Vera Leigh


Vera Leigh

Vera Leigh (Leeds, 17 mars 1903 - Natzweiler-Struthof, 6 juillet 1944) fut un agent secret britannique du Special Operations Executive, qui aida la Résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1944, elle fut capturée par les Allemands, déportée et exécutée.

Sommaire

Identités

  • État civil : née Vera Eugenie Glass, Leigh par adoption
  • Comme agent du SOE, section F :
    • Nom de guerre (field name) : « Simone »
    • Nom de code opérationnel : ALMONER (en français ASSISTANTE SOCIALE)
    • Autres pseudos : Chavanne, Suzanne

Pour accéder à une photographie de Vera Leigh, se reporter au paragraphe Sources et liens externes en fin d'article.

Biographie

Jeunesse

1903. Naissance de Vera Glass le 17 mars 1903 à Leeds, Angleterre.

Abandonnée par ses parents peu de temps après sa naissance, elle est adoptée par Eugene Leigh, entraîneur de chevaux de course qui possède des écuries à Maisons-Laffitte près de Paris, France.

Elle veut devenir jockey, mais après avoir quitté l’école, elle devient dessinatrice de mode.

1927. Elle s’associe avec deux amis pour monter une maison de haute couture connue sous le nom de Rose Valoie, place Vendôme à Paris

Résistance française

1940. Après la chute de Paris, elle va à Lyon rejoindre son fiancé. Elle s’implique dans un réseau d’évasion de la Résistance intérieure française, qui guide les soldats alliés tombés derrière les lignes ennemies.

1942.

  • Elle utilise la route d’évasion pour traverser les Pyrénées et atteindre l’Espagne, avec l’espoir de parvenir en Angleterre. Mais elle est emprisonnée plusieurs mois au camp d’internement de Miranda de Ebro près de Bilbao. Finalement, aidée par un officiel de l’Ambassade britannique, elle est relâchée et termine son périple jusqu’à Londres, via Gibraltar.

Agent du SOE

1943.

Mission en France

Vera Leigh a comme mission d'assurer la fonction de courrier du réseau INVENTOR que Sydney Jones vient reconstituer dans la région parisienne.

  • Mai. Elle est amenée en France par Lysander, dans la nuit du 14 au 15 mai 1943[1].
  • Après avoir reçu de nouvelles instructions dans une maison sûre à Neuilly-sur-Seine, Vera Leigh loue un appartement à Paris et porte des messages de la part de Sydney Jones dans la ville et à l’extérieur, jusque dans les Ardennes.
  • Un jour, à la gare Saint-Lazare, elle rencontre par hasard le mari de sa sœur, qui dirige une maison sûre d’un réseau d’évasion. En encourant beaucoup de risque, elle s’implique dans cette opération, en escortant les aviateurs alliés dans les rues de Paris pour qu’ils rejoignent leurs contacts suivants. Elle noue des relations avec d’autres agents, y compris Julienne Aisner.

Aux mains de l'ennemi

1944.

Reconnaissance

  • Sa plaque du souvenir, rééditée pour remplacer « fut tuée à… » par « morte pour son pays », est montée aujourd’hui sur le mur de l’église de la Sainte-Trinité à Maisons-Laffitte.
  • Comme agent de la section F du SOE mort pour la France, le nom de Vera Leigh est honoré au mémorial de Valençay, Indre, France.
  • Au Mémorial de la déportation du camp de concentration de Natzweiler-Struthof où elle a été exécutée, et qui est maintenant en territoire français :
    • Une plaque, placée à l'intérieur du crématorium, inaugurée en 1975 par le premier ministre Jacques Chirac, y est dédiée à Vera Leigh et aux trois autres femmes agents du SOE exécutées en même temps qu'elle, Diana Rowden, Andrée Borrel et Sonia Olschanesky.
    • Le Centre européen du Résistant déporté y a été inauguré le 3 novembre 2006 par le président Jacques Chirac, accompagné par le ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, et par le Ministre Délégué aux Anciens Combattants, Hamlaoui Mekachera. Après avoir déposé une couronne « à la Mémoire des martyrs et héros de la Déportation », ils sont descendus jusqu'au crématorium.

Notes, sources et liens externes

Notes

  1. Opération INVENTOR, organisée par Henri Déricourt ; doublé de Lysander ; terrain GRIPPE ; personnes amenées : Julienne Aisner, courrier du réseau FARRIER d'Henri Déricourt, Sydney Jones « Élie », chef du réseau INVENTOR, Marcel Clech « Bastien », opérateur radio du réseau, et Vera Leigh, ainsi que 14 colis (paquets et valises) ; personnes remmenées en Angleterre : Francis Suttill, France Antelme (?), Madame Gouin (?). [Source Verity, p. 266]
  2. La présence de Sonia Olschanesky dans le groupe est à vérifier : Siedentopf (2008) la mentionne, mais Odette Sansom, qui faisait partie du groupe, ne la mentionne pas dans son récit rapporté dans Tickell (1950).

Sources et liens externes

  • Photographie de Vera Leigh sur le site Special Forces Roll of Honour.
  • Michael Richard Daniell Foot, Des Anglais dans la Résistance. Le Service Secret Britannique d'Action (SOE) en France 1940-1944, annot. Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Tallandier, 2008, ISBN : 978-2-84734-329-8 / EAN 13 : 9782847343298. Traduction en français par Rachel Bouyssou de (en) SOE in France. An account of the Work of the British Special Operations Executive in France, 1940-1944, London, Her Majesty's Stationery Office, 1966, 1968 ; Whitehall History Publishing, in association with Frank Cass, 2004. Ce livre présente la version officielle britannique de l’histoire du SOE en France.
  • Article sur Vera Leigh (Spartacus Educational)
  • Heroines du S.O.E.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vera Leigh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vera Leigh — Infobox Military Person name=Vera Leigh caption= born=birth date|1903|3|17 died=death date|1944|7|6 placeofbirth=Leeds, England placeofdeath=Natzweiler Struthof, France nickname= Simone allegiance=United Kingdom, France branch=Special Operations… …   Wikipedia

  • Leigh — may refer to:PlacesIn England* Leigh, Dorset * Leigh, Greater Manchester and the corresponding Leigh (UK Parliament constituency) * Leigh, Kent * Leigh, Surrey * Leigh, Worcestershire * Leigh on Mendip, Somerset (also known as Leigh upon Mendip)… …   Wikipedia

  • Leigh — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Leigh est le nom de famille de : Classement par ordre alphabétique du prénom Cassandra Austen, née Leigh (1739–1827), mère de la femme écrivain Jane… …   Wikipédia en Français

  • Vera Drake — est un film britannique réalisé par Mike Leigh en 2004, sorti en 2005. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Récompenses …   Wikipédia en Français

  • Vera Miles — en Falso culpable Nombre real Vera June Ralston Nacimiento 23 de agosto de 1929 82 años …   Wikipedia Español

  • Vera Drake —    Drame de Mike Leigh, avec Imelda Stauton, Phil Davis, Daniel Mays, Alex Kelly, Eddie Marsan.   Pays: Grande Bretagne   Date de sortie: 2005   Technique: Couleurs   Durée: 2 h 05   Prix: Lion d or et prix d interprétation féminine pour Imelda… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Vera Drake — Infobox Film name = Vera Drake caption = The film s theatrical poster. director = Mike Leigh producer = Simon Channing Williams writer = Mike Leigh starring = Imelda Staunton Richard Graham Eddie Marsan Anna Keaveney Alex Kelly Daniel Mays Phil… …   Wikipedia

  • Vera Drake — Filmdaten Deutscher Titel Vera Drake Produktionsland Großbritannien, Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Vera Miles — Pour les articles homonymes, voir Miles. Vera Miles …   Wikipédia en Français

  • Vera Miles — Infobox actor imagesize = 250px caption = from the trailer for The Wrong Man (1957) birthname = Vera June Ralston birthdate = birth date and age|1929|8|23 birthplace = Boise City, Oklahoma, U.S. spouse = Bob Miles (1948 1954) Gordon Scott (1954… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.