Tour CN


Tour CN
Tour CN
Toronto - ON - Toronto Harbourfront7.jpg
Localisation
Coordonnées 43° 38′ 33″ N 79° 23′ 14″ W / 43.6425, -79.387143° 38′ 33″ Nord
       79° 23′ 14″ Ouest
/ 43.6425, -79.3871
  
Pays Drapeau du Canada Canada
Localité Toronto
Flag of Ontario.svg Ontario
Présentation
Construction 1973 - 1976
Usage(s) Observation, télécommunication, attraction, restaurant
Hauteur
Hauteur de l'antenne 553,3 m
Hauteur du toit 457 m
Hauteur du dernier étage 446 m
Détails
Nombre d'étages 147
Volume 40.524 m³
Nombre d'ascenseurs 6
Personnes en rapport
Architecte(s) John Andrews en association avec WZMH Architects

Géolocalisation sur la carte : Ontario

(Voir situation sur carte : Ontario)
Tour CN

Géolocalisation sur la carte : Toronto

(Voir situation sur carte : Toronto)
Tour CN

La Tour CN (en anglais CN Tower), officiellement, la Tour nationale du Canada est une tour de 553,33 mètres située dans le centre de Toronto, au Canada, qui est devenue l'emblème de cette ville. La tour est parfois appelée la Tour du Canadien National car la compagnie ferroviaire du Canadien National (CN) était le propriétaire de la tour.

Elle a été construite en 1976 par le Canadien National (CN) qui désirait montrer la force de l'industrie canadienne en construisant le plus haut édifice du monde. Originellement prévue comme une antenne pour la radio et la télévision, elle est aujourd'hui une des principales attractions touristiques de Toronto. En 1995, la Société immobilière du Canada a acheté la tour. Cette société de la Couronne l'a depuis renommée Tour nationale du Canada, une appellation moins courante que tour CN.

Les touristes peuvent accéder à une plate-forme comportant plusieurs niveaux entre 342 m et 351 m d'altitude : un restaurant, une plate-forme d'observation à l'air libre, ainsi qu'un plancher transparent.

Le Sky Pod (une petite plate-forme qui se trouve bien au-dessus de l'étage principal d'observation) est situé à 447 m, et est jusqu'en 2008, date d'inauguration du Centre mondial des finances de Shanghai, le plus haut poste d'observation ouvert au public au monde. Accéder au Sky Pod se fait en payant un supplément.

D'après le Livre Guinness des records, la Tour CN était « la plus haute structure autoportante du monde ». Le 13 septembre 2007, le Burj Khalifa dépasse la Tour CN, ce qui lui fait perdre son titre de plus haute structure autoportante du monde. La tour CN de Toronto reste tout de même le 3e plus haut édifice.

La Tour CN fait partie des sept merveilles du monde moderne, selon l'American Society of Civil Engineers. Elle appartient aussi à la Fédération des grandes tours du monde.

Sommaire

Histoire

Le projet de la Tour CN date de 1968, quand la Canadien National (CN) propose de construire une large plateforme de communication télévisuelle et radiophonique pour desservir la région de Toronto, et par la même occasion démontrer la force industrielle canadienne - et de CN en particulier. Ce projet évolua au cours des années et devint officiel en 1972. La tour devait faire partie du Métro Centre, un grand projet en développement au sud de Toronto, remplaçant une partie des voies de chemins de fer devenues redondantes par la construction de nouveaux réseaux extra-urbains.

À cette période la population de Toronto augmentait fortement. À la fin des années 1960 et au début des années 1970, des gratte-ciel furent construits dans le centre ville - notamment le First Canadian Place - la propagation des ondes radio en était affectée. La solution fut d'élever une antenne de diffusion plus haute que les gratte-ciel, au sommet d'une une tour haute d'au moins 300 mètres.

Construction

Ouverture

Structure

La Tour CN a été construite à partir de béton armé très solide. C'est la plus haute structure de béton au monde. La partie haute de la tour est à base d'acier comme l'antenne et l'observatoire. Sa structure bétonnée a été réparée avec du béton suite à des dégradations dues aux températures.

Utilisation

La Tour CN a été et continue à être employée comme tour de communications pour un certain nombre de différents médias, et par de nombreuses compagnies

Éclairage

La tour CN est illuminée à la tombée de la nuit, soit en soirée et durant toute la durée de la nuit. Le système d'éclairage initial de la tour, composé d'ampoules à incandescence, a été entièrement remplacé en 1997 par un ensemble de diodes électroluminescentes (DEL) à basse consommation[1]. Ce nouveau système, composé de 1 330 DELs permettant de produire 16 millions de couleurs, offre une plus grande flexibilité dans les variétés d'éclairages de la tour : l'éclairage de chacune des DELs peut être individuellement piloté par un ordinateur central[1]. Ainsi, les thématiques d'éclairages changent en fonction des saisons et des événements, les couleurs standard programmées étant le rouge et le blanc, couleurs du drapeau du Canada; par exemple, la tour est illuminée des couleurs du drapeau arc-en-ciel durant la semaine de la fierté homosexuelle à la fin du mois de juin, tandis qu'elle est éclairée en orange lors des festivités d'Halloween à la fin du mois d'octobre[1]. Le premier jour de l'hiver, elle est éclairée en blanc et bleu, et durant le réveillon du Jour de l'an, un éclairage spécial est programmé. Durant la saison des migrations, du 22 septembre au 30 octobre, la tour est en partie éteinte et l'intensité de l'éclairage est réduit, afin de ne pas perturber les oiseaux[1].

Préoccupations

Incendie

Chute de glace

Impact environnemental

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.
De nombreux oiseaux perturbés, attirés et/ou éblouis par l'éclairage des immeubles et de la tour CN se tuent en percutant les parois ou les infrastructures (antennes, cables)

La Tour, comme le reste de la ville, a été construite sur un important corridor de migration d'oiseaux. Un problème pour partie quantifié est celui de l'éclairage nocturne qui à Toronto semble responsable d'un grand nombre de collision de ces oiseaux avec des surfaces vitrées, antennes ou superstructures construites. Ce phénomène, souvent désigné par le nom de pollution lumineuse a des impacts qui dépassent de loin ceux du roadkill, qui est dense en ville. Le programme Fatal Light Awarness Program (FLAP) a en effet collecté près de 3 000 cadavres d'oiseaux aux pieds des tours de Toronto en un an, notamment aux pieds de la Tour du CN. À ce nombre de cadavres, il faudrait ajouter les nombreux oiseaux blessés qui se sont cachés pour mourir, ou ceux emportés par des chats ou des rats avant d'avoir pu être comptés. Par extrapolation, le programme FLAP estime de un à dix millions le nombre d'oiseaux migrateurs qui sont tués annuellement par collision avec des immeubles à Toronto. La fourchette est large, car on ignore le nombre d'oiseaux blessés par rapport à celui de ceux qui sont tués sur le coup, et combien parmi eux s'en remettront. D'autres études faites à Chicago ont montré que l'extinction des lumières de bureaux la nuit réduisait le nombre des collisions de 83 %, et on sait que depuis que l'on éclaire le fût des phares, les oiseaux ne sont plus attirés ni tués par millions comme ils l'étaient avant, attirés par les puissantes lampes tournantes.

La pollution électromagnétique, à laquelle contribuent les grandes antennes, est souvent évoquée, mais sans pour autant qu'un consensus scientifique clair soit établi sur l'importance de ses impacts sur la santé humaine et sur celle des animaux.[non neutre]

Records

La Tour du CN est le 3eme édifice le plus haut dans le monde. Elle est aussi la deuxième tour autoportante la plus haute dans le monde.

Galerie

Notes et références

a. c’est-à-dire n’ayant pas besoin de support autre que ses propres fondations pour la soutenir, contrairement aux mâts de télétransmission, retenus par des haubans.

  1. a, b, c et d Site officiel de la tour CN, « Illumination de la Tour CN »


Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par Tour CN Suivi par
Tour Ostankino, Moscou, Russie
Plus haute structure autoportantea du monde
1976 à 2007
Burj Khalifa, Dubaï, Émirats arabes unis


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tour CN de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tour — tour …   Dictionnaire des rimes

  • tour — 1. (tour) s. f. 1°   Bâtiment élevé, rond ou à plusieurs faces, qui servait autrefois à fortifier l enceinte des villes, des châteaux, etc. •   Les tours étaient carrées : chaque côté de la tour avait vingt pieds de largeur, SACI Bible, Judith, I …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tour du CN — Tour CN 43° 38′ 33″ N 79° 23′ 14″ W / 43.6425, 79.3871 …   Wikipédia en Français

  • Tour du cn — Tour CN 43° 38′ 33″ N 79° 23′ 14″ W / 43.6425, 79.3871 …   Wikipédia en Français

  • Tour 66 — Tournée de Johnny Hallyday Début de la tournée 8 mai 2009 Fin de la tournée 22 novembre 2009 Producteur(s) de la tournée Jean Claude Camus Titres de la tournée …   Wikipédia en Français

  • Tour — (franz. le tour: die Rundreise) wird als Begriff verwendet für Ortsveränderungen größeren Ausmaßes und für Bewegungen, deren Ausgangs und Zielort in der Regel identisch sind. Davon abgeleitet ist das Adverb retour („gleichen Weges zurück“).… …   Deutsch Wikipedia

  • Tour D2 — Localisation Coordonnées 48° 53′ 25″ N 2° 14′ 52″  …   Wikipédia en Français

  • Tour d'Aï — Blick von Berneuse auf den Tour d Aï Höhe 2 332 m ü. M …   Deutsch Wikipedia

  • Tour T1 — Usage(s) Bureaux Localisation La Défense (Courbevoie) Dates 2008 Hauteur …   Wikipédia en Français

  • Tour 89 — Tournée de Mylène Farmer Début de la tournée 11 mai 1989 Fin de la tournée 8 décembre 1989 Producteur(s) de la tournée Thierry Suc et Laurent Boutonnat Titres de la tournée …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.