Traite de Tilsit


Traite de Tilsit

Traité de Tilsit

Entrevue des deux empereurs au milieu du Niemen - Peinture d'Adolphe Roehn

Le premier traité de Tilsit (petite ville de Prusse-Orientale devenue aujourd'hui Sovetsk en Russie) a été signé en secret le 7 juillet 1807 par le tsar Alexandre Ier et l'empereur Napoléon Ier. Le traité met fin à la guerre de la quatrième coalition européenne contre la France.

Le 25 juin 1807, les deux souverains se sont rencontrés pour la première fois à proximité, sur un bateau au milieu du Niémen. Alexandre Ier, venant d’être battu à Friedland le 14 juin 1807, souhaite gagner du temps dans la guerre contre les Français. De son côté, Napoléon, au sommet de sa gloire, espère en finir avec la résistance du Royaume-Uni en associant la Russie au blocus continental destiné à ruiner l'économie britannique. Les deux souverains, ainsi que les soldats, sont lassés de la guerre. Napoléon ne souhaitait pas poursuivre le conflit dans l'immensité russe tandis que le tsar craignait le réveil national polonais en cas de conflit prolongé.

En échange de son soutien de cinq années contre l'Angleterre, Napoléon laisse les mains libres au tsar pour s’emparer de la Finlande qui appartenait à la Suède et dans son projet de démembrement de l'Empire ottoman (une clause prévoit le partage des possessions turques entre la Russie et la France). La Russie promet la fermeture de ses ports au commerce britannique et même de déclarer la guerre au Royaume-Uni si ce dernier refusait son offre de médiation. Les deux souverains concluent ainsi une alliance contre les Anglais. En outre, le tsar rend Cattaro à la France et cède les îles Ioniennes.

Un second traité est signé le 9 juillet 1807. Le royaume de Prusse perd la moitié de ses territoires. Ceux situés à l'ouest de l'Elbe sont intégrés au royaume de Westphalie nouvellement fondé dont Frédéric-Guillaume III doit reconnaître le souverain, Jérôme Bonaparte, dans l'article VI du traité[1]. La Prusse doit également céder les territoires qu'elle avait gagnés à la suite des partitions de la Pologne et cela depuis le 1er janvier 1772, hormis l'Ermeland et des terres à l'ouest des territoires prussiens anciens. L'article XIV commande à la Prusse de renoncer à Dantzig qui devient une ville libre. C'est ainsi qu'est créé le Duché de Varsovie. En plus, la Prusse doit adhérer au blocus continental contre les Anglais et réduire son armée à 42 000 hommes.

Sommaire

Articles connexes

Liens externes

Sources

Notes et références

  1. (de) Walter Demel/Uwe Puschner, Deutsche Geschichte in Quellen und Darstellung. Band 6. Von der Französischen Revolution bis zum Wiener Kongreß 1789-1815, Stuttgart, 1995, p.53.
  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Trait%C3%A9 de Tilsit ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Traite de Tilsit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Traité de tilsit — Entrevue des deux empereurs au milieu du Niemen Peinture d Adolphe Roehn Le premier traité de Tilsit (petite ville de Prusse Orientale devenue aujourd hui Sovetsk en Russie) a été signé en secret le 7 juillet 1807 par le tsar Alexandre I …   Wikipédia en Français

  • Traité de Tilsit — 55°05′N 21°53′E / 55.083, 21.883 …   Wikipédia en Français

  • Traité de Tilsit du 9 juillet 1807 — Traité signé entre la France et la Prusse le 9 juillet 1807 après la paix entre la France et la Russie et mettant fin à la guerre de la quatrième coalition. Napoléon Ier donne naissance au grand duché de Varsovie en privant la Prusse de la… …   Wikipédia en Français

  • Traité de Tilsitt — Traité de Tilsit Entrevue des deux empereurs au milieu du Niemen Peinture d Adolphe Roehn Le premier traité de Tilsit (petite ville de Prusse Orientale devenue aujourd hui Sovetsk en Russie) a été signé en secret le 7 juillet 1807 par le tsar… …   Wikipédia en Français

  • Tilsit — Sovetsk (oblast de Kaliningrad) Pour les articles homonymes, voir Sovetsk. « Tilsit » redirige ici. Pour les autres significations, voir Tilsit (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Tilsit (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Tilsit (ou Tilsitt) est l’ancien nom de Sovetsk, ville de Russie ; À proximité, une entrevue entre Napoléon Ier et le tsar Alexandre Ier eut lieu,… …   Wikipédia en Français

  • tilsit — ● tilsit nom masculin En Suisse, fromage du canton de Saint Gall, à pâte dure. Tilsit (auj. Sovietsk) v. de Russie, sur le Niémen; 38 000 hab. Traité signé entre Napoléon Ier et le tsar Alexandre Ier, sanctionnant leur alliance contre l… …   Encyclopédie Universelle

  • Traite de Finkenstein — Traité de Finkenstein Napoléon reçoit l’ambassadeur de Perse au château de Finkenstein, par François Henri Mulard (1810) Le traité de Finkenstein ou Finckenstein a été conclu entre la Perse (aujourd hui l Iran) et la France au château de… …   Wikipédia en Français

  • Traité de Finckenstein — Traité de Finkenstein Napoléon reçoit l’ambassadeur de Perse au château de Finkenstein, par François Henri Mulard (1810) Le traité de Finkenstein ou Finckenstein a été conclu entre la Perse (aujourd hui l Iran) et la France au château de… …   Wikipédia en Français

  • Traité de Finkenstein — Napoléon reçoit l’ambassadeur de Perse au château de Finckenstein, François Henri Mulard (1810) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.