Université Montpellier 2


Université Montpellier 2
Université Montpellier 2 Sciences et Techniques
Université Montpellier 2
Informations
Fondation 1969
Type Université publique
Budget 59 835 108 €
Localisation
Coordonnées 43° 37′ 55″ N 3° 51′ 55″ E / 43.6318975, 3.865299243° 37′ 55″ Nord
       3° 51′ 55″ Est
/ 43.6318975, 3.8652992
  
Ville Montpellier
Pays Drapeau de France France
Région Languedoc-Roussillon
Campus Montpellier, Nîmes, Béziers, Sète, Mende, Carcassonne, Perpignan
Direction
Président Danièle Herin
Chiffres clés
Personnel 1 895 (dont 764 non-enseignants)
Enseignants 1 131
Étudiants 15 878 (2009-2010)
Divers
Site web www.univ-montp2.fr/

L’université Montpellier 2, créée en 1970 et héritière de l’université de Montpellier créée en 1289, est le pôle Sciences de Montpellier. Les trois universités de Montpellier ont prévu de fusionner d'ici 2012 en une seule université Montpellier "sud de France".

Sommaire

Histoire

La création de l’université impériale par Napoléon Ier en 1808 provoqua l’émergence d’un certain nombre de facultés de lettres et de facultés des sciences dans les principales villes de l’Empire.

Montpellier, qui possédait déjà de longue date une faculté de médecine et une école de pharmacie mais également une Société royale des sciences, réputée, créée en 1706, voit ainsi s’ouvrir en 1810 une faculté des sciences dotée au départ de sept chaires : mathématiques transcendantes, astronomie, physique, chimie, zoologie, botanique, minéralogie. Ces chaires étaient au nombre de vingt-sept en 1960, avant la mise en place d’une nouvelle organisation de l’enseignement supérieur en 1970.

En 1879, la faculté est également présente à Sète avec la construction d’une station de biologie marine puis, douze ans plus tard, de l’Institut de botanique, toujours propriété de l’université Montpellier 2. L’Institut de chimie, créé à la même époque, est devenu l'École nationale supérieure de chimie de Montpellier en 1941 et a reçu le titre d’établissement public à caractère administratif rattaché à l'université Montpellier 2.

En 1964, elle quitte le centre-ville pour s'installer dans un campus de trente hectares, au nord de Montpellier, sur lequel sont bâtis 146 000 m2 de bâtiments pour la pédagogie et la recherche. Puis en 1973, l'IUT aménage dans un nouveau campus au nord de Montpellier de neuf hectares, celui de Nîmes est également construit. Plus récemment, deux départements d'IUT sont aménagés sur Béziers et Sète.

En septembre 2007, l'IUT de Béziers devient une composante à part entière et, en janvier 2008, l'IUFM de Montpellier devient également une composante de l'université.

Le Patrimoine

L'Institut de Botanique (rue Auguste Broussonnet)

Héritière d'un passé prestigieux dans le domaine de la botanique, l'université Montpellier 2 a conservé la propriété de l'Institut de Botanique de Montpellier (rue Auguste Broussonnet), créé en 1889 par le Professeur Charles Henri Marie Flahault, et situé à proximité du Jardin des Plantes de l'université Montpellier 1. Devenu vétuste et démoli en partie après la Seconde Guerre mondiale, la majeure partie du bâtiment date de 1956. Le bâtiment abrite encore le prestigieux Herbier, deuxième de France après celui du Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris, avec environ 4 millions d'échantillons et une importante collection de vélins de botanique due au talent de Node-Véran, des laboratoires de recherche dans le domaine de l'écologie et de la parasitologie (jusqu'en 2009); c'est également le siège du PRES Université Montpellier Sud de France.

La station de biologie marine de Sète est une propriété de l'université depuis 1879.

Les collections de l'UM2 renferment des objets encore utilisés pour la Recherche et l'Enseignement, comme l'Herbier, alors que d'autres ont seulement une valeur patrimoniale (collection de zoologie constituée d'animaux naturalisés, en bocaux..., collection d'ethnologie, instruments d'astronomie...). Elles sont dispersées dans plusieurs bâtiments et sur le site de l'Institut de Botanique. Ces collections scientifiques sont gérées et valorisées par le service général des collections de l'UM2.

Outre ces collections d'objets, l'université conserve au sein de sa médiathèque de riches collections d'ouvrages anciens imprimés, de manuscrits, et d'iconographie: c'est le cas par exemple de la bibliothèque de travail de Félix Dunal, léguée à la Faculté des Sciences en 1856; la bibliothèque de l'Institut de Botanique (déposée à la BU Sciences en 2000) et de la Station de Biologie Marine de Sète constituent également des collections importantes de ce fonds ancien. Elles sont accessibles au public sur demande motivée.

Panorama de l'université Montpellier 2

L'université Montpellier 2 (dénommée Université des Sciences & Techniques) qui regroupe près de 15 000 étudiants (rentrée 2009) est une université pluridisciplinaire dont l'enseignement et la recherche sont basés principalement sur les sciences, la chimie et la recherche technologique.

Elle dispose de :

  • 1 131 enseignants-chercheurs rattachés dont :
  • 764 personnels IATOS
  • 296 449 m² de surfaces bâties
  • 59 835 108 € de budget annuel (au 14/12/2007)
  • plus de 50 équipes de recherche, la plupart liées aux grands organismes de recherche (CNRS, INSERM, INRA, IRD, CIRAD ...) regroupées dans 10 départements.

Du point de vue administratif, elle est dotée :

  • De services généraux
    • Secrétariat général
    • Direction des Etudes et de la Vie Etudiante (DEVE)
    • Direction de la Recherche et des Etudes Doctorales (DRED)
    • Direction du Patrimoine et des Infrastructures (DPI)
    • Direction des ressources Humaines (DRH)
    • Service Communication
    • Service des relations européennes et internationales
    • Service Contentieux et Affaires Générales (SCAGE)
    • Agence Comptable
    • Services Financiers
  • De services communs et universitaires
    • Service Commun d'Enseignement des Langues (SCEL)
    • Centre Universitaire de Formation Permanente Languedoc Roussillon (Formation Continue CREUFOP)
    • Service Commun d'Actions Culturelles (SCAC)
    • Service Commun de Prévention et Promotion de la Santé (SCOPPS)
    • Service Commun de la Documentation (SCD)
    • Service Interuniversitaire de Gestion des Installations Sportives (SIGIS) en collaboration avec l'université Montpellier 1 et l'université Montpellier 3
    • Service Commun Universitaire d'Information et d'Orientation (SCUIO)
    • Centre de Formation pour l'Apprentissage (CFA)
    • Service Universitaire des Activités Physiques Sportives (SUAPS)
    • Centre de Ressources Informatiques et des Technologies de l'Information (CR2I)
    • Institut de Recherche pour l'Enseignement des Mathématiques (IREM)
    • Service Commun Hygiène et Sécurité (SCHS)

La direction de l'université Montpellier 2

Entrée de l'UM2, place Eugène Bataillon

L'équipe de direction est composée, depuis septembre 2008, de la façon suivante :

  • Danièle Herin : présidente de l'université
  • Noëlle Avard-Cardona : secrétaire générale
  • Daniel Fichot : agent comptable
  • Eric Buffenoir : vice-président du conseil d'administration (CA)
  • Christophe Iung : vice-président du conseil des études et de la vie universitaire (CEVU)
  • André Neveu : premier vice-président délégué, chargé de l'opération campus et de l'université unique
  • Damien Jouve : vice-Président étudiant de l'université
  • Nicolas Arnaud : vice-président délégué à la structuration recherche et formation
  • Sandrine Bardet : vice-présidente déléguée à la formation initiale et la vie universitaire
  • Gilles Halbout : vice-président délégué aux ressources humaines
  • Arnaud Martin : vice-président délégué à l'insertion professionnelle, la formation continue, en alternance et à distance
  • Alain Szafarczyk : vice-président délégué au patrimoine
  • Philippe Lashermes : Secrétaire général adjoint (Ressources Humaines et juridiques)
  • Yves Correc : Adjoint au Secrétaire général (Patrimoine et Infrastructures)
  • Jean-Paul Rouquier : Adjoint au Secrétaire général (Environnement, Accueil et cadre de vie)
  • Renald Caruana : chargé de mission pilotage

Composition de l'Université Montpellier 2

L'université est dotée de 7 composantes (1 UFR, 6 instituts):

L'UFR des sciences (faculté des sciences)

Logo Faculte Sciences Montp web.jpg
Couloir du bâtiment 4, salle des travaux pratiques de biologie

L'UFR des sciences est situé sur le campus principal (Place Eugène Bataillon), au nord de Montpellier ainsi qu'une antenne de recherche (rue de la Galéra), situé dans le campus de Saint-Priest.

  • Directeur de l'UFR : Gilles Halbout
  • Nombre d'étudiants : 7 195 (dont 930 étudiants-chercheurs)
  • Nombre d'enseignants rattachés : 486
    • Professeurs d'universités : 143
    • Maîtres de conférences : 274
    • Autres enseignants (8 PRAG, 28 ATER, ...) : 69

L'UFR des sciences est divisée en 9 départements :

  • Biologie-écologie (BE)
  • Biochimie-physiologie (BP)
  • Chimie
  • Électronique-électrotechnique-automatique (EEA)
  • Informatique
  • Mathématiques
  • Mécanique
  • Physique
  • Sciences de la terre et de l'environnement (STE)

L'IUFM de l'académie de Montpellier

ANN PHOTO 1141 1177420649.jpg

L'institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) de Montpellier est situé à Montpellier (2 place Marcel Godechot) et possède 4 antennes délocalisées : à Mende (Avenue du Père Coudrin), à Nîmes (62, rue Vincent Faïta), à Carcassonne (122, avenue du Général Leclerc) et Perpignan (3 avenue Alfred Sauvy)

  • Directeur de l'institut : Patrick Demougin
  • Nombre d'étudiants : 2 884
  • Nombre d'enseignants rattachés (formateurs) : 177 dont :
    • Professeurs des universités : 7
    • Maître de conférences : 32
    • Professeurs agrégés (PRAG) : 67
    • Professeurs certifiés (PRCE) : 52
    • Professeurs des écoles : 16
    • ATER : 3
  • Nombre de personnels IATOSS rattachés : 116

L'IUT de Montpellier

Logoiut.jpg
L'IUT de Montpellier (Avenue d'Occitanie)

L'IUT de Montpellier est situé au nord de Montpellier (Avenue d'occitanie) ainsi qu'une antenne délocalisée à Sète (Chemin de la poule d’eau, carrefour de l’Europe)

  • Directeur de l'Institut : Philippe Pierrot
  • Nombre d'étudiants : 2 163 (dont 167 sur Sète)
  • Nombre d'enseignants rattachés : 163 dont :
    • Professeurs des universités : 20
    • Maîtres de conférence : 91
    • Professeurs agrégés (PRAG) : 26
    • Professeurs certifiés (PRCE) : 19
    • Autres enseignants (ATER, Lecteurs ...) : 7
  • Nombre de personnels IATOSS rattachés : 79

L'IUT de Nîmes

Nimes.jpg
L'IUT de Nîmes (rue Jules Raimu)

L'IUT de Nîmes est situé à l'ouest de Nîmes (rue Jules Raimu)

  • Directeur de l'Institut : Salam Charar
  • Nombre d'étudiants : 1 200
  • Nombre d'enseignants : 85
    • Professeurs des universités : 11
    • Maîtres de conférences : 34
    • Professeurs agrégés (PRAG) : 22
    • Professeurs certifiés : 12
    • Autres enseignants : 6
  • Nombre de personnels IATOSS rattachés : 48

L'IUT de Béziers

Logo-iutbeziers-couleur-1280x640.jpg

L'IUT de Béziers est situé à l'ouest de Béziers (quai du Port Neuf)

  • Directeur de l'Institut : Yves Moreau
  • Nombre d'étudiants : 468
  • Nombre d'enseignants rattachés : 28
    • Professeurs des universités : 3
    • Maîtres de conférences : 13
    • Autres enseignants (7 PRAG, 3 PRCE, 1 ATER, 1 Lecteur) : 12
  • Nombre de personnels IATOSS rattachés : 21

En juillet 2011 l'IUT déménagera vers la "Place du 14 Juillet", sur un campus deux fois plus grand, plus proche du restaurant universitaire et de la médiathèque André Malraux.

Polytech'Montpellier

LogoPolytech.jpg

Polytech'Montpellier (anciennement ISIM) est situé sur le campus principal (Place Eugène Bataillon), au nord de Montpellier.

  • Directeur de l'Institut : Serge Pravossoudovitch
  • Nombre d'étudiants : 1 236
  • Nombre d'enseignants rattachés : 112
    • Professeurs des universités : 46
    • Maîtres de conférences : 50
    • Autres enseignants (8 PRAG, 4 PRCE, 4 ATER) : 16
  • Nombre de personnels IATOSS rattachés : 49

L'IAE de Montpellier

LogoIAE-Pantone.jpg
Le bâtiment de l'IAE (campus principal, Place Eugène Bataillon)

l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE), est situé sur le campus principal (Place Eugène Bataillon), au nord de Montpellier.

  • Directeur de l'Institut : Eric Stephany
  • Nombre d'étudiants : 732
  • Nombre d'enseignants rattachés : 16
    • Professeurs des universités : 4
    • Maîtres de conférences : 9
    • Autres enseignants (2 PRAG, 1 PRCE) : 3
  • Nombre de personnels IATOSS rattachés : 15

Formation et recherche

Recherche

L’institut de génomique fonctionnelle, abritant notamment l'institut fédératif de recherche (IFR 3) Communication Cellulaires Normales et Pathologiques co-habilité avec l'UM1, le CNRS, l'INSERM et le CHU qui regroupe 21 équipes de recherche

L'Université Montpellier 2 est composée d'une cinquantaine d'équipes de recherche dont, la plupart, sont des UMR liées avec des centres de recherche tels que le CNRS, l'INRA, l'IRD, l'INSERM, le CIRAD et le CEA.

Les équipes de recherche sont regroupées dans 10 départements qui fédèrent les différents laboratoires [1]:

  • Agroressources et Procédés Biologiques et Industriels
  • Biodiversité-Evolution-Environnement
  • Biologie Santé
  • Chimie
  • Institut de Physique de Montpellier
  • Mathématiques
  • Mécanique et génie civil
  • Sciences de Gestion
  • Sciences de la Terre, de l’Eau de l’Environnement de Montpellier (T2E)
  • Sciences et Technologies de l'Information, de la Communication et des Systèmes


Les chiffres :

  • plus de 3 000 publications dans des revues internationales de haut niveau par an
  • plus de 1 500 communications dans des congrès scientifiques nationaux et internationaux par an
  • plus de 300 thèses soutenues par an
  • 25 à 30 brevets initiés par an

Scientométrie

L'université Montpellier 2 est classée 275e au classement mondial des écoles et universités effectué en 2008 par la Jiao Tong University de Shanghai (Academic Ranking of World Universities). Elle y est classée dans la fourchette 80-124 des meilleures universités européennes, et la fourchette 6-14 des meilleures école/universités françaises.

Elle est classée 826e (25e française) au classement « Ranking Web of World Universities » qui classe 6 000 établissements selon le volume et la qualité de leurs publications électroniques.

Vie étudiante

Évolution démographique

Évolution démographique de la population universitaire

Années 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Population 12 708[2] 12 461[3] 11 915[4] 12 122[5] 12 193[6] 12 408[7] 12 490[8] 12 383[9]
Années 2008 2009 2010 - - - - -
Population 14 714[10] 15 347[11] 14 671[12] - - - - -

Vie associative

La Maison des Etudiants à l'entrée de l'UM2 (Place Eugène Bataillon)

L'université dispose de nombreuses associations étudiantes qui disposent pour la plupart de locaux au sein de des différents campus.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Références

  1. Pôles de formation et de recherche
  2. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2001, Imprimerie nationale, p. 161, (ISBN 2-11-092136-6), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  3. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2002, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-092152-8), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  4. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2003, Imprimerie nationale, p. 155, (ISBN 2-11-093455-7), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  5. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2004, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-094345-9), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  6. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2005, Imprimerie nationale, p. 175, (ISBN 2-11-095390 X), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  7. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2006, Imprimerie nationale, p. 179, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  8. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2007, Imprimerie nationale, p. 181, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  9. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2008, Imprimerie nationale, p. 173, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  10. Daniel Vitry, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2009, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097805-9), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  11. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2010, Imprimerie moderne de l’Est, p. 173, (ISBN 978-2-11-097819-6), consulté sur www.education.gouv.fr le 17 septembre 2010
  12. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2011, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097810-3), consulté sur www.education.gouv.fr le 2 septembre 2011

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Université Montpellier 2 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Universite Montpellier 1 — Université Montpellier 1 L’Université Montpellier 1, héritière de l’université de Montpellier fondée en 1289, réunit des disciplines diverses telles que la médecine, la pharmacie, le droit, l éducation physique, les sciences économiques, l… …   Wikipédia en Français

  • Université Montpellier 1 — Informations Fondation 1969 Type Université …   Wikipédia en Français

  • Université Montpellier I — Université Montpellier 1 L’Université Montpellier 1, héritière de l’université de Montpellier fondée en 1289, réunit des disciplines diverses telles que la médecine, la pharmacie, le droit, l éducation physique, les sciences économiques, l… …   Wikipédia en Français

  • Université montpellier 1 — L’Université Montpellier 1, héritière de l’université de Montpellier fondée en 1289, réunit des disciplines diverses telles que la médecine, la pharmacie, le droit, l éducation physique, les sciences économiques, l odontologie et les sciences de… …   Wikipédia en Français

  • Universite Montpellier 2 — Université Montpellier 2 Université Montpellier 2 Sciences et Techniques Informations Fondation 1969 Type Univer …   Wikipédia en Français

  • Université Montpellier II — Université Montpellier 2 Université Montpellier 2 Sciences et Techniques Informations Fondation 1969 Type Univer …   Wikipédia en Français

  • Université montpellier 2 — Sciences et Techniques Informations Fondation 1969 Type Univer …   Wikipédia en Français

  • Université Montpellier 3 — Université Montpellier III Université Paul Valéry Montpellier III Informations Fondation 1289 : Université de Montpellier …   Wikipédia en Français

  • Université Montpellier III — Université Paul Valéry Montpellier III Informations Fondation 1289 : Université de Montpellier 1970 …   Wikipédia en Français

  • Universite Montpellier III — Université Montpellier III Université Paul Valéry Montpellier III Informations Fondation 1289 : Université de Montpellier …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.