Wolfe Tone


Wolfe Tone

Theobald Wolfe Tone

Un portrait réalisé par sa belle-fille, Mrs Sampson Tone
Theobald Wolfe Tone, une statue de Edward Delaney à Dublin

Theobald Wolfe Tone est né le 20 juin 1763 à Dublin dans une famille modeste, de confession protestante. Aux yeux de certains, il est l’initiateur du nationalisme républicain irlandais. Il fait des études de droit à Trinity College, mais son désir est de devenir soldat. Il meurt le 19 novembre 1798.

Biographie

L’année 1787 le voit arriver à Londres pour terminer ses études, mais il est plus occupé par la fréquentation des femmes, la littérature, et il ne songe qu’à l’aventure.

De retour à Dublin en 1789, il s’inscrit au barreau et s’intéresse à la politique. De réformateur modéré, ses convictions vont se radicaliser : il écrit notamment un article dans lequel il réclame la séparation de l’Irlande et de l’Angleterre (septembre 1791).

Cette même année, c’est la création du Club des Irlandais Unis (United Irishmen Society) à laquelle il participe ; ce club a pour but la libération de l’Irlande, quelle que soit la confession de ses membres.

Le 13 juin 1795, il part en exil vers les États-Unis. En février 1796, il arrive à Paris via Le Havre et rencontre Charles Delacroix de Contaut, alors ministre des Relations extérieures du Directoire pour lequel il rédige un mémoire sur son pays et l’intérêt d’une intervention française. En juillet de la même année il devient chef de brigade dans l’armée du Directoire.

Le 15 décembre 1796 une armée de quarante-cinq navires transportant treize mille quatre cents hommes quitte Brest. Mais une tempête contrecarre l’opération près des côtes irlandaises. Une nouvelle expédition est organisée sous la responsabilité de Hoche, mais n’aura pas lieu.

Le 21 juin 1798, le soulèvement des Irlandais Unis est un échec sanglant à Vinegar Hill. En septembre 1798, les Anglais mettent en déroute une nouvelle expédition française, dont Wolfe Tone fait partie. Reconnu, il est arrêté et le 10 novembre il est condamné à mort par pendaison.

Par égard pour l'uniforme français qu’il porte, il demande à être fusillé, ce qui lui est refusé. Il se tranche la gorge, son agonie dure une semaine.

Le 19 juin 1932, 15 000 membres de l’Armée républicaine irlandaise (IRA) se réunissent sur sa tombe à Bodenstown, en prélude à une période d’intense activité[1].

Notes

  1. Pierre Joannon, Histoire de l’Irlande et des Irlandais, GLM (Perrin), Paris, 2006, (ISBN 2-286-02018-3), page 508.

Articles connexes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’Irlande Portail de l’Irlande
Ce document provient de « Theobald Wolfe Tone ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wolfe Tone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • WOLFE TONE (T.) — WOLFE TONE THEOBALD (1763 1798) Occupant une place prééminente dans le panthéon des nationalistes irlandais, Theobald Wolfe Tone repose dans le petit cimetière de Bodenstown où des républicains de toutes nuances se pressent chaque année au mois… …   Encyclopédie Universelle

  • Wolfe Tone — Theobald Wolfe Tone Theobald Wolfe Tone, meist nur Wolfe Tone genannt (* 20. Juni 1763 in Dublin; † 19. November 1798 ebenda), war Anwalt und ein radikaler Anführer der irischen Unabhängigkeitsbewegung sowie deren Rebellion von 1798. 1791… …   Deutsch Wikipedia

  • Wolfe Tone Society — ( WTS) is an Irish Republican support organization based in London, England.Named after the founder of Irish Republicanism, Theobald Wolfe Tone, the organisation was formed in 1997 from the various smaller Irish republican groups working in… …   Wikipedia

  • Wolfe Tone Weekly — The Wolfe Tone Weekly (1937–1939) was an Irish republican newspaper, edited by Brian O Higgins.It first appeared in September 1937. Unlike its republican predecessor, An Phoblacht (edited by Peadar O Donnell), the Wolfe Tone Weekly was devoid of… …   Wikipedia

  • Theobald Wolfe Tone — Infobox Military Person name=Theobald Wolfe Tone lived=20 June, 1763 – 19 November, 1798 caption= nickname= placeofbirth=Dublin, Ireland placeofdeath=Provost s Prison, Dublin allegiance=United Irishmen French First Republic branch=… …   Wikipedia

  • Theobald Wolfe Tone — Pour les articles homonymes, voir Wolfe. Un portrait réalisé par sa belle fille, Mrs Sampson Tone …   Wikipédia en Français

  • Theobald Wolfe Tone — Theobald Wolfe Tone. Th …   Wikipedia Español

  • Tone's Grave — often referred to as Bodenstown churchyard , was written by Thomas Davis (1814 1845), the Young Ireland leader, and published first in their newspaper The Nation . It was written following his visit to the grave of Wolfe Tone in Bodenstown, co …   Wikipedia

  • Wolfe (surname) — Wolfe is a surname. It might refer to: Alternate spellings include Wolf, Wolff, Wulf and Woolf. A * Alan Wolfe, political scientist and a sociologist * Allison Wolfe, singer * Ann Wolfe, boxer * Anne Wolfe, politician * Anthony Wolfe, footballer… …   Wikipedia

  • Wolfe Tones — Gründung 1963 Genre Irish Folk, Irish Rebel Music Website http://www.wolfetonesofficialsite.com Aktuelle Besetzung Derek Warfield Brian Warfield Noel Nagle Tommy Byrne The Wolfe Tones ist eine irische Band, die ti …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.