Transport nucleo-cytoplasmique


Transport nucleo-cytoplasmique

Transport nucléo-cytoplasmique

Sommaire

Transport à travers les pore nucléaires.

Les petites molécules (PM<40kDa) sont capables de traverser les pores nucléaires par simple diffusion. Les molécules ou les particules de plus grande taille peuvent difficilement franchir les pores. Un transport efficace nécessite l'intervention de facteurs protéiques. Ceux-ci sont appelés karyophérines et peuvent fonctionner comme importine (import de proitéines vers le noyau) ou comme exportine (export du noyau vers le cytoplasme). Les karyopérines sont des protéines de la super-famille de l'importine-β avec laquelle elle possède une certaine homologie.

Import

Les protéines (de PM> 40kDa) possédant un signal de localisation nucléaire (nuclear localization sequence : NLS) ont pour vocation d'être importé dans le noyau constitutivement ou en réponse à un signal. Il existe différents types de NLS avec des séquences consensus généralement faibles mais une de leurs caractéristiques est d'être constitués de plusieurs acides aminés basiques( par exemple lysine et arginine.) Les séquences NLS sont reconnues par des importines qui servent de transporteur à travers le pore.

Le schèma classique de l'import des protéines-NLS est le suivant : l'importine-α se lie initialement à la séquence NLS et sert d'adaptateur à l'importine-β. Le complexe importineβ-importineα-protéine-NLS peut alors diffuser à travers les pores nucléaires. Une fois à l'intérieur du noyau, l'importine-β est dissociée du complexe par une molécule de Ran-GTP. L'exportine CAS qui est liée à Ran-GTP dans le noyau, interagit alors avec l'importine-α et la dissocie de la protéine-NLS. Celle-ci est alors libérée dans le nucléoplasme. Les complexes importineβ-RanGTP et importineα-CAS-RanGTP peuvent alors diffuser vers le cytoplasme. Dans le cytoplasme, les molécules de GTP sont hydrolysées en GDP ce qui aboutit au relargage des importines α et β qui sont alors disponibles pour un nouveau cycle d'import de protéine-NLS.

Le mécanisme de sumoylation par RanBP2 participe également au passage du pore nucléaire.

Export

Articles connexes

Ce document provient de « Transport nucl%C3%A9o-cytoplasmique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Transport nucleo-cytoplasmique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transport nucléo-cytoplasmique — Sommaire 1 Transport à travers les pores nucléaires. 1.1 Import 1.2 Export 2 Articles connexes …   Wikipédia en Français

  • Acide ribonucléique messager — Pour les articles homonymes, voir messager. Synthèse et maturation de l ARN messager dans une cellule eucaryote L acide ribonucléique messager, ARN messager ou ARNm est une copie transitoire d une portion de l …   Wikipédia en Français

  • Pore nucleaire — Pore nucléaire Les pores nucléaires sont de grands complexes protéiques (poids moléculaire estimé à 125 000 kDa) traversant l enveloppe nucléaire qui est une double membrane entourant le noyau des cellules eucaryotes. Les pores nucléaires… …   Wikipédia en Français

  • Pore nucléaire — Les pores nucléaires sont de grands complexes protéiques (poids moléculaire estimé à 125 000 kDa) traversant l enveloppe nucléaire qui est une double membrane entourant le noyau des cellules eucaryotes. Les pores nucléaires permettent les… …   Wikipédia en Français

  • Polyadénylation — La polyadénylation consiste en l addition d une queue poly (A), une succession de nombreux ribonucléotides de type Adénosine (A) à l extrémité 3 des ARNm[1]. Chez les eucaryotes, cette étape s effectue dans le noyau, lors de sa maturation… …   Wikipédia en Français

  • Karyophérine — Structure d un pore nucléaire Les karyophérines sont des protéines qui assurent le transport des macromolécules biologiques, ARN ou protéines du noyau de la cellule vers le cytoplasme ou l inverse. On distingue deux classes de karyophérines, les… …   Wikipédia en Français

  • Protéine Rev — Le gène rev d HIV 1 et HIV 2 code la protéine régulatrice Rev (également appelée p19) présente notamment dans le nucléole des cellules infectées. Elle permet le transport nucléo cytoplasmique des ARNm viraux non totalement épissés (donc mal… …   Wikipédia en Français

  • Sumoylation — La sumoylation est une modification post traductionnelle aboutissant à la liaison covalente d une ou plusieurs protéines SUMO sur une lysine acceptrice d une protéine cible. À ce jour, quatre protéines SUMO ont été caractérisées (SUMO 1, 2, 3 et… …   Wikipédia en Français

  • James Darnell — Pour les articles homonymes, voir James Darnell (baseball). James Darnell James Darnell recevant la National Medal of Science en 2002 Naissanc …   Wikipédia en Français

  • HÉMATOPOÏÈSE — L’hématopoïèse – dont le nom signifie «production du sang» – est la fonction par laquelle l’organisme produit et renouvelle les éléments figurés du sang, c’est à dire les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. C’est l’un des… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.