Universite du Quebec


Universite du Quebec

Université du Québec

Université du Québec
Logo de l’Université du Québec

Siège social de l'Université du Québec

Informations
Fondation 1968
Type Université publique et d'État
Localisation Ville de Québec, Canada
Campus 54 villes du Québec
Régime linguistique Français
Président Sylvie Beauchamp
Enseignants 6 000
Étudiants 87 000
Site web www.uquebec.ca


Créée en 1968 par un acte de l'Assemblée nationale du Québec, l’Université du Québec (UQ) est le plus grand réseau universitaire au Canada. Elle a pour mission de faciliter l’accessibilité à l’enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions.

De son siège social situé dans la ville de Québec, l’Université du Québec coordonne les études offertes, par près de 6 000 professeurs et chargés de cours, aux 87 000 étudiants de ses neuf universités et écoles déployées dans 54 villes du Québec.

Sommaire

Historique

Depuis l’élection du gouvernement de Jean Lesage en juin 1960 et la publication du rapport Parent en 1963, le Québec est engagé dans un processus de renouvellement en profondeur de son système d’éducation. Les besoins d’alors sont criants : le Québec, qui ne possède que trois universités francophones en 1959, doit amorcer un rattrapage. Dès les premières années de la décennie 60, plusieurs initiatives ponctuelles serviront d’impulsion à la démocratisation de l’enseignement universitaire et à son accessibilité en région, mais il faudra attendre à 1968 pour que naisse notre nouvelle université.

En décembre 1968, la loi 88 votée à l’Assemblée nationale crée l’Université du Québec. C’est l’aboutissement de deux décennies de transformation de l’enseignement supérieur au Québec et le reflet de la conjoncture bien particulière de la fin des années 60. La loi prévoit que l’Université du Québec sera une université publique et d’État en réseau : chaque établissement y jouira d’une personnalité juridique autonome, mais fera intégralement partie d’une seule et même université. On prévoit l’ouverture en septembre 1969 des premiers campus de Montréal, de Chicoutimi et de Trois-Rivières.

Laïque, par opposition aux autres universités québécoises, et inscrite dans son milieu, l’Université du Québec est une université « nouvelle » plus encore qu’une nouvelle université. Dotée d’un triple mandat — favoriser l’accessibilité à l’éducation universitaire, réaliser la formation des maîtres et contribuer au développement scientifique et des régions d’ici — l’Université du Québec entame sa jeune existence dans une société encore en pleine ébullition.

Les établissements du réseau

Le réseau est composé de six universités, deux écoles d'études supérieures et un institut de recherche.

Les universités

Les autres établissements


TELUQ siège à Québec et possède un campus à Montréal. Depuis le 22 juin 2004, elle est officiellement rattachée à l'UQAM.

Les Presses de l’Université du Québec, en existence depuis 1973, permettent à différents auteurs, chercheurs et professeurs du réseau de l’Université du Québec de faire connaître leurs travaux.

Doctorats d’honneur

  • 1977 - Roland Giroux - Pour son importante contribution au développement social et économique du Québec
  • 1978 - Wilfrid Pelletier - Pour son éminente contribution au développement de la pédagogie musicale et à la vie musicale au Québec
  • 1978 - Armand Frappier - Pour sa contribution inestimable à la santé publique
  • 1979 - Lionel Boulet - Pour sa contribution considérable à l’organisation de la recherche en énergie électrique
  • 1979 - Jean de Granpré - Pour souligner l’apport de son action et de son oeuvre dans la vie économique du Québec
  • 1979 - Anne Hébert - Pour reconnaître la qualité exceptionnelle d’une oeuvre poétique
  • 1979 - René Lecavalier - Pour témoigner de la grande influence que son action de journaliste sportif a eu sur l’évolution culturelle de ses auditeurs
  • 1980 - Jean Gérin-Lajoie - Pour sa contribution exceptionnelle à la vie socio-économique du Québec
  • 1982 - Fernand Dumont - Pour l’ensemble de son oeuvre dans les domaines de la sociologie, de l’économie, de l’anthropologie religieuse, etc.
  • 1982 - Félix Leclerc - En raison de sa large contribution à la réputation des Québécois dans le domaine artistique
  • 1983 - André Charron - En raison de sa remarquable contribution à la collectivité québécoise
  • 1983 - Marcel Dutil - En raison de son apport significatif dans le développement industriel du Québec
  • 1983 - Pierre-Louis Mallen - Pour l’ensemble de son oeuvre littéraire
  • 1984 - Edwin Bélanger - En reconnaissance de sa contribution à la vie musicale québécoise
  • 1984 - Xavier Deniau - En reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au développement de la coopération franco-québécoise
  • 1984 - Paul Hébert - En reconnaissance de sa contribution au développement de la vie théâtrale québécoise
  • 1984 - Fernand Séguin - Pour son intérêt pour la recherche scientifique et de ses nombreux travaux de vulgarisation dans le domaine scientifique
  • 1984 - Marcel Trudel - En reconnaissance de la richesse et de la valeur scientifique et son oeuvre historique
  • 1985 - Paul-A. Audet - Pour son implication dans le domaine de l’information et sa contribution au développement de la presse écrite
  • 1985 - Raymond Blais - En reconnaissance de son engagement dans le Mouvement Desjardins
  • 1985 - Gilles Mercure - En reconnaissance de sa contribution au système bancaire canadien
  • 1985 - Pierre Péladeau - En reconnaissance de ses nombreuses réali¬sations dans le monde des affaires et de son esprit entrepreneurial
  • 1986 - Naomi Bronstein - En reconnaissance de son dévouement exceptionnel à une cause humanitaire
  • 1986 - Robert Després - Afin de souligner sa brillante carrière consacrée à servir l’administration publique
  • 1986 - Charles Terreault - Qui s’est distingué par son action dans le développement de la recherche industrielle
  • 1986 - Rafael Velasco - Pour sa remarquable contribution à l’entente entre les peuples et les universités d’Amérique
  • 1987 - Louis Quilico - En reconnaissance de sa prestigieuse carrière au niveau international
  • 1987 - Mohammed El Fasi - Afin de souligner le rôle de premier plan qu’il a joué dans l’évolution culturelle et politique du Maroc
  • 1987 - Seydou Madani Sy - En reconnaissance de sa contribution au développement du droit et de l'éducation en Afrique
  • 1988 - Guy Bertrand - Pour son rôle déterminant dans l’ouverture de l’industrie à la recherche
  • 1988 - Ludmilla Chiriaeff - Afin de souligner sa contribution remarquable à l’art du ballet au Canada
  • 1988 - Pierre-Jean Jeanniot - Afin de souligner son initiative créatrice, ses qualités exceptionnelles de gestionnaire, etc.
  • 1989 - Jean Lapointe - Pour souligner sa prestigieuse carrière au plan international et son dévouement exceptionnel à une cause humanitaire
  • 1989 - Lewis Perinbam - En reconnaissance de sa remarquable contribution au développement international
  • 1989 - Louise Brais-Vaillancourt - Pour ses qualités exceptionnelles de gestionnaire
  • 1989 - Bakary Touré - Pour souligner sa remarquable contribution au développement de l’enseignement supérieur en Afrique
  • 1992 - Juvénal Habyarimana - Pour s’être efforcé de promouvoir la cause de l’enseignement et de l’enseignement supérieur dans son pays
  • 1992 - Gilles Boulet - Afin de souligner sa contribution exceptionnelle à la coopération universitaire internationale
  • 1992 - Marcel Massé - Afin de souligner sa contribution exceptionnelle dans le domaine de la coopération et du développement international
  • 1992 - Joao Clemente Baena Soares - Afin de souligner sa contribution exceptionnelle à la promotion de la coopération internationale
  • 2000 - Maurice Boisvert - En raison de son rôle déterminant lors de la création de l’Université du Québec
  • 2003 - Mario Dufour - Pour son engagement soutenu et efficace dans le développement sociocommunautaire et la rénovation urbaine de Québec
  • 2008 - Alain Juppé - Maire de Bordeaux
  • 2008 - Frédéric Back - Peintre, illustrateur, muraliste et réalisateur de films d'animation
  • 2008 - Franco Dragone - Créateur, metteur en scène et producteur
  • 2008 - Stephen Jarislowski - Personnalité du monde des affaires et philanthrope
  • 2008 - Pierre Martin - À l'origine de la Loi sur l'Université du Québec

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de la Ville de Québec Portail de la Ville de Québec
  • Portail du Québec Portail du Québec
Ce document provient de « Universit%C3%A9 du Qu%C3%A9bec ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Universite du Quebec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Université du Québec — Informations Fondation 1968 Type Université publique et d État Régime linguistique …   Wikipédia en Français

  • Université du québec — Informations Fond …   Wikipédia en Français

  • Université du Québec — Not to be confused with List of universities in Quebec. University of Quebec Université du Québec Established 1968 Type Public university system Undergraduates available Postgraduates …   Wikipedia

  • Université du Québec — Die Université du Québec ist ein Verbund von 10 staatlichen Universitäten in der Provinz Québec (Kanada). Die Université du Québec wurde 1968 während der Révolution tranquille (der stillen Revolution) durch ein Gesetz des provinziellen Parlaments …   Deutsch Wikipedia

  • Université de Québec — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il n existe pas à proprement parler d Université de Québec. Dès lors, cette dénomination ambigüe peut faire référence à : l Université Laval,… …   Wikipédia en Français

  • Universite du Quebec a Montreal — Université du Québec à Montréal Cet article possède un paronyme, voir : Université de Montréal. UQAM …   Wikipédia en Français

  • Université du Québec À Montréal — Cet article possède un paronyme, voir : Université de Montréal. UQAM …   Wikipédia en Français

  • Université du québec à montréal — Cet article possède un paronyme, voir : Université de Montréal. UQAM …   Wikipédia en Français

  • Universite du Quebec a Rimouski — Université du Québec à Rimouski UQAR Nom original Université du Québec à Rimouski Informations Fondation 1969 Type Université publique Budget 62.8 millions $ (2008 2009)[1] …   Wikipédia en Français

  • Université du québec à rimouski — UQAR Nom original Université du Québec à Rimouski Informations Fondation 1969 Type Université publique Budget 62.8 millions $ (2008 2009)[1] …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.