Vendee


Vendee

Vendée (département)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vendée.
Vendée
Flag of Vendée.svg Fichier:Blason dpt fr 85 Vendée.svg
Localisation de la Vendée en France
Administration
Région Pays de la Loire
Préfecture La Roche-sur-Yon
Préfet de département Thierry Lataste
Président du
conseil général
Philippe de Villiers
Sous-préfecture(s) Fontenay-le-Comte
Les Sables-d'Olonne
Statistiques
Population totale 616 707 hab. (2009)
Densité 88 hab./km2
Superficie 7 015,53 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Cantons 31
Intercommunalités 29
Communes 282

Le département de la Vendée est un département français traversé par la rivière éponyme, affluent de la Sèvre niortaise et situé dans la région des Pays de la Loire. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 85.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Vendée.
Église Saint-Louis et Place Napoléon à la Roche-sur-Yon

Le territoire de la Vendée était probablement occupé dans l'Antiquité par le peuple gaulois des Ambilatres ou Ambiliates. Il fut rattaché au territoire des Pictons par Auguste vers 16 av. J.-C.

Partie nord de l'Aquitaine, ce territoire devint ensuite la partie basse du Poitou (Bas-Poitou). Richelieu, évêque de Luçon évoque l'évêché « le plus crotté de France ». Le Bas-Poitou se trouve au cœur des conflits des guerres de religion aux XVIe siècle et XVIIe siècles en raison d'une forte présence protestante dans la moitié Est du département. Une répression forte contraint les protestants à la conversion ou l'exil. Cette influence a souvent été sous-estimée par la suite. La carte de la Vendée contre-révolutionnaire catholique recouvre en partie celle du Bas-Poitou huguenot[1].

Le département a été créé au début de la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province du Poitou (Bas-Poitou), de l’Île de Noirmoutier et de 16 communes des Marches de Bretagne (et de l'évêché de Nantes moins la paroisse poitevine de Remouillé, rattachée au tout nouveau département de la Loire-Inférieure).

Son chef-lieu fut d'abord fixé à Fontenay-le-Comte.

La Vendée est célèbre dans l'Histoire de France pour les guerres qui portèrent son nom durant la Révolution. Elle vit en effet s'affronter paysans insurgés (les Blancs) et armées révolutionnaires (les Bleus) pendant plusieurs années, en un conflit qui fut la cause de centaines de milliers de morts et qui marqua durablement l'imaginaire vendéen. Il faut toutefois dissocier pour partie le territoire de la Vendée militaire (guerre de Vendée) qui s'étend dans les bocages (cf Massif armoricain) du Sud de la Loire (Sud de la Bretagne, Sud de l'Anjou et un grand quart Nord-Ouest du Poitou avec Cholet pour épicentre), du département de la Vendée basé et conçu à partir du Bas-Poitou.Il faut aussi dissocier les Vendéens des Chouans, la Chouannerie étant au Nord de la Loire.

Napoléon Ier choisit en 1804 le site plus central de La Roche-sur-Yon pour y établir le nouveau chef-lieu, auquel il donna son nom.

Le passé de la Vendée est interprété chaque été au Puy du Fou.

L'« Historial » de la Vendée, musée situé aux Lucs-sur-Boulogne, bourg qui fut dévasté par les colonnes infernales du général Turreau sous la Terreur, a ouvert en juin 2006 et retrace l'Histoire de la Vendée de la Préhistoire à nos jours et accueille des expositions temporaires.. Sur le même site, le Mémorial de la Vendée rend hommage aux victimes des Guerres de Vendée.

Géographie

Article détaillé : Géographie de la Vendée.
Carte générale de la Vendée

La Vendée fait partie de la région administrative des Pays de la Loire.

Elle est limitrophe des départements de la Loire-Atlantique au nord, de Maine-et-Loire au nord-est, des Deux-Sèvres à l'est et de la Charente-Maritime au sud. Elle est bordée par l'océan Atlantique à l'ouest.

Climat

Article détaillé : Climat de la Vendée.

Économie

Article détaillé : Économie de la Vendée.

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Vendée.

Les habitants de la Vendée sont les Vendéens. On les surnomme souvent les « Ventres à Choux » :

Certains expliquent ce surnom par de prétendues anecdotes rapportées des guerres de Vendée. À cette époque, lorsque les Vendéens en embuscade apercevaient un groupe de soldats républicains, le cri de « Ventre à choux » faisait coucher les combattants dans les sillons de choux qui les dissimulaient jusqu'au moment de l'attaque.

D'autres assurent que les troupes républicaines ont été fort surprises en s'emparant des bébés vendéens pour les exterminer de constater qu'ils avaient sur le ventre une sorte de pansement constituée de feuilles de choux. Les feuilles de choux étaient utilisées par les mères pour la cicatrisation du nombril. Le chou est astringent.

On peut aussi y voir une expression de dédain ("l'identité du citadin nantais s'élabore entre autres en regard du « ventre-à-choux » vendéen, du campagnard") envers une population rurale ayant l'habitude de consommer le chou à une époque où ce végétal était destiné essentiellement aux bétails.

Une explication plus plausible est proposée par le site troospeanet.com, elle est la suivante : Au début du XXe siècle, beaucoup de vendéens du bocage émigrèrent vers la Charente. Les fermes de Charente manquaient en effet de main d'œuvre. Les vendéens apportaient avec eux leur bétail et leurs modes de cultures. Et parmi celles-ci, le fameux "choux fourrager", dont ils plantaient de grandes quantités pour leurs bovins. Les Charentais supputèrent que ce devait être là une de leurs principales sources d’alimentation... " des ventres à choux, ces gens-là."

Culture

Article détaillé : Culture en Vendée.

Il existe plusieurs groupes de musique traditionnelle comme Arbadétorne, le Duo Bertrand ou Ecclerzie, formés de sonneurs de veuze (cornemuse du Sud de la Bretagne et du Marais Breton-vendéen) de vielle à roue et autres instruments.

Les guerres de Vendée est le sujet de Quatrevingt-treize, la dernière nouvelle de Victor Hugo.

Dans les écrits de Karl Marx portant sur les luttes révolutionnaires dans divers pays, l'auteur utilise le terme "une Vendée" pour désigner "un foyer d'activités contre-révolutionnaires persistantes".

Gastronomie

S'il est difficile de parler de gastronomie vendéenne, il existe cependant plusieurs plats traditionnels. Le plus célèbre est composé de jambon de pays et de mogettes (haricots blancs). Ce jambon cru est servi en tranches épaisses, grillées. On trouve aussi les "caillebottes" (lait caillé) ou bien encore le "préfou", un pain baguette garni de beurre aillé et servi chaud. En bord de mer, les poissons et fruits de mer sont assez nombreux : moules, crevettes, anchois, bar, sole, maquereau... La station balnéaire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie est notamment connue pour ses fameuses sardines. Quelques plats mijotés sont typiques de la région comme le ragoût de Margates (seiches).

Langue

La langue est le poitevin ou patois vendéen ou encore parlange dont le premier dictionnaire est celui de Charles Mourain de Sourdeval publié en 1847. Le parlange est encore vivace, surtout dans les campagnes. Cependant, de nos jours il se limite sutout à de simple expressions et est souvent dérivé du français courant. Des cours de patois traditionnel sont dispensés par Michel Gautier à l'association La Soulère.

Tourisme

Article détaillé : Tourisme en Vendée.

La Vendée accueille près de trois millions de touristes chaque année, ce qui en fait le premier département touristique de la façade atlantique et le deuxième de France. Cette activité s'est développée principalement sur la côte mais également dans le Bocage (Cinéscénie et Grand Parc du Puy du Fou) et dans le Sud-Vendée ( Venise verte )ou encore la ville de La Roche-sur-Yon

Communes ayant plus de 10% de résidences secondaires

Selon le recensement général de la population du 8 mars 1999, 29.4 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes de la Vendée dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.

Politique

Article détaillé : Politique de la Vendée.
CG Vendée.png

Philippe de Villiers préside le conseil général depuis 1988. Il est également parlementaire européen, et président du Mouvement pour la France. Il a soutenu un grand nombre d'initiatives locales en Vendée, dont notamment la création du Puy du Fou et la participation du conseil général au Vendée Globe, ainsi que le désenclavement routier.

L'ancien maire de la La Roche-sur-Yon, Jacques Auxiette, membre du Parti socialiste est devenu président du Conseil régional des Pays de la Loire. Actuellement, le maire de La Roche-sur-Yon est Pierre Regnault, également socialiste.

En Vendée, le clivage gauche/droite s'enracine dans l'histoire : lors des guerres de Vendée, la plaine et le marais poitevin étaient bien plus favorables à la Convention que le Bocage. La transformation de La Roche sur Yon en ville-préfecture par Napoléon Ier a nécessité l'installation de personnes venues de l'extérieur du département, probablement plus favorables aux idées de la Révolution. Il subsiste toujours une rivalité entre les deux écoles (publique et privée) qui surprend et étonne les nouveaux arrivants non-vendéens (à noter que les les écoles privées représentent 50% des éléves vendéens).

Administration

Article détaillé : Administration de la Vendée.

Personnages célèbres

Georges Clemenceau peint par Manet
Richelieu peint par Champaigne
Portrait de François Rabelais

Personnalités politiques, militaires

Personnalités religieuses

Artistes

Scientifiques

Sportifs

Divers

La Vendée est traversée par deux autoroutes ASF, l'A83 (dite "la Vendéenne") et l'A87. Depuis décembre 2008, il est possible de se rendre aux Sables-d'Olonne et à la Roche-sur-Yon depuis Paris-Montparnasse grâce au TGV.

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Commons-logo.svg

Sources

Notes

  1. L'Église réformée de Vendée est aujourd'hui organisée en quatre paroisses. Elle compte environ un millier de foyers, avec une présence historique maintenue autour de Mouchamps et de Pouzauges.
  • Portail des Pays de la Loire Portail des Pays de la Loire
  • Fichier:Blason dpt fr 85 Vendée.svg Portail de la Vendée

46°40′14″N 1°25′36″O / 46.67056, -1.42667

Ce document provient de « Vend%C3%A9e (d%C3%A9partement) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vendee de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vendee — Vendée (85) Region …   Deutsch Wikipedia

  • VENDÉE — S’étendant au sud de la Loire, en bordure de la mer, limitée à l’est par le Poitou et au sud par la Charente, la Vendée est composée de deux régions aux caractères bien différents: la Vendée intérieure et la Vendée maritime; l’ensemble est dirigé …   Encyclopédie Universelle

  • Vendée — Region Pays de la Loire …   Deutsch Wikipedia

  • vendee — vend·ee /ˌven dē/ n: one to whom a thing is sold Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. vendee …   Law dictionary

  • Vendée —   [vã de],    1) Département in Westfrankreich, der größte Teil der historischen Landschaft Vendée, gehört zur Region Pays de la Loire, 6 720 km2, 540 000 Einwohner; Verwaltungssitz ist La Roche sur Yon.    2) die, Fluss in Westfrankreich, 70 km… …   Universal-Lexikon

  • Vendée — Vendée, 1) Fluß im Departement V., entspringt an der Grenze der Departements Beider Sèvres u. V., vergrößert sich durch die Mère u. Longère, geht in einer Leitung über den Kanal von Vix, speist den Kanal Contreboth von Vix, ist für kleine Schiffe …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vendée — Vendée. Dieses 130 Quadrat M. große, von 345,000 Ew. bevölkerte Departement im westlichen Frankreich, in welchem neuerdings die Herzogin von Berry (s. d.) als abenteuerliche Heldin figurirte, zerfällt in drei Theile: le boccage, le marais und la… …   Damen Conversations Lexikon

  • vendee — ven‧dee [ˌvenˈdiː] noun [countable] LAW COMMERCE someone who is buying something; =BUYER, PURCHASER * * * vendee UK US /venˈdiː/ noun [C] FORMAL COMMERCE ► a buyer of so …   Financial and business terms

  • Vendee — Vend*ee , n. The person to whom a thing is vended, or sold; the correlative of vendor. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Vendée [1] — Vendée (spr. wangdē ), rechter Nebenfluß der Sèvre Niortaise im westlichen Frankreich, entspringt 259 m ü. M. im Hochland La Gâtine, wird bei Fontenay le Comte schiffbar und mündet, 70 km lang, bei Marans …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.