Tribune aux harangues


Tribune aux harangues

Rostres

ForumAV.Cesar.PNG

      Aedes
Concordae
Rostres
Vicus
Tuscus
Vicus
Lugarius
Lacus
Iuturnae
Tabernae
            Novae
Tabernae
                Veteres
Senaculum
Ara Saturni
Série Rome antique


Dans la Rome antique, les Rostres (ou tribune aux harangues) servaient aux magistrats et aux orateurs pour s'adresser à la foule.[réf. nécessaire] Ce nom leur fut donné en 338 av. J.-C., lorsque le consul Caius Maenius bâtit la tribune du Comitium — la place des Comices située devant la Curie où se réunissait le peuple pour élire ses magistrats — avec les six éperons de bronze (rostra) pris aux navires ennemis de la ville portuaire volsques d'Antium au cours des guerres latines. La tribune originelle était décorée d'éléments triomphaux dont un relief provenant de l'arc de Constantin[réf. nécessaire]

Dès 54 av. J.-C., Jules César, soucieux de marquer la ville de son empreinte, commença, avec l'aide de Cicéron et d'autres alliés, à acquérir des terrains voisins du Forum Romanum — ce fait est signalé par Cicéron dans une lettre à son ami Atticus[1]. En 44 av. J.-C. il fit déplacer les Rostres d'une cinquantaine de mètres vers le sud-ouest à l'emplacement d'une tribune qui existait déjà devant le temple de la Concorde. Le but fut de les placer sur l'axe qui va de la place aux basiliques Julia et Æmilia.

C'est sur cette tribune que son corps percé de coups fut exposé le 20 mars 44. Des membres de Cicéron, assassiné le 7 décembre 43 sur l'ordre de Marc-Antoine, y furent aussi exposés. Plutarque écrivit à cette occasion [2] : « Suivant l'ordre d'Antoine, on lui coupa la tête et les mains, ces mains avec lesquelles il avait écrit les Philippiques ».

Le Rostres se situent sur le Forum Romanum, entre l'arc de Tibère et la colonne de Phocas. Cependant il existait sur le forum deux autres tribunes ayant aussi des rostres à l'usage des hommes politiques, une devant le temple des Dioscures, l'autre devant le temple de César.Le nom Rostres vient de "rostra" les éperons de navires.

Sources

  1. Att.IV, 16, 8
  2. la Vie de Cicéron, 48, 1, 3-4

Références


Voir aussi

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Rostres ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tribune aux harangues de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tribune — [ tribyn ] n. f. • trebune 1409; lat. médiév. tribuna, lat. class. tribunal → tribunal 1 ♦ Emplacement élevé où sont réservées des places, dans une église (galerie pratiquée au dessus des bas côtés; plateforme de jubé). ⇒ ambon. Tribunes d une… …   Encyclopédie Universelle

  • tribune — Tribune. subst. fem. Lieu eslevé d où les Orateurs Romains haranguoient le peuple. La tribune aux harangues, il monta sur la tribune & parla au peuple. Il se dit aussi d un certain lieu eslevé dans une Eglise où l on place ordinairement les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tribune — (tri bu n ) s. f. 1°   Lieu élevé d où les orateurs grecs et romains haranguaient le peuple. Monter à la tribune. •   La tribune aux harangues était une espèce d échafaud solidement établi et à demeure, avec un siége pour les magistrats, qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRIBUNE — s. f. Lieu élevé d où les orateurs grecs et les orateurs romains haranguaient le peuple. La tribune aux harangues. Monter à la tribune. Il monta dans la tribune, et parla au peuple.   Il se dit aujourd hui, dans les Assemblées délibérantes, d Un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TRIBUNE — n. f. Lieu élevé d’où les orateurs grecs et les orateurs romains haranguaient le peuple. La tribune aux harangues. Il monta à la tribune et parla au peuple. Il se dit aujourd’hui, dans les Assemblées délibérantes, d’un Lieu élevé, d’une sorte… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rostre — [ rɔstr ] n. m. • XIVe, repris 1730; lat. rostrum « bec, éperon » 1 ♦ Antiq. rom. Éperon de navire. ♢ LES ROSTRES : tribune aux harangues, emplacement orné de colonnes portant les éperons pris aux navires ennemis. ♢ Archit. Ornement en forme de… …   Encyclopédie Universelle

  • harangue — [ arɑ̃g ] n. f. • 1461; it. aringa, ou bas lat. harenga, frq. °hring 1 ♦ Discours solennel prononcé devant une assemblée, un haut personnage. Harangue violente. ⇒ catilinaire, philippique. Faire, prononcer une harangue. La tribune aux harangues d …   Encyclopédie Universelle

  • rostre — (ro str ) s. m. 1°   Terme d histoire naturelle. Bouche prolongée en forme de bec.    Siphon de certaines coquilles.    Avance de la partie antérieure du test de quelques crustacés. 2°   Se dit des extrémités des capuchons dans les corolles… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Rostres — 41°53′33.31″N 12°29′4.73″E / 41.8925861, 12.4846472 …   Wikipédia en Français

  • Rostres de César — Rostres Forum Romanum avant César Tabularium    &# …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.