Yitzhak Shamir


Yitzhak Shamir
Shamir (à gauche), avec Caspar Weinberger, ministre de la défense américain, en 1982.

Yitzhak Shamir (en hébreu : יצחק שמיר), né le 15 octobre 1915, est un homme politique israélien. Il fut Premier ministre d'Israël de 1983 à 1984 et de 1986 à 1992.

Biographie

Né à Ruzhany en Biélorusse, il grandit à Białystok.

Il émigre en Palestine en 1935. Son patronyme était alors Jaziernicki, mais il le changea plus tard en Shamir.

Il rejoint l'Irgun Zvai Leumi, une organisation armée sioniste de droite, qui commettra de nombreux attentats contre les civils arabes palestiniens entre 1936 et 1939, période de la Grande Révolte arabe en Palestine. Les attentats feront environ 250 morts[1].

Lorsque le groupe se divise en 1940, Shamir suit la faction la plus militante, dirigée par Avraham Stern, plus tard surnommé groupe Stern, ou Lehi, faction qui souhaitait réorienter la lutte armée contre les Britanniques, et ce suite à la publication par ceux-ci en 1939 d'un Livre blanc sur la Palestine qui indiquait « le gouvernement de Sa Majesté déclare aujourd’hui sans équivoque qu'il n'est nullement dans ses intentions de transformer la Palestine en un État juif[2] ».

En 1941, Shamir est emprisonné par les autorités britanniques. Après la mort de Stern, abattu par les Britanniques en février 1942, le Lehi cesse ses opérations. Shamir s'enfuit en septembre 1942 de son camp de détention et devient le chef du Lehi, qu'il réorganise.

Fin 1943, après l'évasion de membres du Lehi, la direction est réorganisée, et il devient l'un des trois membres du « centre », la direction collective de l'organisation. Il est plus spécifiquement chargé des opérations armées.

L'organisation reprend ses attentats contre les Britanniques à compter du début 1944, en liaison avec l'Irgoun. Sous sa direction opérationnelle, le Lehi fut responsable de nombreuses actions, dont l'assassinat en 1944 du ministre d'État britannique pour le Moyen Orient, Lord Moyne et l'assassinat en 1948 du représentant des Nations unies pour le Moyen-Orient, le comte Folke Bernadotte.

Arrêté le 2 août 1946 dans les rafles qui suivent l'attentat contre l'hôtel King David, commis par l'Irgoun, Shamir est déporté en Érythrée, s'évade de nouveau en janvier 1947, et se réfugie en France, d'où il ne reviendra qu'à l'indépendance d'Israël, en mai 1948. D'août 46 à mai 48, le Lehi a fonctionné sans lui, mais il reprend à cette date son rôle de chef des opérations pour les dernières opérations du Stern (contre les villages arabes), qui se déroulent avant l'intégration au sein de Tsahal le 29 mai 1948. Après cette date, le Stern ne conserve qu'une structure opérationnelle à Jérusalem, où sera commis l'attentat contre le médiateur des Nations-Unies, Folke Bernadotte, sur l'ordre du « centre », dont Shamir.

Après l'indépendance d'Israël, Shamir rejoint, de 1955 à 1965, les services secrets (Mossad), où il est surnommé le « Derviche »[3] puis entame une carrière politique : il est élu à la Knesset en 1973 sur la liste du Likoud. Il est président de cette assemblée en 1977, puis ministre des Affaires étrangères en 1980. En 1983, il succède à Menahem Begin au poste de Premier ministre.

Malgré sa réputation de faucon du Likoud, Shamir dirige en 1977 la délégation israélienne qui rencontre le président égyptien Anouar el-Sadate et les discussions de paix. Il dirige les négociations israélo-égyptiennes de 1981 et de 1982 afin de normaliser les relations entre les deux pays, ainsi que les négociations avec le Liban qui aboutissent à l'accord de 1983, qui ne fut finalement pas ratifié par le gouvernement libanais.

En tant que Premier ministre, son incapacité à maîtriser l'inflation aboutirent, sous sa proposition, à la formation d'un gouvernement de coalition à la suite des élections de 1984, dirigé par Shimon Peres, membre jusqu'alors de l'opposition. Peres fut Premier ministre jusqu'en septembre 1986, où Shamir lui succéda.

Afin de pouvoir reprendre le poste de Premier ministre, Shamir modéra son image de dur du parti. Réélus en 1988, Shamir et Peres formèrent une nouvelle coalition gouvernementale jusqu'en 1990 où le parti de Peres quitta le gouvernement laissant Shamir avec une faible majorité.

En 1991, le gouvernement Shamir prit part aux négociations de Madrid et ordonna le sauvetage de milliers de juifs éthiopiens, l'Opération Salomon.

Durant la première Guerre du Golfe (1990-1991) les États-Unis déployèrent, avec l'accord du gouvernement Shamir, des batteries d'anti-missiles Patriot pour protéger Israël des missiles Scud dont l'Irak le menaçait. En contrepartie, le gouvernement Shamir ne réagit pas aux lancements des missiles Scud envoyés sur Israël.

Shamir quitta la charge de Premier ministre en 1992, puis la direction du Likoud en mars 1993, non sans avoir fermement critiqué la politique envers les Palestiniens de son successeur, Benyamin Netanyahou, qu'il jugeait trop molle.

Fonctions

Notes et références

  1. Arie Perliger et Leonard Weinberg, Totalitarian Movements & Political Religions, Vol. 4, No. 3 (2003) 91-118. Voir aussi Marius Schattner, Histoire de la droite israélienne, 1991.
  2. Troisième livre blanc sur la Palestine, mars 1939.
  3. Roger Faligot, Rémi Kauffer, Le Croissant et la croix gammée : Les Secrets de l'alliance entre l'Islam et le nazisme d'Hitler à nos jours, éd Albin Michel, 1990, 308 p.
 v · d · m  Chronologie des 18 Premiers ministres de l’État d’Israël
1948 1954 1955 1963 1969 1969 1974 1977 1983 1984 1986 1992 1995 1996 1999 2001 2006 2009 ...
Ben Gourion Sharett Ben Gourion Eshkol Allon
intérim
Meir Rabin Begin Shamir Peres Shamir Rabin Peres
Netanyahou Barak Sharon Olmert Netanyahou




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yitzhak Shamir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yitzhak Shamir — (en hebreo, יִצְחָק שָׁמִיר) (nacido el 15 de octubre de 1915) fue primer ministro de Israel entre 1983 y 1984 y de nuevo entre 1986 y 1992. Shamir nació en Różana, Polonia (actualmente Ruzhany, Bielorrusia), con el nombre de Icchak Jaziernicki.… …   Enciclopedia Universal

  • Yitzhak Shamir — Infobox Prime Minister name=Yitzhak Shamir יִצְחָק שָׁמִיר order=7th office= Prime Minister of Israel term start =20 October 1986 term end =13 July 1992 predecessor =Shimon Peres successor =Yitzhak Rabin term start2 =10 October 1983 term end2 =14 …   Wikipedia

  • Yitzhak Shamir — Jitzchak Schamir Jitzchak Schamir (hebräisch ‏יצחק שמיר‎; * 15. Oktober 1915 in Ruzinoy, Weißrussland, gebürtig Icchak Jaziernicki) ist ein israelischer Politiker. Er war von 1983 bis 1984 und erneut von 1986 bis 1992 israelischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Yitzhak Shamir — n. (born 1915) Israeli politician, former prime minister of Israel (1983 1984, 1986 1992), formerly one of the leaders of Lechi (Fighters for for the Freedom of Israel) …   English contemporary dictionary

  • Yitzhak Rabin — ‭ןיבר קחצי Yitzhak Rabin, en 1986. Mandats 5e Premier ministre d’Israël …   Wikipédia en Français

  • Shamir — may refer to: *Solomon s Shamir, a worm described in the Talmud and Midrash as being capable of cutting through or distintegrating stone, used in the construction of the First Temple in Jerusalem *Yitzhak Shamir, former Israeli Prime Minister… …   Wikipedia

  • Shamir — ist der Familienname folgender Personen: Adi Shamir (* 1952), israelischer Kryptologieexperte Efraim Shamir, israelischer Gitarrist und Sänger und Teilnehmer am Eurovision Song Contest 1974, siehe Kaveret#Mitglieder Moshe Shamir (1921–2004),… …   Deutsch Wikipedia

  • Yitzhak Rabin — Infobox Prime Minister name =Yitzhak Rabin Hebrew|יִצְחָק רַבִּין order =5th Prime Minister of Israel term start =13 July 1992 term end =4 November 1995 predecessor =Yitzhak Shamir successor =Shimon Peres term start2 =3 June 1974 term end2 =22… …   Wikipedia

  • Shamir — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Mouhamed Shamir, né en 1991, un informaticien indien Adi Shamir, né en 1952, un cryptologue israélien, co inventeur de Rivest Shamir Adleman (RSA) Israël… …   Wikipédia en Français

  • Yitzhak — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Yitzhak est un prénom hébraïque, souvent orthographié Isaac, comme le personnage biblique Isaac. Il est notamment porté par : Yitzhak Ben Zvi (1884… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.