Vertu chrétienne


Vertu chrétienne

Vertus théologales

Christianisme
Religions abrahamiques (arbre)
Judaïsme · Christianisme · Islam
Courants

Arbre du christianisme
Grandes confessions :
Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme

Fondements religieux
Théologie chrétienne
Pratiques
Spécificités
Constructions religieuses

Baptistère · Basilique · Cathédrale · Chapelle · Collégiale · Église · Monastère · Temple

Symboles

Chrisme · Croix chrétiennes · Deo optimo maximo · Ichtus · Rose de Luther

Voir aussi
  • Catégories : Christianisme · Branche du christianisme
  • Portails : Religions et croyances · Christianisme
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Dans la religion chrétienne, les vertus théologales sont les vertus ayant Dieu pour objet (I Co 13,13). Elles adaptent les facultés de l’homme à la participation de la nature divine (cf. II P 1,4). Elles sont les conséquences de la grâce.

Elles disposent l'homme à vivre en relation avec Dieu. Au Ciel, seule la charité subsistera, sous la forme de la vision directe de Dieu.

Les vertus théologales sont au nombre de trois :

  • la foi ;
  • l'espérance ;
  • la charité, c'est-à-dire l'amour de Dieu et de son prochain pour l’amour de Dieu.

Ce groupe tire son origine d'un passage fameux de la Première Épître de saint Paul aux Corinthiens (I Co 13, 13) : « Maintenant donc, ces trois-là demeurent, la foi (pistis), l’espérance (helpis) et l’amour (ou : charité, agapè) mais l’amour est le plus grand. »

Ces vertus sont infusées par Dieu dans l’âme des fidèles pour les rendre capables d’agir comme ses enfants et de mériter la vie éternelle. Elles sont le gage de la présence et de l’action du Saint Esprit dans les facultés de l’être humain.

Sommaire

Vertus théologales et vertus cardinales

Les vertus humaines s'enracinent dans les vertus théologales, qui les rendent plus parfaites.

Les trois vertus théologales complètent le groupe de quatre vertus cardinales, humaines (prudence, tempérance, force et justice.) Leur ensemble est parfois appelé celui des sept vertus catholiques.

Le groupe des quatre vertus cardinales, qui reçoit ce nom au Moyen Âge, existe déjà chez les philosophes grecs, dans le judaïsme hellénisé et chez les Pères de l'Église.

Les vertus humaines s’enracinent dans les vertus théologales car celles-ci se réfèrent directement à Dieu. Elles disposent les chrétiens à vivre en relation avec la Sainte Trinité. Elles ont Dieu Un et Trine pour origine, pour motif et pour objet.

Attributs des vertus théologales dans l'art

Dans les œuvres d'art du Moyen Âge, de la Renaissance et jusqu'au XIXe siècle, les vertus sont généralement représentées sous les traits de femmes reconnaissables à leurs attributs.

Leurs attributs respectifs sont par exemple :

  • pour la foi : livre (contenant la doctrine chrétienne), ostensoir (contenant l'hostie consacrée), croix tréflée ou colombe ;
  • pour l'espérance : ancre (fermeté dans la tempête, même invisible) ou barque ;
  • pour la charité : bras ouverts, enfants accueillis ou nourris, cœur enflammé.

Fin de deux des vertus

VirtudesBraga.jpg

Selon Saint Paul :

  • La foi n'aura plus de raison d'être à la fin des temps, celle-ci n'étant plus nécessaire pour constater l'existence de Dieu qui se sera révélé.
  • L'espérance ne sera plus de mise, tout étant accompli et plus rien ne restant donc à espérer.

La seule des trois vertus théologales qui subsistera sera donc, explique-t-il, la charité - ou amour.

Art et culture

Le cinéaste Bernard Émond a réalisé une trilogie de films sur les vertus théologales.

Voir aussi

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Vertus th%C3%A9ologales ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vertu chrétienne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • VERTU — L’exigence de vertu s’ancre dans le désir de trouver une loi qui rendrait la répétition possible. Mais conquérir l’impassibilité, est ce devenir un dieu ou son servile imitateur? est ce promouvoir la vie ou bien l’étouffer? est ce conquérir le… …   Encyclopédie Universelle

  • VERTU — s. f. Disposition ferme, constante de l âme, qui porte à faire le bien et à fuir le mal. Vertu sublime, rare, éminente, héroïque, solide, éprouvée. Vertus naturelles, acquises, surnaturelles ou infuses. Les vertus des païens. C est un homme de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VERTU — n. f. Disposition ferme, constante de l’âme, qui porte à faire le bien et à fuir le mal. Vertu sublime, héroïque, rare, éminente, solide, éprouvée. Vertus naturelles, acquises. C’est un homme de grande vertu, de haute vertu. Instruire, former à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CHRÉTIENNE (SCIENCE) — On considère souvent la Science chrétienne (Christian Science) comme une secte protestante. Bien que né sur le terrain protestant, ce mouvement, qui tient pour inspiré l’ouvrage de sa fondatrice Science and Health et l’utilise à l’égal de la… …   Encyclopédie Universelle

  • Vertu cardinale — Vertus cardinales Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Vertu théologale — Vertus théologales Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Vertu surnaturelle — Vertus catholiques La Justice, Jost Amman, XVIe siècle La théologie scolastique chrétienne définit sept vertus codifiées au Moyen Âge : trois Vertus théologales (ayant Dieu pour objet : cf. I Co 13,13)  …   Wikipédia en Français

  • Espérance (vertu) — Pour les articles homonymes, voir Espérance. Selon la religion catholique, l espérance est une vertu théologale grâce à laquelle les croyants attendent de Dieu, avec confiance, sa grâce en ce monde et une vie éternelle et heureuse après la mort.… …   Wikipédia en Français

  • Foi chrétienne — La foi du chrétien (catholique, orthodoxe et d une partie des protestants) est contenue de manière synthétique et dogmatique dans les différentes versions du credo (« je crois » en latin). Le credo (deux versions principales symbole de… …   Wikipédia en Français

  • Prudence (vertu) — Pour les articles homonymes, voir Prudence. La Prudence, représentation du gisant de François II de Bretagne La prudence (en grec phronêsis, en latin prudentia) est un concept de la …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.