William Phips


William Phips
Sir William Phips

Sir William Phips (2 février 1651 - 18 février 1695), était un marin puis premier gouverneur royal de la colonie du Massachusetts, du temps de la domination britannique aux États-Unis.

Sommaire

Famille

Né dans une petite ville du Maine, Phips est issu d'une famille assez modeste. Son père exploitait un comptoir de négociation de peaux et d'armes. Phips était l'un des plus jeunes au sein d'une fratrie comptant vingt-six enfants. Après quatre années apprentissage, Phips devint charpentier de marine à Boston. En 1673, il épousa la veuve d'un riche commerçant de Boston, Mary Spencer. Ce mariage lui permit d'accéder à un statut social supérieur et à devenir capitaine de navire. Phips cherchait un moyen rapide de faire fortune, il se spécialisa dans la recherche de trésors marins, notamment dans la recherche d'épaves maritimes.

Sa carrière : chercheur d'épave

Phips se rendit à Londres en 1683 pour financer une campagne de recherche d'épaves dans la mer des Caraïbes. Il se lança ensuite vers les Caraïbes avec son équipage et son navire. En 1687, tous ses espoirs se réalisent lorsqu'il découvrit l'épave d'un gallion espagnol, le Concepcion. Le trésor s'élèvait à la somme considérable d'un peu plus de 200 000 livres. Un dixième fut remis à la couronne et la part de Phips s'éleva à 11 000 livres. Cette bonne fortune lui procura en outre une notoriété importante à Londres.

La loyauté de Phips à l'égard du trésor royal valut également à Phips d'être fait chevalier par le roi Jacques II le 28 juin 1687 et de rentrer à Boston auroéolé de gloire. Il fait alors la connaissance du président de l'université Harvard, le révérend Increase Mather et de son fils, le révérend Cotton Mather, tous deux hommes de grande influence tant en Angleterre qu'en Nouvelle-Angleterre.

Choisi pour commander des expéditions militaires contre les possessions françaises en Acadie et au Canada, il n'y brilla guère et ses attaques furent notamment repoussées en 1690 par Louis de Buade de Frontenac, gouveneur de la Nouvelle-France, et Guillaume Couture, capitaine de la milice de la seigneurie de Lauzon. Il repartit à Londres avec Increase Mather. Les deux hommes réclamaient au roi une charte pour le Massachusetts, mettant fin - pour ce territoire - à une loi de 1684 interdisant toute autonomie administrative aux colonies. Cette charte fut accordée en 1691 et Phips nommé premier gouverneur royal de la colonie du Massachusetts sous l'empire de la nouvelle charte.

Son rôle dans le procès des sorcières de Salem

De retour à Boston à la mi-mai 1692, Phips ne prit pas la mesure immédiatement de l'hystérie qui entourait l'affaire des sorcières de Salem. Il se borna à créer et mandater une cour de justice (Court of Oyer and Terminer) et d'y nommer William Stoughton, le gouverneur adjoint (lieutenant-governor) qu'il venait de se désigner, pour la présider. John Alden, John Hathorn, Nathaniel Saltonstall, Bartholomew Gedney, Peter Sergeant, Samuel Sewall, Wait Still Winthrop furent nommés juges. En dépit des emprisonnements hâtifs, des condamnations sur la base de témoignages de spectres et des pendaisons, en dépit aussi du furieux zèle puritain de son adjoint William Stoughton, Phips ne s'intéressait guère à l'affaire et quitta Boston à la mi-août pour fortifier des défenses dans le Maine.

À son retour, la situation s'était totalement dégradée : le nombre de pendaisons attestait du caractère expéditif des procédures, l'activité économique de la région était ralentie voire stoppée, et les accusations de sorcelleries se faisaient toujours plus nombreuses, allant jusqu'à désigner sa propre femme, Lady Mary Phips. William Phips, d'ailleurs sermonné par son ami Increase Mather dans son opuscule « Cases of Conscience Concerning Evil Spirits » (Cas de conscience regardant les esprits maléfiques), commença par décider, en octobre 1692, que les témoignages et preuves s'appuyant sur les faits et dires de spectres ne suffiraient plus à entraîner condamnation. Puis Sir Phips décida rapidement d'interdire les arrestations de sorcières, fit élargir la quasi totalité des personnes emprisonnées et ordonna la dissolution de la cour.

Phips connut ensuite de nouveaux déboires dans la lutte contre les indiens et les Français. Il fut rappelé en Angleterre et mourut à Londres, des suites de fièvres, en 1695.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article William Phips de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • William Phips — Infobox Governor name =Sir William Phips imagesize =189px order =1st Governor of the Province of Massachusetts Bay office = term start =May 16, 1692 term end =November 17, 1694 lieutenant =William Stoughton predecessor =Simon Bradstreet successor …   Wikipedia

  • William Stoughton — (30 septembre 1631 7 juillet 1701) était un ministre du culte puritain et homme politique américain du XVII …   Wikipédia en Français

  • Phips — ist der Familienname folgender Personen: William Phips (1651 1695), britischer Gouverneur der Province of Massachusetts Bay 1692 94. Spencer Phips (1685 1757), britischer Gouverneur der Province of Massachusetts Bay in den Jahren 1749 und 1756,… …   Deutsch Wikipedia

  • William Stoughton (Massachusetts) — Infobox Governor name = William Stoughton order = office = Acting Governor of the Province of Massachusetts Bay term start = December 4, 1694 term end = May 26, 1699 July 22, 1700 – July 7, 1701 lieutenant = predecessor = William Phips (1694)… …   Wikipedia

  • William Shirley — For the English cricketer of the same name, see William Shirley (cricketer) Infobox Governor name = William Shirley order = office = Governor of the Province of Massachusetts Bay term start = August 14, 1741 term end = September 11, 1749 August 7 …   Wikipedia

  • Spencer Phips — Infobox Governor name = Spencer Phips order = office = Acting Governor of the Province of Massachusetts Bay term start = September 15, 1749 term end = August 7, 1753 September 25, 1756 – April 4, 1757 lieutenant = predecessor = William Shirley… …   Wikipedia

  • Charles William Jefferys — (Rochester, 25 août 1869 Toronto, 8 octobre 1951) était un peintre, illustrateur, auteur et enseignant canadien, surtout connu pour ses représentat …   Wikipédia en Français

  • King William's War — the war (1689 97) in which England and its American colonies and Indian allies opposed France and its Indian allies and which constituted the American phase of the War of the Grand Alliance. * * * (1689–97) Battle for North American territory… …   Universalium

  • Salem witch trials — Salem Witches redirects here. For the minor league baseball team, see Salem Witches (NEL). The central figure in this 1876 illustration of the courtroom is usually identifie …   Wikipedia

  • Battle of Quebec (1690) — Infobox Military Conflict conflict=Battle of Quebec caption= I have no reply to make to your general other than from the mouth of my cannons and muskets. Frontenac famously rebuffs the English envoys. Watercolour on commercial board. partof=the… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.