Église Saint-Bartholomée de Vilnius


Église Saint-Bartholomée de Vilnius

Église Saint-Barthélemy de Vilnius

Façade de l'église Saint-Bartholomée

L' église Saint-Barthélemy ou Bartholomée est une église catholique de Vilnius du XVIIe siècle, reconstruite en 1844, dont les messes sont en langues biélorusse et polonaise. Elle est située au N°17 de la rue Užupio, dans le quartier d'Užupis et dédiée à l'apôtre saint Barthélemy.

Histoire

Il existait sur l'autre rive de Vilnius un monastère de chanoines réguliers, dont l'Ordre mendiant avait été créé au XIIIe siècle à Cracovie en l'église Saint-Marc, sous le nom d' Ordo Canonicorum Regularium Mendicatium Sanctæ Mariæ de Metro de Pœnitentia. On les connaissait en Lithuanie, sous le nom d' Augustins blancs. L'église et le monastère brûlèrent en 1655, pendant la guerre polono-russe et une chapelle fut construite en 1664 à sa place. Elle fut agrandie en 1778 par Marcin Knackfus dans le style classique. Les pères augustins firent réaménager l'église en 1823-1824 par l'architecte Karol Podczaszyński, car elle avait souffert au moment des révoltes de 1794 (veille du troisième partage de la Pologne). Le clocher fut érigé en 1881. Le monastère accueillait aussi une école polonaise[1] de garçons.

Le monastère devint après les révoltes de 1831 le monastère principal des Augustins blancs de Lituanie, après la dispersion de deux autres monastères. Il dut fermer néanmoins en 1845 et le religieux durent s'affilier à d'autres Ordres. Il fut alors donné aux Bernardins[2], dont l'église principale à Vilnius était Saint-François d'Assise, contre celle de Sainte-Anne. Cependant la révolte polonaise de 1863 provoqua la dispersion des Bernardins en 1864 et l'église devint alors simple succursale d'une église paroissiale. Les messes n'y seront dites régulièrement qu'une dizaine d'années plus tard, surtout après la translation en 1878 d'une icône de la Vierge, venant de l'église Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Jean-l'Évangéliste.

Du temps de la république polonaise, entre les deux guerres (Vilnius s'appelait alors Wilno), la paroisse fut confiée aux pères rédemptoristes. Les autorités communistes de la république socialiste soviétique de Lituanie fermèrent l'église en 1949, après avoir ordonné la dispersion des Rédemptoristes du pays. Les autels furent enlevés et l'église servit d'atelier de sculpture.

L'église retrouva sa fonction première en 1997 et sert désormais d'église paroissiale à la minorité biélorusse catholique de Vilnius.

Notes

  1. Vilnius était alors et restera jusqu'en 1945 une ville à population majoritairement polonaise.
  2. Ne pas confondre avec les Cisterciens (du nom de saint Bernard)

Sources

  • (ru) Traduction de l'article Wikipedia en russe
  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail des pays baltes Portail des pays baltes
Ce document provient de « %C3%89glise Saint-Barth%C3%A9lemy de Vilnius ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Église Saint-Bartholomée de Vilnius de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Église Saint-Barthélemy de Vilnius — Pour les articles homonymes, voir Église Saint Barthélémy. Façade de l église Saint Bartholomée L église Saint Barthélemy ou Bartholomée est une église …   Wikipédia en Français

  • Patriarcat de Moscou et de toute la Russie — Église orthodoxe de Russie (Русская Православная Церковь) Fondateur(s) Prince Vladimir de Kiev indépendance=1448 Autocéphalie/Autonomie reconnue 1589 par le Pat. de Constantinople Primat actuel Cyrille Siège Moscou, Russie Territoire primaire …   Wikipédia en Français

  • Istanbul — Pour les articles homonymes, voir Istanbul (homonymie). Istanbul Istamboul …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.