Yghomracen Ibn Zyan


Yghomracen Ibn Zyan

Yghomracen Ibn Zyan ou Yaghmoracen Ibn Zyan, ou encore Yarmoracen Ibn Zyan, (يغمراسن إبن زيان en arabe) (Iɣumrasen, tifinagh : en tifinagh ⵢⵖⵓⵎⵔⴰⵙⴻⵏ ⵏ ⵣⵢⴰⵏ) (mort en février/mars 1283[1]), dont le nom est typiquement à consonance berbère (zenata), est le fondateur de la dynastie des Abdalwadides en 1235[2]. Il a fait de Tlemcen, en Algérie, sa capitale, d'où il lutta continuellement contre les Mérinides[3].

Son règne est rapporté par Ibn Khaldûn, qui mentionne des anecdotes à son sujet. Ainsi, Yghmoracen ayant entendu des généalogistes qui voulait le faire descendre de Mahomet[1], s'exprima en langue berbère locale et dit à peu près ceci: « Nous avons obtenu les biens de ce monde et le pouvoir par nos épées et non par cette ascendance. Quant à son utilité dans l'autre monde, elle dépend de Dieu seul »[4]. Quand les architectes ont voulu inscrire son nom sur un minaret qu'il avait fait élever, il répondit dans un dialecte berbère zénète: « Dieu sait » (Issen Rebbi)[5].

Sommaire

Notes

  1. a et b Ibn Khaldoun, Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique septentrionale, traduction du baron de Slane (tome III), Ed. Imprimerie du Gouvernement (Alger), 1856 [1]
  2. Ibn Khaldoun, Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique septentrionale, traduction du baron de Slane (tome I), Ed. Imprimerie du Gouvernement (Alger), 1852 [2]
  3. Louis de Mas Latrie, Traités de paix et de commerce et documents divers concernant les relations des chrétiens avec les Arabes de l'Afrique septentrionale au moyen âge, Ed. Henri Plon (Paris), 1866 [3]
  4. Ibn Khaldoun, Le livre des exemples, traduction d'Abdeslam Cheddadi (vol. I), Ed. Gallimard (ISBN 2-07-011425-2)
  5. Victor Piquet, Histoire des monuments musulmans du Maghreb, Ed. Librairie René Bauche (Evreux), 1937

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yghomracen Ibn Zyan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yaghmurasen — Yghomracen Ibn Zyan Yghomracen Ibn Zyan ou Yaghmoracen Ibn Zyan, ou encore Yarmoracen Ibn Zyan, (يغمراسن إبن زيان en arabe) (Iɣumrasen, tifinagh : en tifinagh ⵢⵖⵓⵎⵔⴰⵙⴻⵏ ⵏ ⵣⵢⴰⵏ), dont le nom est typiquement à consonance berbère (zenata), a… …   Wikipédia en Français

  • Yaghmursan — Yghomracen Ibn Zyan Yghomracen Ibn Zyan ou Yaghmoracen Ibn Zyan, ou encore Yarmoracen Ibn Zyan, (يغمراسن إبن زيان en arabe) (Iɣumrasen, tifinagh : en tifinagh ⵢⵖⵓⵎⵔⴰⵙⴻⵏ ⵏ ⵣⵢⴰⵏ), dont le nom est typiquement à consonance berbère (zenata), a… …   Wikipédia en Français

  • Zianides — الزيانيون (ar) az Ziyaniyoune 1235 – 1556 Drapeau zianide[1] …   Wikipédia en Français

  • Abdalwadide — Zianides الزيانيون ar al ziyaniyoune 1235   1556 …   Wikipédia en Français

  • Abdalwadides — Zianides الزيانيون ar al ziyaniyoune 1235   1556 …   Wikipédia en Français

  • Abdelouadides — Zianides الزيانيون ar al ziyaniyoune 1235   1556 …   Wikipédia en Français

  • Abdelwadides — Zianides الزيانيون ar al ziyaniyoune 1235   1556 …   Wikipédia en Français

  • Banu Zayan — Zianides الزيانيون ar al ziyaniyoune 1235   1556 …   Wikipédia en Français

  • Zayyanides — Zianides الزيانيون ar al ziyaniyoune 1235   1556 …   Wikipédia en Français

  • Zianide — Zianides الزيانيون ar al ziyaniyoune 1235   1556 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.