École nationale des sous-officiers d'active


École nationale des sous-officiers d'active
École nationale des sous-officiers d'active
Insigne de l'école
Devise S'élever par l'effort
Informations
Fondation 1er septembre 1963
Type école militaire
Budget 3 millions d'euros
Localisation
Coordonnées 46° 24′ 57″ N 0° 12′ 47″ W / 46.415833, -0.21305646° 24′ 57″ Nord
       0° 12′ 47″ Ouest
/ 46.415833, -0.213056
  
Ville Saint-Maixent-l'École (Deux-Sèvres)
Pays Drapeau de France France
Région Poitou-Charentes
Campus Quartier Coiffé
Direction
Directeur Général de brigade THUET
Chiffres clés
Personnel 816
Étudiants 3 500 par an
Divers
Site web www.ensoa.terre.defense.gouv.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École nationale des sous-officiers d'active

L’École nationale des sous-officiers d'active (ENSOA) est l'école de formation initiale des sous-officiers de l'armée de terre française. Située à Saint-Maixent-l'École, elle dépend du commandement de la Sous-direction formation et des écoles de la direction des ressources humaines de l'armée de terre (DRHAT/SDFE).

Sommaire

Historique

L'école est créée le 1er septembre 1963.

La première promotion d'élèves sous-officiers est accueillie le 4 novembre 1963 au quartier Coiffé.

À partir de 1984, les élèves sous-officiers féminins reçoivent la même formation que leurs homologues masculins.

De 1978 à 1996, l'ENSOA assure l'essentiel de la préparation des sous-officiers au certificat militaire du second degré.

Depuis 1996, l'école prépare les sous-officiers au Brevet Supérieur de Technicien de l'Armée de Terre (BSTAT), en assurant pendant un an des cours par correspondance. La formation générale de perfectionnement a lieu à l'école et dure quinze jours.

Implantations géographiques

L'école est situé à Saint-Maixent-l'École dans le département des Deux-Sèvres. Elle est répartie dans 4 quartiers :

Quartier Coiffé

Le quartier Coiffé accueille les bataillons et la majorité des services de l'école. Son nom vient du général Coiffé, enfant de Thorigné et Saint-Cyrien, héros des campagnes du Second Empire. (coordonnées géographiques :46°24′57″N 0°12′47″O / 46.41583, -0.21306)

Quartier Marchand

Situé au cœur de la commune de Saint-Maixent-l'École, il est à l"origine des écoles militaires de la ville. Son nom vient du général Marchand qui s'est illustré en 1898 au Soudan en tant que capitaine. Il s'est également distingué pendant la Première Guerre mondiale à la tête de la 10ème coloniale. (coordonnées géographiques :46°24′48″N 0°12′2″O / 46.41333, -0.20056)


Quartier Largeau

Il s'agit de la résidence du général commandant l'école. Il dispose de son cabinet militaire, de salles de réception et de ses appartements privés. Jusqu'en 1989, l'enceinte abritait le mess des officiers de l'école. Elle porte le nom d'un général qui a été élève officier à l'École Militaire d'Infanterie (EMI). (coordonnées géographiques :46°24′47″N 0°12′25″O / 46.41306, -0.20694)

Quartier Canclaux (rendu à la ville en septembre 2011)

Son nom a été donné en 1886 et vient de l'ancienne abbaye de Saint-Maixent. Elle fut appelé La Caserne des Bénédictins de 1861 à 1886.

Le quartier a accueilli les élèves officiers d’active et de réserve (Georges Pompidou a été élève en tant que sous-lieutenant). L'ancienne abbaye a également hébergé deux compagnies d'élèves ainsi que des sous-officiers en stage de deuxième partie de carrière. (coordonnées géographiques :46°24′37″N 0°12′13″O / 46.41028, -0.20361)

Missions

L'ENSOA dispense huit mois de formation générale militaire aux nouveaux engagés volontaires sous-officiers (EVSO) titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent (recrutement direct). La formation par recrutement semi-direct, destinée aux engagés militaires du rang (EVAT) ayant fait leur preuves dans leurs unités, dure quant à elle 4 mois.

À la fin de la formation les jeunes sous-officiers obtiennent un certificat militaire de premier degré (CM1) et partent pour une formation dans une école de spécialisation.

La formation peut être considérée comme difficile au niveau physique par les personnes en mauvaise condition : les moins forts mentalement abandonnent généralement. Cependant, mis à part les élèves souffrant d'un handicap non diagnostiqué ou mal évalué lors des tests d'entrée et de sélection, le certificat reste accessible. En outre il est tout de même recommandé aux non-sportifs de se préparer physiquement avant d'intégrer l'école.

À noter que l'ENSOA peut être un tremplin vers la carrière d'officier : après une durée minimale, le jeune sous-officier pourra se présenter au concours de l'école militaire interarmes ou à celui de l'école militaire du corps technique et administratif, en fonction de sa manière de servir.

Élèves sous-officiers de la promotion « Sergent-chef Chatel » au défilé du 14 juillet 2008

Formations

Formation initiale des sous-officiers

L’ENSOA dispense d'un stage aux futurs sergents les bases de la formation militaire, physique, et morale, ainsi qu’un complément de formation académique. Ils seront ainsi capables de poursuivre leur formation dans les écoles d'application et ensuite d'occuper une fonction du 1er niveau.

En fin de stage, les jeunes sergents choisissent une garnison en fonction de leur classement dans leur domaine de spécialité et leur filière. Ils peuvent demander un régiment ou un organisme de l’armée de terre, dans lequel ils vont initialement servir. Après un séjour d’une durée variable dans leur nouvelle formation d’appartenance, ils rejoindront les écoles d’application pour y recevoir une formation technique du 1er niveau niveau. Ils y passeront 9 semaines à 3 ans, selon les spécialités et les filières choisies.

Formation de perfectionnement

Il s'agit de la formation après la formation initale.

Centre de cours par correspondance

Les sous-officiers candidats au Brevet Supérieur de Technicien de l’Armée de Terre (BSTAT) doivent acquérir de solides connaissances sur les grandes questions d’actualité ainsi qu’une méthode de raisonnement qui doit les aider à rédiger sous une forme logique et argumentée. Le suivi personnalisé des candidats est effectué par les instructeurs au cours des 9 mois de préparation par correspondance.

Centre d’examen

Pour accéder à cette formation, les candidats doivent réussir un examen dont la préparation et la conduite revient à l'ENSOA.

L'obtention du Brevet Supérieur de Technicien de l’Armée de Terre (BSTAT) vient après un stage en école de spécialité. Au total, la préparation et la formation de perfectionnement durent plus de 2 ans.

Matières enseignées

  • Passage d'un brevet commando (niveau initiation)
  • Sport : parcours d'obstacles, natation, course à pied, grimper de corde , course d'orientation
  • TIOR : Technique d'Intervention Opérationnelle rapprochée (self-défense adapté aux missions militaires)
  • Combat (TAC, TACtique) : chef de groupe
  • Tir : FAMAS, pistolet automatique, AT4CS
  • Génie : mines anti-char, explosifs
  • NRBC : détection, équipements...
  • Relations internationales : Histoire et contexte géopolitique du monde actuel
  • Droits et devoirs du citoyen et du militaire : éducation civique, droit et conventions internationales...
  • Renseignement militaire
  • Topographie
  • Pédagogie
  • Bureautique (utilisation des outils informatiques)
  • Anglais.

Moyens et infrastructures

Avec un budget annuel de 3 millions d'euros, l'école dispose de 400 véhicules, 1 100 ordinateurs et 760 000 repas sont servis chaque année.

L'école dispose d'un parcours d'obstacles et de terrains d'exercice (terrain Avon et de la Roche Picher). Elle possède également :

  • 1 gymnase
  • 1 salle de tir SITTAL
  • 1 piscine
  • des dizaines de salles de cours
  • 1 mess
  • 1 foyer (bar)
  • des centaines de logements.

Effectif

L'école compte 816 cadres permanents :

  • 119 officiers
  • 404 sous-officiers
  • 172 militaires du rang
  • 121 civils.

Chaque année, l'école forme 3 500 élèves et près de 1 200 sont présents chaque jour en moyenne.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article École nationale des sous-officiers d'active de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ecole nationale des sous-officiers d'active — École nationale des sous officiers d active Élèves sous officiers de la promotion « Sergent chef Chatel » au défilé du 14 juillet 2008 L’École nationale des sous officiers d active (ENSOA) est l école de formation initiale de sous… …   Wikipédia en Français

  • ENSOA (École Nationale Des Sous-Officiers D'active) — École nationale des sous officiers d active Élèves sous officiers de la promotion « Sergent chef Chatel » au défilé du 14 juillet 2008 L’École nationale des sous officiers d active (ENSOA) est l école de formation initiale de sous… …   Wikipédia en Français

  • ENSOA (École nationale des sous-officiers d'active) — École nationale des sous officiers d active Élèves sous officiers de la promotion « Sergent chef Chatel » au défilé du 14 juillet 2008 L’École nationale des sous officiers d active (ENSOA) est l école de formation initiale de sous… …   Wikipédia en Français

  • Ensoa (école nationale des sous-officiers d'active) — École nationale des sous officiers d active Élèves sous officiers de la promotion « Sergent chef Chatel » au défilé du 14 juillet 2008 L’École nationale des sous officiers d active (ENSOA) est l école de formation initiale de sous… …   Wikipédia en Français

  • École formation des sous-officiers de l'armée de l'air — École de formation des sous officiers de l armée de l air l école de formation des sous officiers de l armée de l air est l école de formation des sous officiers de l armée de l air française.Elle est située sur la base aérienne 721 à Rochefort.… …   Wikipédia en Français

  • Ecole nationale technique des sous-officiers d'active — École nationale technique des sous officiers d active L École Nationale Technique des Sous Officiers d Active (ENTSOA) avait pour vocation de former les futurs sous officiers de l armée de terre française sur les plans militaire et technique.… …   Wikipédia en Français

  • École nationale technique des sous-officiers d'active — ENTSOA Période 1er octobre 1963 – 30 juin 1998 Pays …   Wikipédia en Français

  • ENTASOA (École Nationale Technique Des Sous-Officiers D'active) — École nationale technique des sous officiers d active L École Nationale Technique des Sous Officiers d Active (ENTSOA) avait pour vocation de former les futurs sous officiers de l armée de terre française sur les plans militaire et technique.… …   Wikipédia en Français

  • ENTASOA (École nationale technique des sous-officiers d'active) — École nationale technique des sous officiers d active L École Nationale Technique des Sous Officiers d Active (ENTSOA) avait pour vocation de former les futurs sous officiers de l armée de terre française sur les plans militaire et technique.… …   Wikipédia en Français

  • Entasoa (école nationale technique des sous-officiers d'active) — École nationale technique des sous officiers d active L École Nationale Technique des Sous Officiers d Active (ENTSOA) avait pour vocation de former les futurs sous officiers de l armée de terre française sur les plans militaire et technique.… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.