — Le théâtre en juillet 2011 Type Théâtre …   Wikipédia en Français

  • Théâtre Mouffetard — Entrée du théâtre Type Théâtre Lieu …   Wikipédia en Français

  • Théâtre Paris-Villette — Type Salle de spectacles Théâtre Lieu Paris Coordonnées …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.